Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Informations contaminations substances dopantes

Courses / 30.04.2019

Informations contaminations substances dopantes

COMMUNIQUÉ DU CLUB DE NUTRITION ÉQUINE FRANÇAISE

Les membres du Club de Nutrition Équine Française (Cnef) souhaitent apporter un complément d’information :

- Suite au communiqué de la F.N.C.H. (Fédération nationale des courses hippiques) du 7 avril dernier qui a relaté la détection de 4 cas de chevaux positifs à l’acide cannabidiolique (CBDA) sur des chevaux consommant tous des aliments de la même marque.

- Et à la vue de l’article paru le vendredi 26 avril par la société impliquée par cette contamination.

En effet, cet article indique que suite à l’investigation de cette entreprise, il apparait que : « toute la filière est affectée ». Selon nos connaissances, cette affirmation n’est pas fondée.

Même si, à ce jour, le CBDA ne fait pas partie des 12 substances naturelles alimentaires prohibées (SNAPs), dont l’absence est régulièrement contrôlée dans nos aliments, nous avons l’assurance de la F.N.C.H. et du laboratoire L.C.H. qu’un grand nombre de chevaux qui mangent des aliments des marques Cnef ont fait l’objet d’analyses depuis le mois de février dernier qui se sont révélées négatives.

La société suédoise impliquée indique dans ce communiqué, paru le 26 avril dernier, que la présence de CBDA dans plusieurs lots de ses aliments est due à la présence de CBDA dans une des matières premières qu’elle utilise : la luzerne. Elle indique également : « Cette contamination toucherait un nombre significatif de producteurs d’aliments pour chevaux ».

Face à ses affirmations nous tenons à préciser que :

- l’ensemble des fournisseurs des marques du Cnef répond aux exigences du socle technique de nutrition équine et, de ce fait, nos fournisseurs de luzerne s’engagent à nous fournir « de la luzerne contrôlée SNAP(s) » ;

- nos fournisseurs de luzerne sont essentiellement français et leur luzerne est produite en France.

La prise en compte par nos fournisseurs des risques de contaminations naturelles au regard du dopage et leur situation géographique explique certainement l’absence totale de CBDA dans nos aliments.

Par ce communiqué, nous souhaitons rappeler aux clients des marques du Cnef toute l’attention que nous portons aux problèmes de contamination depuis la création du Cnef (1994) et à travers la certification STNE (2014) ; qu’il s’agisse des SNAP(S) répertoriées ou d’éventuelles nouvelles molécules qui pourraient malheureusement apparaître dans l’avenir.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter l’interlocuteur de votre

marque.