Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE VERBERIE (Maiden) - La belle fin de course de Ballet Russe

Courses / 23.04.2019

PRIX DE VERBERIE (Maiden) - La belle fin de course de Ballet Russe

COMPIÈGNE, MARDI

Proche deuxième de Rudimental (Mastercraftsman) lors de ses débuts, le 30 mars, face à un lot de chevaux estimés, Ballet Russe (Camelot) a plus que confirmé la belle impression laissée lors de ses premiers pas. Dans le Prix de Verberie (Maiden), installé favori par les parieurs, il a un peu tiré en début de parcours, alors que le peloton était animé par Lavande Blue (Nathaniel). Il a progressé sans forcer en début de ligne droite. À 400m du but, Pierre-Charles Boudot ne lui avait encore rien demandé. Et simplement accompagné aux bras, il a très facilement créé la différence en plaçant une longue accélération. Reliable Son (Reliable Man) est deuxième à quatre longueurs. L’expérimenté Or Gris (Gris de Gris) termine troisième, deux longueurs plus loin.

Un poulain de tenue, doué et perfectible. Jockey du représentant Coolmore, Pierre-Charles Boudot a déclaré : « Les sensations sont bonnes. Il a de la qualité, comme il l’avait montré en débutant, mais il doit apprendre son métier. Même si parfois, il peut encore se montrer un peu émotif, il était assez posé aujourd’hui. Il s’est relâché pendant la course. L’allure était très régulière. Il a une longue accélération et l’a fait facilement car il a tout simplement de la qualité. Il a beaucoup de sang, il faut le tempérer, mais sur ce point, il a progressé depuis ses débuts. » Nicolas Clément, entraîneur du deuxième, a dit : « Reliable Son confirme ses bons débuts. Il est tombé sur un bon poulain. C’est une arrivée régulière. Mon pensionnaire a eu un bon parcours mais il est encore immature. Il va encore apprendre, il est tendre et on le verra certainement mieux cet automne. Nous allons éviter de trop le courir pendant l’été. »

La famille de Xaar. Élevé par Lynch-Bages et Camas Park Stud, Ballet Russe a été vendu 300.000 Gns en octobre 2017 à Tattersalls. C’est un fils de Camelot (Montjeu), jeune étalon mais déjà père de lauréat classique qui se marie très bien avec les juments dotées de vitesse. Seatone (Mizzen Mast), la mère de Ballet Russe, a d’ailleurs gagné une seule course, à l’âge de 3ans, sur 1.100m. Son premier produit, Romanesque (Montjeu), a quitté l’Europe sur une deuxième place sur 3.600m en Irlande, et, en Australie, il s’est notamment classé troisième de la Sungold Milk Warrnambool Cup (L, 2.350m). Dièse (Diesis), la deuxième mère, a gagné le Prix Corrida (Gr3) sous l’entraînement d’André Fabre. Elle est à l’origine – en première ou en deuxième génération – d’une dizaine de black types, dont Senure (Nureyev), gagnant du Clement L. Hirsch MemTurf Championship et de l’United Nations Handicap (Grs1). Monroe (Sir Ivor), la troisième mère, s’est classée deuxième des Phoenix Stakes (Gr1), avant de produire Xaar (Zafonic). Meilleur 2ans européen sous l’entraînement d’André Fabre, cet étalon avait remporté les Dewhurst Stakes et le Prix de la Salamandre (Grs1). Il s’agit de la famille des étalons Cityscape (Dubai Duty Free Stakes, Gr1) et Bated Breath (Temple Stakes, Gr2).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Camelot

 

 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Tarfah

 

 

 

 

Fickle

BALLET RUSSE (M3)

 

 

 

 

 

 

Cozzene

 

 

Mizzen Mast

 

 

 

 

Kinema

 

Seatone

 

 

 

 

 

Diesis

 

 

Dieses

 

 

 

 

Monroe