Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE CHAILLOT (INEDITES) - Dariyza, l’accélération des bons

Courses / 22.04.2019

PRIX DE CHAILLOT (INEDITES) - Dariyza, l’accélération des bons

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Dariyza (Dawn Approach) a laissé une jolie impression dans le Prix de Chaillot (Inédites). La représentante de Son Altesse l’Aga Khan s’est imposée d’une tête, mais avec plus de facilité que ne l’indique cet écart. Elle était en effet avant-dernière à l’entrée de la ligne droite, là où Hawkamah (New Approach), future deuxième, était encore en tête, avec Sister Midnight (Dark Angel), future troisième, à son extérieur, et Fedya (Mastercraftsman), qui prendra la quatrième place, dans leur sillage… Dariyza a placé une belle accélération pour venir s’imposer sur le poteau. Hawkamah se défend bien : débordée par Sister Midnight à mi-ligne droite, elle s’est relancée pour venir prendre la deuxième place à sa rivale. Notons que Fedya s’est montrée très tendue au rond, faisant un écart, glissant et tombant avant de se rendre en piste.

Pas née pour être précoce. Dariyza devrait être en mesure d’allonger le tir dans le futur. La pensionnaire d’Alain de Royer Dupré est engagée dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary et dans le Prix de Diane (Grs1). La famille est tardive : la mère, Daryakana (Selkirk), avait débuté au mois de juillet de ses 3ans avant de franchir tous les échelons jusqu’à sa victoire dans le Hong Kong Vase. La deuxième mère, Daryaba (Night Shift), avait débuté par une deuxième place au mois d’avril de ses 3ans, avant d’ouvrir son palmarès puis de remporter le Diane. Le frère de Dariyza, l’étalon Dariyan (Shamardal), avait quant à lui débuté par une deuxième place dans le Prix Juigné (Inédits), le pendant de ce Prix de Chaillot.

Alain de Royer Dupré a commenté : « Dans notre façon de travailler, le matin, on ne demande pas aux chevaux d’accélérer fort comme cela. Surtout avec une pouliche qui a beaucoup de sang comme elle. Elle a sûrement de la qualité pour gagner ainsi. Sa mère avait gagné à Hongkong de la même manière, après avoir attendu. Elle lui ressemble. On retrouve l’hérédité ! »

Une fille de Daryakana. Élevée par les Aga Khan Studs, Dariyza est une fille de Dawn Approach, étalon de Darley, et de Daryakana (Selkirk), qui avait débuté sur 2.400m à Clairefontaine à l’été de ses 3ans, avant de franchir tous les échelons : gagnante de sa course à conditions à Deauville, elle a ensuite enlevé le Prix des Tourelles (L), puis Prix de Royallieu (Gr2), avant de conclure son année de 3ans en restant invaincue dans le Hong Kong Vase (Gr1). À 4ans, elle n’a pas gagné mais a toujours conclu dans l’argent, prenant notamment la troisième place du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), à une tête de Plumania ** (Anabaa). Au haras, elle a donné un gagnant de Gr1 avec Dariyan (Shamardal), lauréat du Prix Ganay (Gr1) ainsi que du Prix Eugène Adam, et étalon au haras de Bonneval.

La deuxième mère est la classique Daryaba (Night Shift), qui a remporté le Prix de Diane (Gr1) pour la troisième sortie de sa carrière. À 3ans aussi, pour sa rentrée automnale, elle a enlevé le Prix Vermeille (Gr1). Daryakana reste à ce jour son meilleur produit, mais elle a aussi donné Daramsar (Rainbow Quest), lauréat du Prix du Conseil de Paris (Gr1) et Daraybi (Street Cry), lauréat du Prix Marchand d’Or (L). Il s’agit de la souche à l’origine d’Almanzor (Wootton Bassett) ou encore de Darjina (Zamindar).

 

 

 

Galileo

 

 

New Approach

 

 

 

 

Park Express

 

Dawn Approach

 

 

 

 

 

Phone Trick

 

 

Hymn of the Dawn

 

 

 

 

Colonial Debut

DARIYZA (F3)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Selkirk

 

 

 

 

Annie Edge

 

Daryakana

 

 

 

 

 

Night Shift

 

 

Daryaba

 

 

 

 

Darata


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’15’’43

De 1.000m à 600m : 25’’29

De 600m à 400m : 12’’28

De 400m à 200m : 11’’13

De 200m à l’arrivée : 11’’72

Temps total : 2’15’’85