PRIX PAS DE DEUX (INÉDITS) - L’accélération tardive mais décisive de Melicertes

Courses / 04.04.2019

PRIX PAS DE DEUX (INÉDITS) - L’accélération tardive mais décisive de Melicertes

SAINT-CLOUD, JEUDI

Zarkallani (Invincible Spirit), le fils de Zarkava (Zamindar), était très attendu dans cette course pour inédits. Mais, après avoir connu un beau passage, il a baissé de pieds et c’est le représentant de Godolphin, Melicertes (Poet’s Voice), qui est venu subtiliser la victoire au favori. Dans ce Prix Pas de Deux, le futur lauréat a galopé côté corde au milieu des chevaux, dans un peloton animé par Canada (Wootton Bassett) et Abolish (Sepoy). À 400m de l’arrivée, Zarkallani a bien accéléré, avec Melicertes dans son sillage. À une cinquantaine de mètres du but, le poulain de Son Altesse l’Aga Khan a brusquement calé, alors que le représentant de Godolphin, qui a eu beaucoup de mal à s’équilibrer, a nettement pris l’avantage à la fin. Mickaël Barzalona n’a pas eu besoin d’utiliser sa cravache et le pensionnaire d’André Fabre a fait la différence en une dizaine de foulées. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Bliss for Ever (Slickly), également auteur d’une belle fin de course.

Il a beaucoup de marge. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, nous a dit : « Melicertes est en pleine progression. C’est un cheval qui est encore très vert, mais il commence à venir. » Cet élève et représentant de Godolphin semble avoir une grande marge, ne serait-ce que dans sa capacité à s’équilibrer. Montrant de grands signes d’immaturité, il n’est engagé dans aucun classique.

Comportement suspect pour Zarkallani. Quant à Zarkallani, Christophe Soumillon l’a ramené en main aux balances. Par bonheur, le poulain ne présentait aucune blessure apparente. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, a expliqué : « Nous allons faire un check-up en rentrant. Quand il a changé de jambe, ce n’était plus le même. Il est venu assez vite, mais a plafonné pour finir. Peut-être que la distance est un peu longue. Nous allons vérifier tout cela. » Zarkallani présente des engagements dans tous les classiques français ainsi que dans le Derby d’Epsom (Gr1).

Sa mère a gagné le Prix Fille de l’Air. Melicertes a été élevé par Godolphin. Présenté à Keeneland en septembre 2017, il a été retiré de la vente. C’est un fils du regretté Poet’s Voice (Dubawi), à ce jour probablement le meilleur fils de Dubawi (Dubai Millenium) testé sur descendance. Sa mère, Neptune’s Bride (Bering), lauréate d’un Prix Fille de l’Air (Gr3), s’est aussi classée deuxième du Black Helen Handicap (Gr2). Elle a donné plusieurs vainqueurs, dont Sea Chariot (Seeking The Gold), deuxième de Listed au Japon, mais aussi Submariner (Singspiel), troisième des Jebel Ali Stakes (L). La deuxième mère de Melicertes est Wedding of the Sea (Blushing Groom), gagnante du Prix Ris-Orangis (Gr3) mais aussi troisième du Prix du Gros-Chêne (Gr2), entre autres. Neptune’s Bride est une sœur de Sea Dart (Diesis), gagnant des Goffs International Stakes (Gr2).

 

 

 

Dubai Millenium

 

 

Dubawi

 

 

 

 

Zomaradah

 

Poet’s Voice

 

 

 

 

 

Chief’s Crown

 

 

Bright Tiara

 

 

 

 

Expressive Dance

MELICERTES (M3)

 

 

 

 

 

 

Arctic Tern

 

 

Bering

 

 

 

 

Beaune

 

Neptune’s Bride

 

 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Wedding of the Sea

 

 

 

 

Sweet Mover

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 39”35

1.000m à 600m : 29”28

600m à 400m : 12”27

400m à 200m : 11”97

200m à l’arrivée : 12”44

Temps total : 1’45”31