PRIX ÉTIENNE BALSAN (HAIES) - Otchoa Rouge, une première victoire avec autorité

Courses / 27.03.2019

PRIX ÉTIENNE BALSAN (HAIES) - Otchoa Rouge, une première victoire avec autorité

COMPIÈGNE, MERCREDI

Otchoa Rouge (Diamond Boy) avait les lignes pour lui et méritait largement de faire partie des chevaux en vue dans le Prix Étienne Balsan (Haies). Même s’il effectuait sa rentrée après 335 jours d’absence, il ne fallait pas oublier qu’il avait terminé derrière Adjali (Kamsin) mais devant Quel Destin (Muhtathir) dans le Prix de Sospel. Quel Destin et Adjali ont terminé dans cet ordre dans le Finale Champions Juvenile Hurdle (Gr1) de Chepstow en décembre... Dans le lot de mercredi, le représentant de la famille Papot n’avait qu’à répéter sa valeur 2018 pour l’emporter. C’est ce qu’il a fait ! Placé en dernière position par son jockey, Gaëtan Masure, il n’a fait mouvement qu’au bout de la ligne d’en face. Dans le tournant final, il a gagné des rangs pour arriver dans la ligne droite sur les talons des leaders. Otchoa Rouge a pris l’avantage sur le plat, après la faute de Valentin Rose (Secret Singer) sur le dernier obstacle. Dans les cent derniers mètres, le pensionnaire de François Nicolle a placé une belle accélération pour se défaire facilement de ses adversaires. Il a ainsi ouvert son palmarès plaisamment devançant Plate Bande (Planteur) et l’un des animateurs, Fast Dela Barrière (Magadan), qui s’est bien ressaisi pour venir reprendre la troisième place à Valentin Rose.

Jockey d’Otchoa Rouge, Gaëtan Masure nous a dit : « Nous pensions que le cheval était prêt, mais il n’est pas facile. Le patron m’avait demandé de monter une course sage pour qu’il apprenne des choses. Il s’est vraiment bien comporté parce que je suis parti dernier, j’ai pu en faire ce que je voulais. En face, il s’est rapproché gentiment sans chercher à barder. Il était bien dans sa tête. Je suis content car je pense que c’est un bon cheval. » Joint par téléphone, François Nicolle nous a déclaré : « C’est un très bon poulain. Il est compliqué, mais Gaëtan a monté une course à montrer dans les écoles. Je lui avais dit de dormir et de venir au bout de la ligne d’en face, puis de voir comment il allait. Il a fait exactement ce que je lui avais demandé. C’est un cheval qu’il faut monter comme cela. Nous allons le laisser rentrer pour décider ensuite de son programme. »

Le frère de Red Name. Élevé par Xavier Leredde, comme son nom l’indique, Otchoa Rouge est un fils de Diamond Boy et de Fidelety (Villez), deuxième du Prix Christian de Tredern (Listed à l’époque), gagnante en haies à Auteuil et en steeple à Enghien. C’est le frère de trois vainqueurs : Red Name (Nickname), lauréat du Prix Finot (L), Red Mix (Al Namix) et Toque Rose (Bonbon Rose). Otchoa Rouge provient de la bonne souche Goral : c’est le neveu de Prodigalité (Saint Andrews), d’où les bons Worldbest (Muhtathir), Orcantara (Villez) et Mood ** (Laveron).

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Diamond Boy

 

 

 

 

 

Glint of Gold

 

 

Gold or Silver

 

 

 

 

Blue Stone

OTCHOA ROUGE (H4)

 

 

 

 

 

 

Lyphard’s Wish

 

 

Villez

 

 

 

 

Valhalla

 

Fidelety

 

 

 

 

 

Fabulous Dancer

 

 

Petite Rumeur

 

 

 

 

Mécontente