Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX BLANCHE (CLASSE 2) - Deuxième médaille d’or pour Olympic Games

Courses / 24.04.2019

PRIX BLANCHE (CLASSE 2) - Deuxième médaille d’or pour Olympic Games

MARSEILLE-BORÉLY, MERCREDI

Gagnante facile pour ses débuts, à Nîmes, le 17 mars dernier, Olympic Games (Olympic Glory) a conservé son invincibilité dans ce Prix Blanche (Classe 2). La représentante de Martin Schwartz a survolé la course. Un peu contrariée au départ, elle a patienté en avant-dernière position et s’est rapprochée dans le tournant. Dans la ligne droite, Marion Lanave lui a donné une claque sur l’épaule et la pouliche a bien répondu, remontant facilement le peloton pour s’imposer de trois longueurs, en se montrant encore un peu verte. Richemont (Anodin) prend la deuxième place, une tête devant Rosissim (Dabirsim).

Olympic Games est une pouliche encore immature. Pour ses débuts, à Nîmes, elle avait mis du temps à rentrer dans sa stalle et s’était imposée de bout en bout, par quatre longueurs. Elle a certainement des moyens. Notons qu’elle portait 50 kilos ce mercredi, contre 58,5 kilos pour son dauphin, Richemont.

Une descendante de Southern Seas. Élevée par Dream With Me Stables, Olympic Games est une fille d’Olympic Glory, étalon au haras de Bouquetot, et de Super Anna (Anabaa). Présentée par le haras des Capucines à la vente de yearlings v.2 Arqana en 2017, elle avait été achetée 77.000 € par Michel Zerolo (Oceanic Bloodstock).

Super Anna n’a pas couru mais a sept produits en âge de courir et cinq sont gagnants. C’est une fille de Supergirl (Woodman), mère de Super Célèbre (Peintre Célèbre), lauréat du Prix Noailles (Gr2, à l’époque) et deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1). Supergirl est la troisième mère d’Olmedo ** (Declaration of War), lauréat de The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) en 2017.

La troisième mère est Southern Seas (Jim French), mère de Steinlen (Habitat), lauréat du Breeders’ Cup Mile (Gr1), de Seurat (Crimson Beau), lauréat de Gr2. Elle est aussi la deuxième mère de Zagreb (Theatrical), gagnant de l’Irish Derby (Gr1). Southern Seas est à l’origine de nombreux chevaux de Groupe, dont la championne Stacelita (Monsun), que Martin Schwartz connaît bien et qui est devenue, depuis, la mère de la classique japonaise Soul Stirring (Frankel). Elle est aussi à l’origine de Savoir Vivre (Adlerflug), gagnant du Grand Prix de Deauville (Gr2).

 

 

 

Danehill Dancer

 

 

Choisir

 

 

 

 

Danseur Fabuleux

 

Olympic Glory

 

 

 

 

 

Alzao

 

 

Acidanthera

 

 

 

 

Amaranthus

OLYMPIC GAMES (F3)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Super Anna

 

 

 

 

 

Woodman

 

 

Supergirl

 

 

 

 

Southern Seas