Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX LÉON RAMBAUD (GR2) - La nonchalance d’une reine

Courses / 21.04.2019

PRIX LÉON RAMBAUD (GR2) - La nonchalance d’une reine

AUTEUIL, DIMANCHE

La championne De Bon Cœur ** (Vision d’État) a remporté son premier Prix Léon Rambaud (Gr2). Mais elle n’a pas été aussi brillante que lors de ses précédentes sorties. Certes, elle a gagné, faisant mieux qu’en 2018, lorsqu’elle avait conclu deuxième de ce Gr2. Mais comme l’an dernier, elle a été moins tranchante pour cette course et a seulement résisté d’une longueur un quart au bon retour de Berjou (Holy Roman Emperor), un cheval en plein progrès. L’allure peu sélective durant le premier kilomètre ne lui a pas été favorable. Un peu allante, elle est venue sur la ligne de l’animateur, Galop Marin (Black Sam Bellamy), à un tour de l’arrivée. À l’entrée de la ligne droite, la représentante de Jacques Détré et du haras de Saint-Voir est partie en dehors. Mais sur le plat, son jockey, Kevin Nabet, a dû lui mettre une claque et lui montrer la cravache pour qu’elle contienne le retour de Berjou. Reste que De Bon Cœur a démontré, une fois encore, qu’elle est une crack. Car un très bon cheval, dans un jour moyen, n’aurait pas gagné comme elle l’a fait.

Peut mieux faire ! De Bon Cœur a décroché sa onzième victoire de Groupe et sa performance a laissé un peu sur sa faim son entraîneur, François Nicolle : « Il faudra faire beaucoup mieux que ça pour gagner la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Je pensais gagner plus facilement. Nous la regardons tous les jours avec les yeux de l’amour, mais il faut parfois être un peu plus "méchant" pour lui faire comprendre qu’il faut travailler. Elle sera mieux avec plus de rythme. Et lors de ses derniers galops avant la belle, elle travaillera plus qu’avant ce Gr2. Mais j’espère que les étrangers vont venir en voyant qu’elle a gagné moins facilement, comme ça, il y aura des partants, et donc du rythme. Tout le monde l’a connue prenant dix ou quinze longueurs en face, mais elle a changé cette année. Elle n’a pas pris dur aujourd’hui et c’est tant mieux. Mais elle sait où est le poteau et après elle s’arrête. Il est vrai que, parfois, ce n’est pas une bonne période pour les femelles. »

Berjou n’arrête pas de progresser. Double gagnant de gros handicap, Berjou était magnifique au rond de présentation et tentait un pari intéressant dans ce Gr2. Son jockey, Nicolas Gauffenic, a monté une superbe course, laissant De Bon Cœur et Galop Marin se battre devant. Berjou a longuement patienté en quatrième position avant de faire mouvement avec des ressources à l’entrée de la ligne droite. Lorsque son jockey lui a demandé d’accélérer sur le plat, il a bien répondu pour prendre l’avantage sur Galop Marin et refaire des longueurs sur De Bon Cœur.

Galop Marin troisième sans son terrain. Galop Marin a emmené le peloton à sa main et paraissait devoir prendre la deuxième place, mais il a fait une faute à la dernière haie et Berjou lui est passé devant. Sur un terrain rapide, Galop Marin n’a pas pu revenir sur Berjou. Son entraîneur, Dominique Bressou, nous a dit : « Il a fait une faute à la dernière haie, ce qui lui a cassé son action et ce qui nous coûte certainement la deuxième place. De plus, il n'avait pas son terrain. C'est une donnée qui pourrait changer dans la Grande Course de Haies et il faudra le revoir. » Pop Art du Berlais (Poliglote) a terminé quatrième devant Celtior (Racinger). Tap Tap Boom (Foxwedge) est tombé en face, de même que Vangel de Cerisy (Vangelis), lequel a chuté à la deuxième haie de la ligne d’en face et ne s’est pas relevé.

Pedigree Weatherbys : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/De-Bon-Coeur-1.pdf

Une fille de Santa Bamba. Coélevée par le haras de Saint-Voir et Jacques Détré, De Bon Cœur est une fille de Vision d’État et de Santa Bamba (Saint des Saints), lauréate des Prix Jean Stern (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3) et deuxième du Prix Congress (Gr2). Son grand frère, Saint Path (Coastal Path), a gagné par deux fois sur les haies de Lyon-Parilly et une fois sur le steeple de Lignières. Son petit frère, Envoyé Spécial ** (Coastal Path), avait quant à lui impressionné pour ses débuts en compétition sur les haies de Compiègne. Il a été vendu ensuite et a rejoint les boxes de Paul Nicholls. Santa Bamba est la sœur de Pentacle (Anabaa Blue), vainqueur de cinq courses en obstacle.

 

 

 

Smadoun

 

 

Chichicastenango

 

 

 

 

Smala

 

Vision d’État

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Uberaba

 

 

 

 

Île d’Amour

DE BON CŒUR ** (F6)

 

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Saint des Saints

 

 

 

 

Chamisène

 

Santa Bamba

 

 

 

 

 

Pistolet Bleu

 

 

Bumble

 

 

 

 

Largesse