Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAND PRIX DE L’HIPPODROME DE LYON-LA SOIE (CLASSE 1) - Pump Pump Palace, mieux sur le sable

Courses / 25.04.2019

GRAND PRIX DE L’HIPPODROME DE LYON-LA SOIE (CLASSE 1) - Pump Pump Palace, mieux sur le sable

LYON-LA SOIE, JEUDI

Pump Pump Palace (King’s Best) s’est montré courageux pour s’imposer dans le Grand Prix de l’Hippodrome de Lyon-La Soie (Classe 1). Le représentant de Benoît et Jean-Claude Bouret avait encore du chemin à refaire sur Diamond Vendôme (Style Vendôme) à mi-ligne droite et il a grignoté mètre après mètre pour s’imposer d’une courte encolure, résistant à Crépusculedesdieux (Honours List) qui l’a suivi dans son effort. Diamond Vendôme est net troisième, à une tête.

Spécialiste des P.S.F. Pump Pump Palace a été l’une des stars du dernier meeting de Cagnes-sur-Mer, où il avait remporté le Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur - Jacques Bouchara (L). Il restait cependant sur une mauvaise sortie en terrain pénible, dans le Prix Hyperu-gujanmestras.com (Classe 1), en terrain pénible. Pump Pump Palace aime avoir les sabots dans le sable, mais pas dans la gadoue ! Il continue de marcher dans les traces de son frère, le populaire Pump Pump Boy (Kingsalsa), qui était l’un des habitués de Cagnes-sur-Mer et avait couru ce Grand Prix de l’Hippodrome de Lyon-La Soie à deux reprises : deuxième en 2015 et troisième en 2013.

Son entraîneur, Jean-Pierre Gauvin, a déclaré : « Pump Pump Palace confirme qu’il est un spécialiste du sable. Pierre-Charles Boudot l’a trouvé un peu moins percutant qu’à Cagnes mais il n’a pas eu un parcours idéal aujourd’hui. Il est très courageux. En dernier lieu, il n’a pas aimé le terrain souple et il était sur une portion de piste assez hachée côté corde. Il vieillit et je crois que, lorsqu’il ne sent pas les choses, il n’y va pas. Cependant, il est désormais beaucoup plus régulier que dans sa jeunesse et c’est un vrai cheval de sable. Pump Pump Palace a déjà bien rempli son contrat pour cette année. Nous allons certainement le courir avec parcimonie en attendant l’hiver prochain. »

Le frère de Pump Pump Boy. Élevé par ses propriétaires, Benoît et Jean-Claude Bouret, Pump Pump Palace est un fils de King’s Best et de Pump Pump Girl (Kendor), gagnante de quatre courses. Il est donc le frère du tout bon Pump Pump Boy (Kingsalsa), lauréat de la Coupe des 3ans (L), mais aussi placé dans le Grand Prix de la Riviera-Côte d’Azur, le Grand Prix de la Région Alsace ou encore la Coupe de Marseille (Ls). Les six produits de Pump Pump Girl ayant couru sont gagnants.

Pump Pump Girl est une sœur de Tendor (Kendor), gagnant de deux Listeds en Italie. Elle est aussi la tante de Bluster (Indian Rocket), gagnant du Prix Servanne (L) et deuxième d’un Petit Couvert (Gr3). La troisième mère, Tropicaro (Caro), a remporté un Prix Marcel Boussac (Gr1).

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Kingmanbo

 

 

 

 

Miesque

 

King’s Best

 

 

 

 

 

Lombard

 

 

Allegretta

 

 

 

 

Anatevka

PUMP PUMP PALACE (M6)

 

 

 

 

 

 

Kenmare

 

 

Kendor

 

 

 

 

Belle Mécène

 

Pump Pump Girl

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Tropical Moon

 

 

 

 

Tropicaro