RANDWICK GUINEAS (GR1) - The Autumn Sun en mode Winx

International / 09.03.2019

RANDWICK GUINEAS (GR1) - The Autumn Sun en mode Winx

ROYAL RANDWICK (AUS), SAMEDI

Les champions ont un don : celui de gagner les courses même quand tout semple perdu. The Autumn Sun (Redoute’s Choice) et ses supporteurs ont eu chaud samedi dans les Randwick Guineas (Gr1), quand le peloton s’est scindé en deux. Les pouliches ont essayé de s’échapper dans le tournant alors que le grand favori se trouvait avec les attentistes. Au poteau des 400 derniers mètres, The Autumn Sun avait encore une dizaine de longueurs à refaire sur Miss Fabulass (Frankel), qui commençait à payer ses efforts, et sur Fundamentalist (Not a Single Doubt), qui avait pris le relais. Fundamentalist avait encore presque cinq longueurs d’avance à 200m du poteau quand The Autumn Sun a enclenché la sixième vitesse et est venu s’imposer d’une encolure.

Les pouliches ont payé très cher leur audace (le premier kilomètre a été parcouru en 57”71) car The Autumn Sun a terminé son parcours en boulet de canon (33”94) sur un terrain assoupli par un passage orageux. Son entraîneur, Chris Waller, a dit : « Avant de devenir l’entraîneur de Winx, je n’aurais pas cru qu’un cheval puisse gagner une course pareille… The Autumn Sun sera la prochaine superstar du galop australien. » La suite du programme du poulain, qui a signé son cinquième Gr1, reste encore à définir. John Messara, le patron d’Arrowfield Stud, qui a acheté The Autumn Sun en vue de sa carrière d’étalon, a déclaré : « Nous ne prenons jamais de décisions le jour de la course. »  La pression des médias et des fans, qui rêvent d’un match avec Winx (Street Cry) ou d’un voyage à Royal Ascot, commence à monter. Chris Waller a joué la carte de la sagesse : « La chose la plus excitante, c’est qu’il n’a pas encore mûri. La question est donc : est-ce concevable d’aller affronter la terre entière avec un poulain encore immature ? »