PRIX MONTJEU (CLASSE 1) - Bayoun prend rendez-vous pour Lingfield

Courses / 05.03.2019

PRIX MONTJEU (CLASSE 1) - Bayoun prend rendez-vous pour Lingfield

CHANTILLY, MARDI

Bayoun (Kouroun) a pris rendez-vous pour les finales de l'All-Weather Championship en remportant le Prix Montjeu (Classe 1) tout à la fin. Cheval qui peut se montrer brillant, il a un peu tiré en début de parcours, cherchant sa place. Miracle des Aigles (Siyouni), comme on pouvait s’y attendre, a fini par prendre la tête et a imprimé un train régulier, sans plus. Bayoun s’est posé et, dans la ligne droite, a bien répondu, venant prendre une courte encolure à Indyco (Rio de la Plata). Graphite ** (Shamardal), qui était actionné pour suivre le démarrage, prend la troisième place à trois quarts de longueur, plafonnant dans les 100 derniers mètres. Il y a eu ces trois chevaux et les autres, Rominou (Excellent Art) pointant à cinq longueurs, une tête devant Miracle des Aigles, qui a rendu les armes à mi-ligne droite.

Direction Lingfield le 19 avril. Bayoun restait sur une bonne rentrée dans le Prix Saônois (L), où il prenait la deuxième place après avoir été assez frais. Cagnes-sur-Mer était un passage obligé en vue de Lingfield, même si le vrai tremplin avait lieu dans ce Prix Montjeu. Thierry Lemer nous a dit sur le représentant de son épouse et d’Émilie Lafeu : « L’autre jour, à Cagnes, il découvrait une nouvelle surface : il n’avait jamais foulé la P.S.F. de Cagnes, même pas le matin. C’était une première sur la fibrée corde à gauche, une semi-rentrée, et il avait été un peu bouillant. Le Prix Saônois était une course qualificative et je ne pouvais pas éviter d’y aller. Je suis déjà allé à Lingfield et la surface, là-bas, est assez semblable à celle de Chantilly. Il va courir l’épreuve de l'Al-Weather Championship sur 1.600m, sachant que King Malpic (King’s Best) devrait aller sur celle de 1.300m. »

Graphite battu à la fin. Graphite, vite actionné, a bien tenu sa partie tout en trouvant le temps long pour finir. Il est engagé dans le Dubai Turf (Gr1) mais il ne devrait pas faire le déplacement à Meydan. Lisa-Jane Graffard, représentante en France de Godolphin, nous a dit : « Il a sûrement manqué de condition pour finir. Il court très bien. Le cheval n’est pas invité à Dubaï et, s’il l’était, ce serait certainement un peu dur. Il devrait rester en France. André Fabre décidera : les chevaux d’âge sont en train de se remettre en route et il verra pour leur programme. »

Le frère de Bamiyan. Élevé par Henri de La Chauvelais, Bayoun est un fils de Kouroun (Kaldoun), étalon au haras du Camp Bénard. Très peu utilisé – moins de cinq produits par an sur ses dix premières saisons de monte –, cet étalon a néanmoins déjà donné cinq black types : Bamiyan (Prix du Pin, Gr3), Pink Gin (Grand Prix de Compiègne & Prix Tantième, L), Bayoun (deuxième du Prix Saônois, L), Bleu Intense (deuxième du Prix Daphnis, Gr3) et Metramo (Deuxième du Derby du Midi, L). La mère de Bayoun, Baenia (Verglas), gagnante de deux courses en valeur 37, a donné trois vainqueurs, dont Bamiyan (Kouroun), lauréat du Prix du Pin (Gr3). La troisième mère a donné Bleu de Chine (Lichine), qui s’était classé deuxième de Listed à Marseille-Vivaux.

 

 

 

Caro

 

 

Kaldoun

 

 

 

 

Katana

 

Kouroun

 

 

 

 

 

Lead on Time

 

 

Kuneitra

 

 

 

 

Reine de Lenza

BAYOUN (H6)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Verglas

 

 

 

 

Rahaam

 

Baenia

 

 

 

 

 

Lichine

 

 

Brillana

 

 

 

 

Baena


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 39’’69

De 1.000m à 600m : 23’’69

De 600m à 400m : 11’’88

De 400m à 200m : 11’’51

De 200m à l’arrivée : 11’’62

Temps total : 1’38’’39