PRIX MURAT (GR2) - Crystal Beach fait forte impression en vue du Grand Steeple

Courses / 06.04.2019

PRIX MURAT (GR2) - Crystal Beach fait forte impression en vue du Grand Steeple

AUTEUIL, SAMEDI

Si l’on devait désigner un favori pour le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) au soir du 6 avril, ce serait l’immense Crystal Beach (Network). La façon dont il a remporté le Prix Murat (Gr2) en dit long sur ses moyens. Nous le savions très bon, mais il a démontré qu’il avait l’étoffe d’un grand d’Auteuil. Malgré un rythme de course faible, pas fait pour l’avantager, le sauteur de JDG Bloodstock Services a réussi à s’en sortir. Son jockey, Ludovic Philipperon, l’a laissé galoper pour aborder la piste extérieure et Crystal Beach a pris les commandes. Il a fait un bond magnifique au rail-ditch, prenant deux longueurs au peloton. Rejoint à ce moment du parcours par Le Costaud (Forestier), il a été attaqué par ce dernier entre les deux derniers obstacles. Mais le pensionnaire de Marcel Rolland est reparti sur le plat, tout en penchant sur sa gauche. Il s’est imposé sans puiser dans ses réserves. Il va désormais aller sur le Prix Ingré (Gr3) avant le Grand Steeple, dans lequel il faudra galoper pour le menacer. Mais Le Costaud, deuxième, comme Bipolaire (Fragrant Mix) ont bien sûr les capacités pour le devancer.

En route pour le Prix Ingré. Très doué dans sa jeunesse, Crystal Beach avait gagné le Prix Ventriloque à 4ans pour Nicolas Bertran de Balanda. Victime d’ennuis de jambes, il est revenu à l’entraînement, chez Marcel Rolland, en fin d’année 2017. Bon en haies, il a montré rapidement de gros moyens en steeple en gagnant ses deux premières sorties dans la discipline. Puis il a fini deuxième du Prix Georges Courtois (Gr2). Cette année, il a fait une rentrée pleine de promesses en concluant deuxième du Prix Hypothèse (Gr3). Une quinzaine de jours après, il a donc enlevé ce Murat, le premier Groupe de sa carrière. En constants progrès, il a fait dire à son entraîneur, Marcel Rolland : « Il a très bien sauté. C’est un vrai cheval de steeple. Lorsque l’on a vingt-cinq chevaux dans les boxes, ça donne du moral à tout le monde d’avoir un cheval comme lui. Je suis ravi de sa victoire mais pas du tout étonné. Je savais que ça irait sur le steeple. J’ai regardé les dix dernières éditions du Grand Steeple et neuf lauréats de la course sont passés par le Prix Ingré. Donc je ne vais pas inventer grand-chose et nous allons courir le Ingré. Aujourd’hui, il avait contre lui de courir contre des chevaux qui avaient plus d’expérience, mais c’est un bon sauteur. Nous espérons que nous allons pouvoir aller au bout de nos objectifs. Je ne pense pas que la distance du Grand Steeple sera un problème pour lui. Je remercie son propriétaire de me faire confiance. Le cheval s’entend très bien avec Ludovic Philipperon. La course n’allait pas vite et le cheval venait au pied des obstacles donc son pilote a bien fait de le laisser galoper. C’est un grand cheval, qui fait 1,78m au garrot, mais il est assez léger. Il a évolué mentalement durant l’hiver et nous ne sommes plus obligés de lui mettre le bonnet. Même avant la course, il était calme. Ce n’est qu’une fois qu’on met le jockey en selle qu’il change. »

Le Costaud confirme son succès du Clermont-Tonnerre. Très impressionnant vainqueur du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), Le Costaud a eu le même parcours que la dernière fois alors qu’il découvrait le rail-ditch. Dans sa bulle en dernière position, il a rejoint la tête après le rail-ditch et a fait galoper Crystal Beach. Sa deuxième place est très bonne et son entraîneur, Guillaume Macaire, nous a déclaré : « Le but n’était pas de le monter pour gagner à tout prix, d’autant qu’il ne s’agissait que de son deuxième parcours sur les gros d’Auteuil. Il ne faut pas oublier non plus qu’il portait 70 kg. Il est battu par un très bon cheval, qui a plus de rythme que lui, et il n’a pas à rougir de cette deuxième place. Dans le Grand Steeple, ce ne sera pas la même chose. Il courra probablement le Prix Ingré auparavant. »

Bipolaire court très bien dans un scénario pas fait pour lui. Le champion Bipolaire a galopé en quatrième position et a bien sauté. Il a tracé une belle ligne droite pour se classer troisième, mais le scénario de la course n’était pas fait pour l’avantager. Son entraîneur, François Nicolle, nous a dit au sujet de Bipolaire et de Dalia Grandchamp (Kapgarde), cinquième : « Ce fut une course sans train qui a fini sur un déboulé, ce qui n’est pas pour avantager Bipolaire. Ce genre de déroulement, ce n’est pas son sport et il portait beaucoup de poids, mais il court bien tout de même. Il n’ira pas sur l’Ingré. Quant à Dalia Grandchamp, elle avait besoin de courir et découvrait la piste extérieure. Elle a très bien fini et je ne pense pas qu’elle ait pris dur. Vous devriez la revoir dans l’Ingré. »

Milord, loin d’être au top. Milord Thomas (Kapgarde) a terminé quatrième. Il a animé l’épreuve à une faible allure, mais n’a pas fait d’erreurs et n’a pas eu d’hésitations dans ses sauts. David Powell, représentant de Magalen Bryant, propriétaire du champion, nous a dit : « Nous pouvons l’avoir beaucoup mieux. Il était loin d’être au top et, dans le Grand Steeple, il y aura un tour en plus. Il rendait du poids aujourd’hui. Le point positif est qu’il a l’air de bien s’entendre avec Morgan [Regairaz, ndlr]. »

Lien weatherbys http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Crystal-Beach-.pdf

Le top price d’une vente d’été Arqana. Élevé par la Scea Terres Noires, Crystal Beach est un fils de Network, étalon au haras d’Enki, et d’Hatilade (Royal Charter), gagnante de quatre de ses huit courses, toutes en plat. Il est le frère du champion Questarabad (Astarabad), vainqueur de treize Groupes, dont la Grande Course de Haies, le Grand Prix d’Automne et le Prix Renaud du Vivier (Gr1), mais aussi de Patagonie (Robin des Champs) et d’Outaouais (Sleeping Car), deux gagnants sur les obstacles parisiens. Il s’agit de la famille de Rock Noir, lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Questarabad comme Rock Noir ont été entraînés par Marcel Rolland.

Crystal Beach est issu des ventes Arqana. Il avait été présenté comme store par Jean-Marie Callier à la vente d’été de juillet 2014. Bertrand Le Métayer l’avait acquis à l’amiable pour 165.000 €. C’était le top price de la vente pour cette catégorie de chevaux.

 

 

 

Koniggstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Network

 

 

 

 

 

Reliance

 

 

Note

 

 

 

 

Nicotiana

CRYSTAL BEACH (H7)

 

 

 

 

 

 

Mill Reef

 

 

Royal Charter

 

 

 

 

Royal Way

 

Hatilade

 

 

 

 

 

Mont Basile

 

 

Ulster Royale

 

 

 

 

Insoumise