Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX NOTRE-DAME DE PARIS - PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (GR3) - Montgeroult offre un cinquième sacre à Marcel Rolland

Courses / 21.04.2019

PRIX NOTRE-DAME DE PARIS - PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (GR3) - Montgeroult offre un cinquième sacre à Marcel Rolland

AUTEUIL, DIMANCHE

Pris en valeur 59, Montgeroult (Kapgarde) n’était pas attendu à pareille fête dans ce Prix Notre-Dame de Paris - Prix du Président de la République (Gr3). Le cheval de Robert Ollivier a pourtant ouvert son palmarès de la plus belle des manières, directement dans un Gr3 et par dix longueurs ! Quatrième en dernier lieu du Prix Lutteur III (L), il était l’un des cadets de l’épreuve et il a montré à ses rivaux qui était le maître.

Une première victoire de bout en bout. Se portant rapidement aux commandes, Montgeroult a contrôlé les opérations de bout en bout. Après s’être détaché sans effort dans le tournant final, il a ensuite commis une faute à la dernière haie. Son jockey s’est alors retourné pour regarder où étaient ses adversaires, et la réponse était : dans le lointain ! Il a pu cesser de solliciter son partenaire, la deuxième place revenant à nette distance au bon finisseur Cheb de Kerviniou (Tiger Groom). C’est Chahuteur (Saint des Saints) qui a complété le podium trois longueurs plus loin, précédant Accentus (Malinas) qui avait été battu d’un nez dans l’édition précédente, et le dernier gagnant du Prix Lutteur III Kapeloi (Kapgarde).

Marcel Rolland, recordman de l’épreuve. Marcel Rolland, entraîneur du lauréat, nous a confié : « En dernier lieu, nous lui avions mis les œillères australiennes, ce qui ne l’a pas empêché de faire des fautes. Aujourd’hui, le port des œillères pour la première fois alliées à la peau de mouton sur le nez l’ont probablement aidé à se déclencher. Il a encore peu de métier et n’ira pas sur le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). S’il avait gagné de la même manière en haut du tableau, j’aurais pu y réfléchir, mais je ne veux pas brûler les étapes avec lui et je vais essayer de lui trouver des courses plus faciles. » Le sacre de Montgeroult a permis à l’entraîneur cantilien d’établir le record de victoires de l’épreuve. Il est en effet le seul à l’avoir remportée cinq fois, grâce à Montgeroult bien sûr, mais aussi grâce à Full Jack (Kahyasi) en 2013, Chant Royal (Garde Royale) en 1998, Perceval (Saumon) en 1988, et Martinet II (Cap Martin) en 1986.

Transformé avec les œillères. Geoffrey Ré, jockey de Montgeroult, a déclaré : « La dernière fois, je le découvrais et j’ai été obligé d’être toujours un peu dessus. C’est un cheval qui n’est pas très courageux. J’ai suggéré à son entraîneur de lui mettre les œillères et une peau de mouton sur le nez, et je le remercie de m’avoir écouté et fait confiance. Quand je me suis retourné après la dernière haie, je ne pensais pas être aussi loin ! Quand on est sur Montgeroult, on n’a pas l’impression d’aller vite car il a une grande action et il fait tout facilement. Il a sauté deux fois mieux la piste extérieure que les petits obstacles en bout de ligne. Il avait encore de l’action pour finir et je ne lui ai rien demandé. »

Cheb de Kerviniou fait sa valeur. Antoine Lamotte d’Argy présentait deux concurrents au départ, Cheb de Kerviniou et Babbo Natale (Hurricane Cat), ce dernier ayant conclu à la septième place. Le professionnel nous a dit : « Cheb de Kerviniou court très bien. Adrien Mérienne a trouvé les bons boutons avec lui. Il fait encore sa valeur. Quant à Babbo Natale, il a raté son départ et était loin en face. Il a bien fini, mais est mieux sur des pistes lourdes. »

La famille de Bel La Vie. Élevé par S. Pauwels, Montgeroult est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, qui fêtait ses 20ans ce dimanche, et de My Samsara (Trempolino), une jument inédite, dont il est le premier produit. La propre sœur de Montgeroult, My Bel Vie, a 3ans et est à l’entraînement chez Richard Chatel. My Samsara a également un yearling par Martaline (Linamix) nommé Vis ta Vie.

La deuxième mère, Lady Tracy (Perrault), a gagné à six reprises en haies et en steeple. C’est la sœur de Master Tracy (Garde Royale), lauréat de neuf courses en haies et en steeple et deuxième des Prix Héros XII et Montgomery (Grs3), et de Bibelle (Le Balafré), la mère du champion Bel la Vie (Lavirco). Ce dernier a remporté le Grand Steeple-Chase de Paris, le Prix Renaud du Vivier (Grs1), les Prix Georges Courtois, Amadou et des Drags (Grs2), ainsi que les Prix Ingré, Troytown, de Maisons-Laffitte, de Pépinvast et Jacques d’Indy (Grs3). Bel La Vie a aussi conclu deuxième du Prix Alain du Breil et de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Grs1), entre autres.

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

MONTGEROULT (H5)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

My Samsara

 

 

 

 

 

Perrault

 

 

Lady Tracy

 

 

 

 

Miss Tracy