Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Auteuil

Courses / 26.04.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Auteuil

AUJOURD’HUI AUX COURSES

17 h 35 • AUTEUIL • PRIX INGRÉ

Gr3 - Steeple-Chase - 5ans et plus - 4.400m

Une mini-finale avant le Grand Steeple

Le Prix Ingré (Gr3) 2019 s’annonce passionnant. Cette dernière préparatoire au Zeturf Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) est un passage obligé pour gagner la grande épreuve, selon les statistiques, comme l’a rappelé Marcel Rolland. Cette année, elle sera même une mini-finale en vue du Grand Steeple. En effet, nous y retrouverons Le Costaud (Forestier), vainqueur du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), Storm of Saintly (Saint des Saints), gagnant du Prix Troytown (Gr3), et enfin Crystal Beach (Network), héros du Prix Murat (Gr2). Il ne manque que Bipolaire (Fragrant Mix) pour que la fête soit quasiment complète. Cependant, la difficulté de ce genre de courses est d’obtenir un bon résultat pour arriver confiant sur le Grand Steeple tout en évitant de laisser des plumes, car la grande course est dans trois semaines.

Crystal Beach doit confirmer l’impression du Murat. Dans le Prix Murat, Crystal Beach a dû prendre les commandes pour aller sur la piste extérieure du fait du manque de rythme. Mais il a su repartir à la fin, tout en penchant sur sa gauche. Cette force de la nature a des limites qui sont inconnues pour le moment et il passera un deuxième test face à une opposition plus solide. Mais le pensionnaire de Marcel Rolland a les moyens de le relever avec brio.

Storm of Saintly, la mémoire du corps. Contrairement à Crystal Beach et Le Costaud, Storm of Saintly (Saint des Saints) a déjà expérimenté le tracé du Grand Steeple, épreuve qu’il a gagnée en 2014. Il a du métier et de beaux restes, de quoi envisager de remporter un autre Grand Steeple. Dans le Prix Troytown, il a démontré qu’il avait conservé son accélération finale qui peut faire mal en fin de parcours.

Le Costaud, le rouleau compresseur. En 2018, Le Costaud a cassé en deux ses adversaires dans le Gran Premio di Merano (Gr1). Cette année, Guillaume Macaire a choisi de l’orienter vers le Grand Steeple. Impressionnant gagnant du Clermont-Tonnerre, en réalisant deux kilomètres à toute vitesse, il va encore attendre avant d’accélérer en face où il faudra être fort pour le suivre.

Docteur de Ballon, un nouveau venu aux dents longues. Deuxième du Prix Troytown 2018 avant une longue absence, Docteur de Ballon (Doctor Dino) vient de faire une brillante rentrée gagnante dans le Prix Jean Granel (L) dans lequel il est allé chercher Blue Dragon (Califet). S’il ne ressent pas le contrecoup de la deuxième course après absence, il peut l’emporter. Le lot de ce Ingré est cependant exceptionnel et il faudra aussi compter sur Saint Goustan Blue (Blue Brésil), deuxième pour sa rentrée dans le Troytown sans avoir eu le meilleur des parcours, Milord Thomas (Kapgarde), qui fait toutes ses courses en champion qu’il est, et Dalia Grandchamp (Kapgarde) qui va afficher des progrès sur sa rentrée.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Edward d’Argent (G. Macaire). 2017 : Perfect Impulse (A. Chaillé-Chaillé). 2016 : As d’Estruval (G. Macaire). 2015 : Milord Thomas (D. Bressou). 2014 : Storm of Saintly (G. Macaire).

15 h 50 • AUTEUIL • PRIX JEAN STERN

Gr2 - Steeple-Chase - 4ans - 4.400m

Kapdam et Royal et Tic sur la route de Goliath du Berlais

Ultime tremplin pour le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), le Prix Jean Stern (Gr2) s’annonce comme un match à trois pour la victoire. Leader de la génération, Goliath du Berlais (Saint des Saints) a réussi son test sur 4.400m dans le Prix Fleuret (Gr3) dans lequel il s’est imposé aisément. Les espoirs de ses adversaires pour le battre ont donc pris une claque. Ce samedi, il va découvrir un nouveau rival, Kapdam (Kapgarde) et un autre qui revient et qu’il n’a pas encore affronté sur 4.400m : Royal et Tic (Policy Maker). Kapdam vient d’être acquis à hauteur de 35 % par JDG Bloodstock Services (James-Douglas Gordon) à l’issue de ses deux succès sur le steeple d’Auteuil. Très bon sauteur, il possède une longue accélération et sera mieux sur 4.400m et peut-être à l’automne, parce que le métier qu’il aura pris au premier semestre le bonifiera. Il peut pourtant d’ores et déjà faire galoper Goliath du Berlais. Tout comme Royal et Tic, un grand poulain, qui a toujours donné l’impression d’attendre 4.400m pour être plus à l’aise. Thrilling (Network) fait toutes ses courses, mais sur cette distance, elle visera plutôt une place. Supplémenté, Bel Apsis (Apsis) a fini deuxième du Prix Fleuret et peut espérer prendre une bonne place lui aussi. Flying Startandco (Cokoriko) s’est imposé pour sa deuxième sortie en steeple dans un lot d’AQPS où il avait perdu son principal rival, Fandango (Poliglote). Il passera un test samedi tout comme Fou du Brésil (Blue Brésil), lequel va découvrir l’élite du steeple d’Auteuil.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Whetstone (G. Macaire). 2017 : Edward d’Argent (G. Macaire). 2016 : Paulougas (D. Bressou). 2015 : Kotkikova (J.-P. Gallorini). 2014 : Laterano (J. Ortet).

16 h 25 • AUTEUIL • PRIX AMADOU

Gr2 - Haies - 4ans - 3.900m

La guerre des étoiles

Au casting de ce Prix Amadou (Gr2), qui mène au Prix Alain du Breil (Gr1), nous allons retrouver L’Autonomie (Blue Brésil), lauréate du Prix de Pépinvast (Gr3) et troisième du Prix Cambacérès (Gr1), Feu Follet (Kapgarde), gagnant du Prix d’Indy (Gr3), et Polirico (Cokoriko), en rupture de steeple. La différence avec les deux premières préparatoires au Gr1 sera la distance qui sera cette fois de 3.900m. Et cela peut changer la donne, car L’Autonomie a déroulé devant dans le Pépinvast, après s’être montrée un peu allante. Est-ce qu’elle pourra faire cela sur 3.900m ? D’autant que Feu Follet pouvait toujours aller sur le steeple, mais son entourage l’a maintenu en haies. Il peut aller loin et l’emporter. Polirico a connu des déboires avec la rivière lors de ses deux sorties en steeple en 2019. Puis il s’est endormi dans le Prix Fleuret (Gr3) avec le bonnet. Cette fois, associé à Gaëtan Masure, il va essayer de se rappeler à notre bon souvenir sur les haies. Laterana (Saint des Saints) n’a pas si mal couru dans le Prix de Pépinvast et devrait encore viser une bonne place. Fraulein Agatha (Manduro) doit être en mesure de progresser sur ses débuts à Auteuil. Matfog (Style Vendôme) nous a laissés sur notre faim depuis le début de l’année.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Tunis (G. Macaire). 2017 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2016 : Device (G. Macaire). 2015 : Bonito du Berlais (A. Chaillé-Chaillé). 2014 : Ambroise (G. Cherel).

14 h • AUTEUIL • PRIX GO AHEAD

Listed - Haies - 3ans - Poulains - 3.000m

Une place à prendre

En l’absence d’Al Cuarto (Nicaron), leader chez les hurdlers de 3ans, le Prix Go Ahead (L) apparaît ouvert. Entraîneur d’Al Cuarto, Guillaume Macaire a engagé les deux poulains de Benoît Gabeur : For Fun (Motivator) et Hipsters (Poliglote). Les deux vont découvrir Auteuil après avoir vaincu dans un bon style à Compiègne. Frère de l’impressionnant Please God (Saint des Saints), Hipsters court rapproché, mais il sera intéressant à voir sur la butte Mortemart. En provenance de Compiègne, nous verrons aussi Falstaff (Never on Sunday) et King Edward (Martaline), lesquels ont devancé For Fun dans le Prix d’Essai des Poulains. Dans cette compétition, le représentant de NBB Racing avait laissé une forte impression en comblant de nombreuses longueurs sur le plat. Il a les moyens de frapper fort. Les deux premiers du Prix Grandak, Misterenrique (Enrique) et Kerfany (Martaline) ont offert un beau spectacle le 31 mars à Auteuil. Ils ont eu une vraie course, mais auront l’avantage de connaître l’hippodrome. Rikoboy (Enrique) a couru proprement dans le Prix Champaubert et progresse. Des progrès, c’est ce que l’on attendra de Gentleman Rider (Blue Brésil), huitième du Grandak. Nick Williams débutera Le Grand Rocher (Saint des Saints) directement dans une Listed. Ce propre frère de Le Rocher (Saint des Saints), vainqueur du Final Champions Juvenile Hurdle (Gr1) pour le même entourage et deuxième du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) est né pour sauter. Le Rocher avait gagné dès sa deuxième sortie, mais ce n’était pas à un niveau aussi élevé. De plus, les pensionnaires de Nick Williams ont souvent besoin d’une sortie pour afficher leur valeur.

14 h 35 • AUTEUIL • PRIX GIROFLA

Listed - Haies - 3ans - Pouliches - 3.000m

Aterisk doit confirmer sa suprématie

Aterisk (No Risk at All) est invaincue en deux sorties dans les Prix Auricula et Champoreau à Auteuil. Verte lors de ses débuts, elle a progressé logiquement ensuite pour l’emporter dans un excellent style, sans efforts. Elle rendra du poids à tous ses adversaires, mais la pouliche de Francis Montauban ne devrait pas être loin de la victoire. La Café Ine (Enrique) s’est imposée à Compiègne, puis, sur la même piste, avec 70 kg, elle a été ligotée à la corde, avant de bien finir. Rocknicara (Nicaron) a remporté le Prix Géographie à l’issue d’une belle lutte. La ligne n’a pas répété, mais la pouliche de Jacques Bisson a le droit d’être très bonne. Golden Park (Walk in the Park) a ouvert son palmarès à Compiègne après une belle fin de course, devançant La Café Ine et Gardenia Bella (Doctor Dino). Respectivement deuxième et quatrième du Champoreau, Tombée du Ciel (Zanzibari) et Invincible Dina (Doctor Dino) ont la qualité pour faire l’arrivée de nouveau. Straight Destiny (Barastraight) a été arrêtée dans le Prix Auricula, mais elle doit pouvoir faire mieux.

15 h 15 • AUTEUIL • GRANDE COURSE DE HAIES DE PRINTEMPS

Gr3 - Haies - 5ans et plus - 4.300m

Du monde et du beau !

Vingt chevaux vont prendre le départ de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), dont plusieurs très bons éléments. Épi Sacré (Secret Singer) a fini deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1). À 5ans, son entraîneur François-Marie Cottin lui fait éviter les combats durs et il faut se souvenir qu’il avait gagné nettement un gros handicap sur les haies. Il est doué dans les deux disciplines et fera partie des favoris. Tout comme Garasil (Blue Brésil), troisième du Prix Jean Granel (L) derrière Docteur de Ballon (Doctor Dino) et Blue Dragon ** (Califet) pour sa rentrée et qui appréciera la distance, voire le terrain, Paul’s Saga (Martaline), qui manque de métier mais pas de qualité, Redwillow Impérial (Barastraight), vainqueur d’un gros handicap sur les haies d’Auteuil et de retour du steeple où cela ne s’est pas bien passé, et Beauté Promise (Great Pretender), gagnante du Prix Rose or No (L). Plumeur (Great Pretender), Intrinsèque (Davidoff), Jean Luc (Montmartre) et Espion Collonges (Anzillero) ont aussi les moyens de lutter pour les premières places.

17 h • AUTEUIL • PRIX DES CHARENTES

Haies - 4 et 5ans - Femelles - 3.600m

Sur la route du Christian de Tredern

Bien que simple course à conditions, le Prix des Charentes peut être considéré comme une préparatoire au Prix d’Arles (L) et au Prix Christian de Tredern (Gr3). Le lot sera de qualité avec la présence de Cicalina (Santiago), gagnante du Prix Maurice Gillois (Gr1) et qui bénéficiera de la décharge de Nathalie Desoutter qui la découvrira, Sainte Saône (Saint des Saints), qui aligne les victoires, et Présidente Line (Martaline), de retour de Cheltenham où elle a fini septième du Dawn Run Mares’ Novices’ Hurdle (Gr2) après avoir longtemps fait illusion. La bien née Écris l’Histoire (Kapgarde) a réalisé de bons débuts à Auteuil à un niveau inférieur, mais elle peut être la révélation de l’épreuve. Jugée sur sa deuxième place dans le Prix de Nantes, Valdine (Zambezi Sun) mérite d’être suivie.