PRIX PAUL DUBOSCQ (CLASSE 3) - La patience paye avec Hercule

Courses / 09.03.2019

PRIX PAUL DUBOSCQ (CLASSE 3) - La patience paye avec Hercule

TOULOUSE, SAMEDI

Hercule (Muhaymin) a dû attendre ses 6ans pour trouver son jour de gloire, lui qui n’avait pu débuter qu’en août dernier à Pompadour, en raison de problèmes de santé. Ce samedi, le représentant de Frances Dakers et Charles Gourdain a ouvert son palmarès dans le Prix Paul Duboscq (Classe 3). Vite en tête, Hercule a été rejoint par Zafiro (Sageburg) à l’entrée de la ligne droite, mais Hercule a su résister à son adversaire jusqu’à la fin, lequel conclut deuxième à une demi-longueur. Star Sun (Aussie Rules) a bien fini à la troisième place, mais sans pouvoir menacer les deux premiers. Charles Gourdain, entraîneur d’Hercule, a expliqué : « Je l’ai gardé car j’ai toujours pensé qu’il avait de la qualité, bien qu’il soit fragile. Il a eu beaucoup de problèmes à 2, 3 et 4ans. Je remercie sa propriétaire, qui a été patiente, c’est vraiment par amour du sport. Il a passé les trois quarts de son temps au pré ou dans des haras. Il a eu des problèmes tendineux, aux sésamoïdes et, en plus, il a un tempérament délicat. Je félicite sa cavalière du matin, Céline, qui adore le cheval et se donne un mal fou. »

La famille d’une gagnante du Miesque. Hercule a été élevé par Athanase Poulopoulos. C’est un fils de Muhaymin et d’Allegria (Verglas), qui n’a pas couru. La grand-mère d’Allegria, Arpista (Chief Singer) a conclu troisième du Scherping-Rennen (L) à Baden-Baden. Au haras, elle a produit Amazonit (Kamsin), qui a gagné une Listed en Allemagne. Elle est aussi la mère d’Aquatinta, lauréate du Prix Miesque (Gr3), et d’Armand, deuxième du Derby-Trial (L) à Mülheim. 

 

 

 

Seattle Slew

 

 

A.P. Indy

 

 

 

 

Weekend Surprise

 

Muhaymin

 

 

 

 

 

Shadeed

 

 

Shadayid

 

 

 

 

Desirable

HERCULE (H6)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Verglas

 

 

 

 

Rahaam

 

Allegria

 

 

 

 

 

Anabaa

 

 

Aaliyah

 

 

 

 

Arpista