Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX LA TROIENNE (CLASSE 2) - Grand Glory pose ses jalons en vue du Diane

Courses / 18.04.2019

PRIX LA TROIENNE (CLASSE 2) - Grand Glory pose ses jalons en vue du Diane

PRIX LA TROIENNE (CLASSE 2)

Grand Glory pose ses jalons en vue du Diane

Deuxième du Prix Rose de Mai (L), en terrain très lourd, Grand Glory (Olympic Glory) était la concurrente la plus titrée au départ de cette épreuve. Elle s’était auparavant imposée pour ses débuts sur le sable de Deauville et a prouvé qu’elle s’adaptait à toutes les surfaces, faisant preuve d’une magnifique capacité d’accélération sur une piste annoncée à 3,3. Elle a aussi permis à son père Olympic Glory (Choisir), de réaliser un coup de trois ce jeudi, puisqu’Al Marrouna s’est imposée pour ses débuts à Cholet et que Barsham a lui aussi triomphé à Saint-Cloud. Contrairement à ses deux premières sorties, où elle avait effectué la course en tête, la pouliche d’Albert Frassetto, de John d’Amato et de Mike Pietrangelo a été placée en dernière position par son jockey, Stéphane Pasquier. Un peu brillante en partant, elle s’est ensuite posée sur la main de son partenaire. Obligée d’accélérer tout en dehors à 400m du but, Grand Glory a placé une plaisante pointe de vitesse pour venir s’imposer d’une longueur et quart devant Tilda (Motivator), laquelle a affiché de nets progrès sur sa course de début, au mois de septembre. La troisième place est revenue une courte encolure plus loin à Ebony (Le Havre), qui effectuait elle aussi sa rentrée. Auteure de débuts impressionnants sur le sable deauvillais, cette dernière a dû lutter pour la première fois ce jeudi et devrait monter sur cette sortie.

Directement le Prix de Diane. Gianluca Bietolini, entraîneur de la pouliche, nous a expliqué : « La dernière fois, j’ai été surpris car elle s’est montrée brillante. Elle a fait toute la course en tête et a été un peu fatiguée à la fin. Le matin, elle travaille toujours derrière et montre une très belle capacité d’accélération. Aujourd’hui, le but était de lui donner une bonne course école et c’est ce qui lui a permis de s’exprimer. La pouliche n’est pas encore arrivée à maturité physiquement et nous allons lui laisser le temps de s’étoffer avant de courir directement le Prix de Diane (Gr1). »

Coup de trois et troisième espoir Classique pour son père. Si Olympic Glory (Choisir) a réalisé un coup de trois ce jeudi, l’étalon qui officie au haras de Bouquetot, compte aussi désormais sur trois espoirs classiques. Grand Glory vise donc le Prix de Diane, une épreuve qui pourrait devenir l’objectif de Phocéenne (Olympic Glory), lauréate du Prix Rose de Mai (L) si elle confirme dans les semaines à venir. Watch Me (Olympic Glory), qui vient de s’imposer dans le Prix Imprudence (Gr3), prend la route de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

La souche d’Alzao. Élevée par le haras de Bourgeauville, Grand Glory a été achetée 18.000 € à l’amiable par Marco Bozzi chez Arqana, aux yearlings d’octobre. C’est une fille de Madonna Lily(Daylami), placée à plusieurs reprises à 2 et 3ans, dont elle est le troisième produit vainqueur.

La deuxième mère, Maria de la Luz (Machiavellian), a gagné deux courses et a décroché la deuxième place de la Coupe des Pouliches de Marseille (L). Au haras, on lui doit Minakshi (Footstepsinthesand), deuxième du Prix Isolla Bella (L) avant d’être exportée en Amérique du Nord, où elle a remporté les Canadian Stakes (Gr2). Maria de la Luz a aussi donné Marble Garden (Royal Academy), qui a brillé dans un autre registre puisqu’il a remporté les Prix Guillaume de Pracomtal et Marc Antony (Ls) en obstacle. La troisième mère, Light of Hope (Lyphard), est une propre sœur du champion sire Alzao, que l’on retrouve dans le pedigree d’Olympic Glory. C’est la famille d’Arapaho Miss (Danehill Dancer), gagnante des Crown Oaks (Gr1), et d’Heartsareforlove (Hussonet), deuxième des 1.000 Guinées australiennes (Gr1).

Danehill Dancer

Choisir

Great Selection

Olympic Glory

Alzao

Acidenthera

Amaranthus

GRAND GLORY (F3)

Doyoun

Daylami

Daltawa

Madonna Lily

Machiavellian

Maria de la Luz

Light of Hope

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’05’’06

1.000m à 600m : 29’’08

600m à 400m : 12’’80

400m à 200m : 12’’32

200m à l’arrivée : 12’’39

Temps total : 2’11’’65