PRIX JOURNALISTE (GR3) - Equemauville poursuit son idylle avec Compiègne

Courses / 02.04.2019

PRIX JOURNALISTE (GR3) - Equemauville poursuit son idylle avec Compiègne

PRIX JOURNALISTE (GR3)

Equemauville poursuit son idylle avec Compiègne

François Nicolle oriente tous les ans de bons sauteurs vers Compiègne, où ils se montrent complètement dans leur élément. C’était le cas d’A Mi Manera (Great Pretender), gagnante du Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2) en 2018, mais aussi de l’AQPS Equemauville (Saint des Saints). Quatre fois deuxième, dont une fois dans le Prix Général de Saint-Didier (Gr3), mais aussi gagnant du Prix Roger Saint (L) à Compiègne, le cheval de l’écurie Sagara a poursuivi son histoire d’amour avec l’hippodrome du Putois en remportant de façon autoritaire le Prix Journaliste (Gr3). Avec le temps, Equemauville s’affirme et le meilleur est peut-être à venir pour lui. Il a devancé Équation (Network), fautive en face, mais une fois encore bonne finisseuse, Buck’s Bank (Trempolino), lequel a bien terminé également, Miss Salsa Blue (Blue Brésil), toujours bien placée, et Prince Philippe (Denham Red), qui a bien couru tout en trouvant le temps long sur 4.100m. La favorite Raffles Sun (Poliglote) s’est montrée hésitante au talus des tribunes, puis elle a trébuché après l’oxer et est tombée, en début de parcours.

Le nouveau roi de Compiègne ? Equemauville peut parfaitement devenir le nouveau roi de Compiègne, un site qu’il apprécie particulièrement. Attentiste dans la seconde moitié du peloton, il a été repris par son jockey, Angelo Zuliani, en face. Ce dernier a eu des nerfs d’acier pour temporiser. Il a demandé à son partenaire de se rapprocher à la sortie du tournant final, en dehors. Equemauville a pris l’avantage entre les deux dernières haies et il a contré Équation sur le plat pour l’emporter de deux longueurs et demie. Joint par téléphone, François Nicolle, entraîneur d’Equemauville et de Miss Salsa Blue, nous a déclaré : « Equemauville a bien gagné. Angelo [Zuliani, ndlr] l’a très bien monté, en dedans, même lorsque cela a cafouillé. Je l’ai très bien en ce moment. Il est bien en vieillissant et se plaît à Compiègne. C’est un parcours où il faut sauter souvent, ça tourne, ça lui plaît bien. Nous allons maintenant viser le Prix Romati (Gr3, 5/05) avec lui, mais aussi avec Miss Salsa Blue. Elle n’a pas eu trop de chance avec la jument en liberté, elle s’est fait scratcher en face. Mais elle peut mieux faire. C’est une jument d’automne. Je peux l’avoir mieux, mais c’est pas mal ce qu’elle fait»

Un premier Groupe pour Angelo Zuliani. Angelo Zuliani a monté une course à montrer dans les écoles. Très froid, il a attendu au maximum avant de demander à Equemauville de passer à l’attaque. Il s’est offert un premier Groupe grâce au fils de Saint des Saints dans une course passée Gr3 cette année. Il nous a dit : « Nous avons eu la course parfaite. C’est un très bon sauteur, facile à monter et il a bien gagné. Le parcours de Compiègne est régulier et il faut sauter ce qui l’avantage. Sa rentrée était déjà très bonne. Il est tellement facile qu’il peut faire les haies et le steeple. La distance du Prix Romati ne sera pas un problème pour lui»

Équation trace un beau dernier kilomètre… comme d’habitude ! Équation a été fidèle à sa tactique de prédilection. Elle a galopé à cinq longueurs de l’avant-dernier, décrochée. Puis elle est entrée dans sa course au dernier passage en face. En dépit d’une faute en face, elle est arrivée dans le groupe de tête à l’entrée de la ligne droite. Elle est passée à l’attaque venant vite sur Equemauville. Sur le plat, sans avoir l’appui extérieur, elle a été courageuse tout en se heurtant à la résistance d’Equemauville. Elle a terminé deuxième ce qui a fait dire à son entraîneur, Emmanuel Clayeux : « Elle court très bien. Elle a fait une faute en face et je pense que ça lui a coûté la victoire. Elle a eu du mal à se mettre dans sa course, mais une fois qu’elle prend son mors, il faut la temporiser. Nous arrivons à la gérer de mieux en mieux, le matin notamment. Auparavant, elle voulait trop en faire. Elle a l’avantage de pouvoir faire Auteuil comme Compiègne. Le Prix Romati est une option»

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Equemauville.pdf

Une mère gagnante du Jacques de Vienne. Élevé par le haras de la Croix Sonnet, Sandra et Hubert Hosselet, Equemauville est un fils de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham et de Miss Academy (Video Rock), lauréate de cinq courses plates en France, dont les Prix Jacques de Vienne (course A à l’époque), et du Bourbonnais (course B à l’époque). Il a été acheté 47.500 € par Pierre Boulard à la vente d’automne Arqana, alors qu’il était yearling.

Miss Academy a ensuite été vendue en Angleterre, où elle a conclu quatrième de Gr1 sur les claies. Les cinq produits de Miss Academy vus en course se sont désormais tous imposés, mais Equemauville est son meilleur. C’est le neveu de Mister No (Graveron), lauréat du Bourbonnais, mais aussi en haies, en steeple et troisième de Listed à Auteuil, de Miss Palma (Great Palm), d’où Miss Sarenne (Robin des Prés) et Sister Palma (Kahyasi).

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

EQUEMAUVILLE (H5)

No Lute

Video Rock

Pauvresse

Miss Academy

Prince Wo

Mademoiselle Wo

Golda