WILLIAM REID STAKES (GR1) - Sunlight, c’est du Black Caviar…

International / 22.03.2019

WILLIAM REID STAKES (GR1) - Sunlight, c’est du Black Caviar…

MOONEE VALLEY (AU), VENDREDI

L’Australie a trouvé sa nouvelle étoile du sprint. Ce vendredi soir à Moonee Valley, la pouliche de 3ans Sunlight (Zoustar) a remporté son deuxième Gr1 en treize jours en s’imposant dans les William Reid Stakes, sur 1.200m. Il y a deux semaines, dans le Newmarket Handicap (Gr1), elle avait profité de son petit poids (50,5 kilos) pour devancer les chevaux d’âge. Cette fois, elle n’avait droit qu’à la décharge pour les femelles et l’âge, mais le scénario et le résultat sont identiques. La pensionnaire de Tony McEvoy a démarré très fort et a continué dans son élan, sans jamais faiblir. Elle a réalisé un chrono correct de 1’09”77. La quasi-retraitée Spright (Hinchinbrook) a décroché la deuxième place alors qu’Ellicazoom (Testa Rossa) a complété un tiercé féminin dans une course marquée par le tragique accident de Voodoo Lad (I Am Invincible).

Un coup de deux très rare. Ces trente dernières années, le doublé Newmarket Handicap - William Reid a été réalisé par l’invaincue Black Caviar (Bel Esprit), à 4ans, en 2011, soit quatre ans après celui réussi par Miss Andretti (Intiram). Chacune a fait ensuite le déplacement à Royal Ascot. C’est l’année de son doublé que Miss Andretti était montée dans l’avion et avait remporté les King’s Stand Stakes (Gr2 à l’époque). Black Caviar, quant à elle, avait rendez-vous avec la gloire une saison plus tard et elle avait conservé sa couronne, malgré les attaques des françaises Moonlight Cloud (Invincible Spirit) et Restiadargent (Kendargent) dans les Diamond Jubilee Stakes (Gr1). Une troisième femelle a remporté les deux courses : Miss Pennymoney (Brocco) en 2000.

Direction Sydney. Les 1.200m du Newmarket Handicap, sur la ligne droite de Flemington, et les 1.200m des William Reid, avec deux tournants et une ligne d’arrivée de 170m, sont presque deux disciplines différentes. Sunlight les a appréhendés avec la même facilité. Elle avait déjà démontré son talent en devançant deux autres produits de Zoustar (Northern Meteor), les poulains Zousain et Lean Mean Machine, dans les Coolmore Stud Stakes (Gr1). Son entraîneur, Tony McEvoy, a dit : « Elle est peut-être la meilleure d’Australie. Il s’agit de sa dixième victoire en 15 sorties et elle a décroché plus de quatre millions de dollars (2,5 M€). C’est une star, mais maintenant elle doit le confirmer à Sidney, où évoluent les meilleurs sprinters du pays. » Sunlight a comme objectif les Darley TJ Smith Stakes (Gr1), le 6 avril, premier jour de The Championship, un sprint de 1.200m dont l’allocation s’élève à 2,5 millions de dollars australiens (1,56 M€). Et ce voyage en Europe alors ? Peut-être à 4ans…

Sous le signe de Zoustar. Sunlight est le meilleur des quatre gagnants de Groupe issus de la première production de Zoustar. Il a également donné le 2ans Sun City, lauréat de Gr3. La pouliche a été achetée 300.000 AU$ (187.000 €) chez Magic Millions Gold Coast et représente une association comprenant entre autres Aquis Farm, l’entité de la famille chinoise de Hongkong Fung, et Qatar Bloodstock. Zoustar officie cette saison, en navette, chez Twinhills, à un tarif de 25.000 £ (29.000 €). La mère de Sunlight, la rapide Solar Charged (Charge Forward), a aussi donné la placée de Gr3 Sheikha (Sebring). Sa pouliche de 2ans, Sisstar, une propre sœur de Sunlight, s’est classée quatrième lors de ses débuts à Flemington.