Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Matinée chargée sur les Aigles

Courses / 30.04.2019

Matinée chargée sur les Aigles

Les Emirates Poules d’Essai des Poulains et des Pouliches approchent à grand pas… Il y avait du trafic sur les Aigles ce mardi matin, notamment en vue des deux premiers classiques français.

Par Anne-Louise Échevin

L’armada Fabre en marche. La visibilité était encore bonne sur les coups de 7 h, sur les Aigles, avant que le brouillard ne tombe peu à peu. Plusieurs entraîneurs ont fait travailler leurs pensionnaires sur la piste ronde des Aigles. Notamment André Fabre. De nombreux 3ans sont passés. L’attention était concentrée sur le deuxième lot de l’entraîneur cantilien. Il était emmené par Munitions (War Front), gagnant du Prix Djebel (Gr3) pour sa rentrée, et Persian King ** (Kingman), lequel reste sur une démonstration dans le Prix de Fontainebleau (Gr3) pour son retour en piste et était monté par Amélie Foulon. Un galop – aperçu entre deux couches de brouillard – d’entretien, les deux poulains n’étant pas sollicités, accélérant gentiment. Munitions, représentant de Godolphin, devrait normalement être au départ de la Poule d’Essai des Poulains avec Persian King, représentant de Godolphin et de Ballymore Thoroughbred. Après la Poule, leurs chemins se sépareront probablement, Munitions ayant le profil d’un poulain de 1.600m au maximum, là où Persian King devrait être dirigé vers le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1).

Watch Me plaisante. Francis-Henri Graffard a fait travailler Watch Me (Olympic Glory) sur les Aigles, en compagnie d’un leader qu’elle a facilement laissé derrière elle. La pouliche d’Alexander Tamagni et de Regula Vannod a été plaisante, déployant de jolies foulées. Elle reste sur une victoire dans le Prix Imprudence (Gr3), elle qui avait remporté le Critérium du Languedoc - Prix Bernard de Marmiesse (L) pour sa seconde sortie à 2ans. Elle est la troisième favorite de la Poule d’Essai des Pouliches chez les bookmakers, derrière Siyarafina ** (Pivotal), laquelle devra être supplémentée, et Castle Lady (Shamardal), lauréate du Prix de la Grotte (Gr3) pour sa deuxième sortie.

Francis-Henri Graffard nous a dit : « Je suis content de l’état de forme de Watch Me. Elle a très bien travaillé ce matin sur les Aigles et devrait en principe retravailler lundi ou mardi prochain en vue de la Poule d’Essai des Pouliches. Sauf contretemps, elle sera au départ. Je n’avais pas été surpris de la voir gagner dans le Prix Imprudence : elle avait passé un bon hiver et je m’attendais à une bonne performance de sa part. Une victoire, c’est encore mieux ! » Du côté des Cantiliens rencontrés à Chantilly dans l’après-midi, Carlos Laffon-Parias nous a dit que Shaman (Shamardal), lauréat du Prix La Force (Gr3) sur 1.800m, devrait bien revenir sur plus court et être au départ de la Poule d’Essai des Poulains. Du côté des pouliches, l’entraîneur devrait compter sur une autre représentante Wertheimer & Frère, Matematica (Rock of Gibraltar), deuxième l’an passé du Total Prix Marcel Boussac (Gr1) pour sa deuxième sortie et en étant maiden. Elle a remporté son maiden à Chantilly au début du mois d’avril.

Call the Wind en bel état. Parmi les nombreux pensionnaires de Freddy Head à avoir galopé, l’alezan Call the Wind (Frankel) était présent. En compagnie d’un leader, il a fait environ 2.000m sur la piste ronde des Aigles. Call the Wind est apparu en bel état, lui qui a pris la troisième place de la Dubai Gold Cup (Gr2) à la fin du mois de mars, à Dubaï.

Pour Graignes, tout se passe bien à Deauville. Deuxième d’un "pixel de nez" dans le Prix Djebel (Gr3), Graignes (Zoffany) était quant à lui au travail à Deauville ce mardi matin. Le pensionnaire de Yann Barberot a été plaisant pour sa rentrée, pour laquelle il n’était pas à 100 %. Bruno Barbereau, racing manager de Gérard Augustin-Normand, nous a dit : « Graignes va très bien et il a très bien travaillé ce mardi matin à Deauville. Le poulain est en parfait état. Cristian Demuro, qui était à Deauville pour ce galop, a senti que le cheval avait progressé et qu’il était monté sur sa rentrée. »