PRIX DE DINARD (STEEPLE-CHASE) - Porto Pollo gagne son ticket pour le Hopper

Courses / 02.04.2019

PRIX DE DINARD (STEEPLE-CHASE) - Porto Pollo gagne son ticket pour le Hopper

PRIX DE DINARD (STEEPLE-CHASE)

Porto Pollo gagne son ticket pour le Hopper

Meilleur poulain de sa promotion au premier semestre 2018, Porto Pollo (Manduro) avait gagné le Prix Aguado (Gr3). En fin d’année, il s’était montré moins tranchant et avait débuté en steeple à Pau par une troisième place décevante. Il avait cependant des excuses et le représentant d’Antoine Bardini a remis les pendules à l’heure dans le Prix de Dinard. Attentiste en troisième position, un peu allant en début de course, il a été repris pour évoluer en quatrième place à un tour de l’arrivée. Après des sauts sérieux en face, il s’est rapproché pour intégrer le groupe de tête à l’amorce du tournant final. À l’entrée de la ligne droite, il est venu librement au commandement. Sur le plat, dès que son jockey, David Gallon, l’a commandé, Porto Pollo a creusé l’écart facilement, uniquement monté aux bras. Il a d’ailleurs passé le poteau arrêté, ouvrant ainsi son palmarès en steeple. Joint par téléphone, son entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « C’est un poulain très décontracté, il ne se met pas dans le rouge. Entre les deux dernières haies, j’ai eu peur, j’ai cru qu’il était battu. Mais son jockey m’a dit que dès qu’il lui avait demandé d’accélérer, il a fait aisément la différence. Il avait eu un petit problème à Pau. Nous allons maintenant le diriger sur le Prix Hopper (Gr3) et ainsi lui laisser du temps. Il va dans tous les terrains, mais il est meilleur en bon terrain» Toujours pointée parmi les premiers, Hinou des Hazards (Legolas) a conclu bonne deuxième devant Maxenchop (Muhaymin) et King Elvis (Saint des Saints), décevant. Ce dernier a animé la course, mais il a fait quelques fautes, sur les deux dernières haies, et s’est montré hésitant à la rivière et au talus des tribunes. Des erreurs qu’il a payées à la fin.

Le neveu d’un lauréat de Gr2 en Allemagne. Porto Pollo a été élevé par Arnaud Coursin et Joël et Pierre Souchard. Présenté par le haras de Fergand, il a été adjugé 16.000 € à Christophe Escuder lors de la vente de yearlings Arqana, en octobre 2016. Son père, Manduro (Monsun), fait la monte au haras du Logis, et Porto Pollo est son troisième gagnant de Groupe sur les obstacles, mais le premier en France. Il est le neveu de Stormont (Marju), vainqueur des Goldene Peitsche (Gr2), et de Stilett (Tirol), deuxième de la Coronation Cup (L) en Malaisie ! La troisième mère, Keep in Step (Dance in Time), a remporté le Prix de la Vallée d’Auge (L). Elle a donné Super Sheila (Last Tycoon), lauréate de la Star Sprint et deuxième des Alan Robertson Bloodline Championship (Grs1).

Koniggstuhl

Monsun

Mosella

Manduro

Be my Guest

Mandellicht

Mandelauge

PORTO POLLO (H4)

Gulch

Nayef

Height of Fashion

Silky Steps

Law Society

Legal Steps

Keep in Step