Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

INGLIS AUSTRALIAN EASTER YEARLING SALE - Godolphin séduit par le charme de Winx

International / 09.04.2019

INGLIS AUSTRALIAN EASTER YEARLING SALE - Godolphin séduit par le charme de Winx

La championne Winx (Street Cry) n’est pas à vendre. Mais Godolphin a trouvé comment accéder à sa famille. Ce mardi, à l’Inglis Australian Easter Yearling Sale, les émissaires du cheikh Mohammed Al Maktoum ont acheté pour 750.000 AU$ (475.000 €) une pouliche par Medaglia d’Oro (El Prado) et Miss Atom Bomb (Encosta de Lago), une demi-sœur de Winx. Vin Cox, le chef de Godolphin Australia, a dit : « C’est une acquisition très importante, nous cherchons toujours à améliorer notre jumenterie et en plus, la pouliche est issue du super étalon Medaglia d’Oro. Ce que Winx, Chris Waller et l’entourage de la jument ont fait pour les courses en Australie est incroyable. Samedi, après sa retraite, on se sentira orphelins. » La pouliche, achetée par Godolphin, est presque une pièce unique sur le marché. Vegas Showgirl (Al Akbar), la mère de Winx, a donné trois autres femelles, dont deux, une 2ans par Snitzel (Redoute’s Choice) et une yearling par Exceed and Excel (Danehill), ont été conservées par l’éleveur John Camilleri. La poulinière, âgée de 17ans, a rencontré l’année dernière Deep Impact (Sunday Silence).

Les indicateurs à la hausse. Il sera difficile de faire abstraction de Winx cette semaine, mais le rendez-vous chez Inglis est l’un des moments forts du marché. Lors de la première des deux sessions, 163 des 201 yearlings passés sur le ring ont trouvé preneurs pour un chiffre d’affaires de 61,79 millions de dollars australiens (39,06 M€), un prix moyen de 379.083 AU$ (240.000 €) et un médian de 280.000 AU$ (177.000 €). La comparaison avec 2018, quand la vente était alors étalée sur trois sessions avec un catalogue similaire de 450 lots, sera possible mercredi. Mais on peut déjà noter que le prix moyen affiche une hausse de 9,5 % et le médian augmente de 12 %. Onze lots à plus d’un million de dollars australiens ont été adjugés, alors que l’année dernière, 22 de ces mêmes lots avaient trouvé preneurs en trois jours.

Le top price pour Snitzel. James Harron s’est assuré le top price pour 2,8 millions de dollars australiens (1,77 M€). Il s’agit d’un magnifique alezan, avec beaucoup de blanc, par Snitzel et la gagnante de Gr2 Ichihara (General Nediym). Le poulain, yearling le plus cher de son père, sera entraîné à Randwick par Peter et Paul Snowden, et sera syndiqué. James Harron a acheté trois autres yearlings. Il s’agit de deux poulains et une pouliche. Les deux mâles sont par I Am Invincible (Invincible Spirit) et par Snitzel. La femelle, elle, est issue de Not a Single Doubt (Redoute’s Choice). L’addition s’élève à 5,27 millions (3,33 M€).

Aquis Farm achète et vend. Aquis Farm continue d’investir très fort. Le Chinois de Hongkong Tony Fung a acheté sept yearlings (six mâles) pour 4,42 millions (2,79 M€) et en a vendus quatre pour 1,38 million (872.000 €). L’objectif est de trouver des étalons en puissance comme le plus cher de ces yearlings, un Fastnet Rock (Danehill), propre frère de Merchant Navy qui a remporté les Coolmore Stakes (Gr1) à domicile et les Diamond Jubilee Stakes à Royal Ascot. Merchant Navy fait la navette entre l’Australie et l’Irlande, où il est proposé par Coolmore à 20.000 €. Aquis Farm a eu le dernier mot pour l’un des deux produits de Deep Impact (Sunday Silence) à 950.000 AU$ (600.000 €), tandis que l’autre a été adjugé à Spendthrift pour 1,7 million (1,07 M €).

Un acheteur vietnamien. Orbis Bloodstock, une autre entité qui trouve ses racines à Hongkong, a posé l’enchère gagnante sur trois lots millionnaires. Son top price, à 1,15 million (727.000 €), est un mâle par le jeune étalon Darley, Brazen Beau (I Am Invincible). D’autres investisseurs asiatiques comme Katsumi Yoshida et Asian Bloodstock, l’agence basée à Hongkong de Marie Yoshida, se sont montrés très actifs, mais un nouveau nom est apparu dans la colonne des acheteurs : il s’agit de Keyhinge, une compagnie vietnamienne qui s’est offert cinq sujets pour 1,79 million (1,13 M €). Astute Bloodstock, du Français Louis Lemétayer, a acheté pour 800.000 AU$ (505.000 €) un poulain par Not a Single Doubt.