Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CHAMPION CHASE (GR1) - Le champion Un de Sceaux conserve son titre

International / 30.04.2019

CHAMPION CHASE (GR1) - Le champion Un de Sceaux conserve son titre

FESTIVAL DE PUNCHESTOWN

PUNCHESTOWN (IE), MARDI

Les mains sur le visage, le propriétaire d’Un de Sceaux (Denham Red) n’en revient pas. Son champion a décroché une deuxième victoire consécutive dans le Punchestown Champion Chase (Gr1). Il est ainsi devenu le septième cheval à réaliser pareille performance et détient donc lui aussi le record de victoires dans ce Gr1. Fidèle à sa tactique de prédilection, il a rapidement évolué aux premiers rangs avant de prendre la tête de la course dans le premier tournant. Dès lors, il ne l’a plus quittée. Son compagnon d’entraînement, Min (Walk in the Park), l’a suivi et tous deux se sont détachés en face. Hormis le premier fence du long tournant final, où il a retapé une foulée, il a négocié les autres obstacles à la perfection. Min a bien essayé de l’attaquer à l’entrée de la ligne droite, puis un peu plus loin. Mais Un de Sceaux l’a maintenu à distance et s’est imposé facilement. Il a passé le disque final avec quatre longueurs d’avance devant Min, fautif en face. Comme dans le Herald Champion Novice Hurdle (Gr1), le jumelé est donc l’apanage des French breds. À trente-huit longueurs, c’est Castlegrace Paddy (Flemensfirth) qui a privé le français Great Field (Great Pretender) de la troisième place.

Un dixième Gr1. Ce mardi en Irlande, Un de Sceaux a enlevé son dixième Gr1, le dixième en steeple, arrivant à plus d’un million et demi d’euros de gains. Sauteur très populaire, il a renoué avec la victoire dans le Champion Chase. En effet, il n’avait plus gagné depuis son succès dans ce Gr1, il y a un an. À sa décharge, il n’avait couru que deux fois cette saison. Son entraîneur, Willie Mullins, a dit : « Un de Sceaux a la même énergie en course que le matin à l’entraînement. Je n’ai jamais eu un cheval comme lui… » Un de Sceaux a donc peu couru durant la saison et ce serait intéressant qu’il vienne nous rendre visite le deuxième dimanche de juin pour le Prix La Barka (Gr2). D’autant que la distance raccourcie en 2018 serait en plein dans ses cordes…

100 % Rousselière. Élevé par le haras de la Rousselière et Monique Choveau, Un de Sceaux est le meilleur élément de sa famille. Sa mère, Hôtesse de Sceaux (April Night), n’était pas très douée en compétition. Son père de mère, April Night (Kaldoun) a aussi donné les mères des gagnants de Gr1 Ar Mad (Tiger Groom) et Bristol de Mai (Saddler Maker). Auparavant, Hôtesse de Sceaux a donné Olympe de Sceaux (Diableneyev), gagnante d’une course. Son père, Denham Red (Pampabird) a fait la monte au haras de la Rousselière, où il a aussi donné Ultraji, gagnant du Prix Carmarthen (Gr3). Cet étalon aujourd’hui disparu est le père d’Oculi (Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois, Grs1) et de la mère de Ptit Zig (Grande Course de Haies d’Auteuil et Prix Renaud du Vivier, Grs1). Cheval très dur, issu des réclamers, Denham Red a fait partie des bons sauteurs de sa génération.