PRIX DE BRUNEHAUT (MAIDEN) -Villa d’Amore ne se pose pas de question

Courses / 01.04.2019

PRIX DE BRUNEHAUT (MAIDEN) -Villa d’Amore ne se pose pas de question

PRIX DE BRUNEHAUT (MAIDEN)

Villa d’Amore ne se pose pas de question

Premier maiden de l’année disputé sur la piste en gazon de Chantilly, le Prix de Brunehaut a souvent révélé de bonnes pouliches. L’an dernier, c’est Homérique** (Exchange Rate) qui s’était imposée alors qu’elle débutait. Elle s’était ensuite classée deuxième du Prix Pénélope (Gr3) et troisième du Prix de Diane (Gr1). Grande favorite de l’édition 2019, Villa d’Amore (Mastercraftsman) n’a pas donné d’inquiétude à ses preneurs, s’imposant tout en sérénité. Pierre-Charles Boudot l’a placée en deuxième position, derrière Happy Ending (Rajsaman), qui menait à un train modéré. Quand l’animatrice a commencé à baisser de pied, à la Mère Marie, Pierre-Charles Boudot a commencé à la cadencer gentiment, et Villa d’Amore a allongé ses foulées, alors que Queen (Kingman), la fille de Pride (Peintre Célèbre), tardait à réagir. Villa d’Amore s’est imposée nettement, devant Queen, qui a réussi à dominer Ni Chaud Ni Froid (Norse Dancer). Cette dernière n’a rien lâché dans la phase finale. La bonne note de la course est à mettre au crédit de la débutante Place Pasdeloup (Motivator), encore loin à l’entrée de la ligne droite et qui a regagné beaucoup de terrain pour finir.

Une pouliche à suivre. Villa d’Amore, pouliche très athlétique, avait débuté par une troisième place dans une épreuve disputée sur la P.S.F. cantilienne et remportée par Platane (Le Havre), qui figure dans la liste du Prix Vanteaux (Gr3) et avait l’avantage d’avoir déjà couru. Simplicity (Casamento), que l’on verra à l’œuvre mardi à Maisons-Laffitte, se classait deuxième. Elle aussi avait déjà une certaine expérience.

Villa d’Amore a logiquement progressé depuis ses débuts, et Pierre-Charles Boudot, son jockey, était séduit : « Elle s’est montrée très plaisante. Elle avait déjà montré un peu de qualité pour ses débuts, et elle a beaucoup progressé depuis. Elle a beaucoup d’action, et elle est très calme, avant, pendant et après la course. Si elle continue ainsi, ce sera une pouliche à suivre. » Villa d’Amore, qui défend les couleurs de Mme Magnier, bénéficie de tous les engagements classiques.

Une petite-fille d’Alpine Rose. Villa d’Amore est une fille de Mastercraftsman. Sa mère, Highest Ever (Galileo), avait été achetée pour 1.000.000 € par Coolmore lors de la vente de yearlings Arqana d’août 2013. Elle était présentée par l’écurie des Monceaux. C’est le deuxième produit d’Alpine Rose (Linamix), gagnante du Prix Jean Romanet (Gr1), et qui a donné pour le moment un vainqueur, Alimnia (Dubawi), gagnante pour ses débuts à Pornichet. Highest Ever n’a quant à elle jamais couru, et Villa d’Amore est son premier produit. Alpine Rose, issue de l’élevage Aga Khan, est une propre sœur des black types Fragrant Mix, Fracassant, Farfala et Fascinating Mix.

Danehill

Danehill Dancer

Mira Adonde

Mastercraftsman

Black Tie Affair

Starlight Dreams

Rêves Célestes

VILLA D’AMORE (F3)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Highest Ever

Linamix

Alpine Rose

Fragrant Hill

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’06’’90

1.000m à 600m : 26’’20

600m à 400m : 12’’10

400m à 200m : 11’’30

200m à l’arrivée : 11’’40

Temps total : 2’07’’90