Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX MAGUELONNE (STEEPLE-CHASE) - King Elvis, allant mais doué

Courses / 21.04.2019

PRIX MAGUELONNE (STEEPLE-CHASE) - King Elvis, allant mais doué

AUTEUIL, DIMANCHE

Vainqueur sur le steeple toulousain le mois dernier, King Elvis (Saint des Saints) a découvert victorieusement les gros obstacles de la butte Mortemart, ce dimanche. Assez brillant, le représentant de James Douglas Gordon et d’Hubert Mauillon a galopé en deuxième position dans le sillage de l’animateur, Kap Love (Kapgarde). Progressant en pleine piste dans la dernière ligne droite, il a pris facilement le meilleur entre les deux ultimes difficultés. Son jockey le pinçant sur la dernière haie, King Elvis a voulu retaper une foulée et a bien failli tomber, Pierre Dubourg se rétablissant in extremis. Sollicité uniquement aux bras sur le plat, le cheval s’est littéralement envolé et a rallié le poteau avec douze longueurs d’avance sur Filup (Cokoriko), lequel effectuait ses débuts dans la discipline. Aménon (Saint des Saints) était également inédit sur le steeple et a complété le podium à trois quarts de longueur. La course a été ternie par la chute mortelle de Fedex d’Authie (Saddex) à la rivière du huit.

Un cheval très estimé. Pierre Dubourg, jockey du lauréat, a expliqué : « C’est de ma faute s’il a failli tomber à la dernière haie. Il est très, très bon. J’ai encore du mal à le gérer et il me fait beaucoup réfléchir et travailler. Le jour où nous allons réussir à nous comprendre, je pense que nous irons vite et loin ! »

Un petit-fils de Polivalente. Élevé par Gilbert Conesa et Mousquetaire Investissement, King Elvis a trouvé preneur par le biais d’Arqana. Présenté par le haras du Saubouas à 2ans lors de la vente d’été 2017, il a été acheté 100.000 € par Bertrand Le Métayer. C’est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Grasica (Bonbon Rose), lauréate du Prix Géographie à Auteuil, dont il est le deuxième produit.

La deuxième mère est Polivalente (Poliglote), lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr1) et mère de Brelade (Presenting), placé de Gr1 à deux reprises sur les claies outre-Manche. 

La troisième mère, Magnissima (Rex Magna), a donné Grand Souvenir (Legend of France), lauréat des Prix George de Talhouët-Roy, Alain du Breil, de Maisons-Laffitte et Amadou (Ls, à l’époque). Elle est à l’origine de Roi des Francs (Poliglote), gagnant de Groupe sur les haies et sur le steeple en Irlande.

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

KING ELVIS (H4)

 

 

 

 

 

 

Mansonnien

 

 

Bonbon Rose

 

 

 

 

Rose Angevine

 

Grasica

 

 

 

 

 

Poliglote

 

 

Polivalente

 

 

 

 

Magnissima