Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mossé, toujours aussi redoutable

Le Mot de la Fin / 13.04.2019

Mossé, toujours aussi redoutable

Il ne s’agit pas d’un record. Mais tout de même, cela mérite d’être souligné. Samedi, à Newbury, dans un monde où la jeunesse est érigée en qualité, David Elsworth (80 ans) et Gérald Mossé (51 ans) ont joué le rôle des Sunshine Boys, cette comédie américaine des années 1970 qui était le théâtre d’un retour sur le devant de la scène de deux acteurs comiques de premier plan à l’âge où beaucoup ne veulent pas sortir de la quiétude de leur retraite. Certes, les Fred Darling Stakes remportées par Dandhu (Dandy Man) ne sont pas le Kentucky Derby. Mais les plus anciens de nos lecteurs se souviendront du succès à Churchill Down de Ferdinand (Nijinsky) en 1986. Son entraîneur, Charlie Whittingham, avait alors 73 ans et son pilote, Bill Shoemaker, était un jeunot du haut de ses 55 ans. L’entraîneur a enlevé un autre Kentucky Derby trois ans plus tard avec Sunday Silence (Halo), le futur chef de race japonais. Le jockey a pris sa retraite en février 1990 avec un total de 8.833 victoires. Il a ensuite été battu par Laffit Pincay, qui avait 53 ans quand il a dépassé le nombre de succès de Shoemaker et 56 quand il a pris sa retraite. Avec de telles références, on se dit que David Elsworth et Gérald Mossé ont encore de beaux jours devant eux. L’entraîneur a dit après les Fred Darling : « Gérald Mossé est un homme de valeur. Il est français, mais nous parlons la même langue quand il s’agit de chevaux. »