Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Too Darn Hot et son signe indien

International / 22.04.2019

Too Darn Hot et son signe indien

Les carrières parallèles de Frankel (Galileo) et Too Darn Hot (Dubawi) ont divergé ce samedi. Invaincus en quatre sorties à 2ans, lauréats des Dewhurst Stakes (Gr1), champions de leur génération avec le même rating (126) et, bien sûr, favoris d’hiver des 2.000 Guinées… Frankel avait perdu en route ses rivaux dans le classique ; Too Darn Hot ne sera pas au départ le samedi 4 mai et son entourage doit attendre qu’il reprenne le travail avant de décider d’aller sur les 2.000 Guinées irlandaises (Gr1) ou allonger le tir dans les Dante Stakes (Gr2). Le pensionnaire de John Gosden est encore le favori du Derby, dans une fourchette comprise entre 5 et 6/1, malgré les doutes sur sa tenue avancés par son entraîneur.

Le non de Persian King et l’effet Pâques… Le marché de l’ante-post betting des 2.000 Guinées tourne un peu au ralenti à cause de Pâques. Malgré tout, on a assisté à quelques changements notables concernant les deux pensionnaires d’Aidan O’Brien, Ten Sovereigns (No Nay Never) et Magna Grecia (Invincible Spirit). Désormais, leurs cotes sont de 5/2 et 5/1, suite au forfait du favori. Ce dimanche à 13 h, le français Persian King ** (Kingman) était le deuxième favori des bookmakers et sa cote oscillait entre 7/2 et 4/1, lorsque la presse britannique a interrogé André Fabre, suite à un communiqué de Godolphin. Le maître cantilien a déclaré : « Le forfait de Too Darn Hot n’a pas changé grand-chose. Nous avions déjà choisi. La porte des Guinées de Newmarket n’est pas complètement fermée, dans le cas où il y aurait un déluge à Longchamp. Mais c’est peu probable, et à 90 %, il va courir en France. Persian King sera au départ de la Poule d’Essai des Poulains et ira ensuite sur le Prix du Jockey Club, la course à laquelle j’ai toujours pensé pour lui. Il a été très impressionnant dans le Prix de Fontainebleau (Gr3), ses rivaux ont fait figure de chevaux ordinaires, signe qu’il fait partie des bons chevaux. »

Le betting dans le flou. Les bookmakers ont été moins rapides que d’habitude. Le premier à avoir réagi est un Irlandais, il a fait monter Too Darn Hot à 7/1, puis les autres ont suivi. Il faut aussi tenir compte de la manière dont le marché interprète tout cela. Un bookmaker, même s’il est sûr qu’un possible favori ne sera pas au départ d’une grande course, n’affichera jamais une cote trop à la hausse pour celui-ci. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il ne veut pas faire fuir ces clients (plutôt victimes dans ce cas précis…). Le betting est pour l’instant dans le flou le plus total, avec sept chevaux à 10/1 ou moins. Et parmi eux, un ne sera très certainement pas au départ et trois autres feront leur rentrée directement dans le classique. Les deux lauréats des trials en Angleterre, Skardu (Shamardal) et Mohaather (Showcasing), sont respectivement à 6 et 8/1, ce qui n’est pas un énorme signe de confiance.

Dar Re Mi et son sortilège. John Gosden sera obligé de patienter encore une autre saison avant de remporter les 2.000 Guinées, le seul classique anglais qui manque à son palmarès, et ainsi réaliser le Grand Chelem après ses quatre succès dans le St Leger, deux dans le Derby et les Oaks et un dans les 1.000 Guinées. La mère de Too Darn Hot, l’excellente Dar Re Mi (Singspiel) qui n’était pas encore prête au moment des classiques et a terminé sa carrière avec deux succès de Gr1 et un rating de 120, peut encore garder espoir. Avec Dubawi (Dubai Millennium), elle a donné deux autres sujets de Gr1, les femelles So Mi Dar et Lah Ti Dar. Elles étaient deux gagnantes d’Oaks en puissance. Mais toutes deux ont raté le rendez-vous d’Epsom, alors qu’elles en étaient les favorites. Lah Ti Dar a ensuite disputé le St Leger.

Et celui de Darara. Parler de malédiction familiale est excessif. Mais le cheikh Fahad Al Thani et ses frères, qui ont acheté l’année dernière pour 3,5 millions de Gns (4,24 M€) le propre frère de Too Darn Hot, So Mi Dar et Lah Ti Dar, sont déjà en train de croiser les doigts. Pour les passionnés de pedigrees, il faut souligner que la deuxième mère, Darara (Top Ville), fut la meilleure pouliche de sa génération en France, en 1986, mais n’avait pas couru le Prix de Diane, car elle avait effectué ses débuts gagnants une semaine seulement préalablement au classique. En septembre, dans le Prix Vermeille, elle avait dominé de plus de cinq longueurs la lauréate de Chantilly, Lacovia (Majestic Light). Darara a eu de très bons résultats en tant que poulinière, mais n’a pas produit de gagnant classique.

Sept favoris d’hiver en quinze éditions. Il n’existe pas de malédiction pour les favoris d’hiver des 2.000 Guinées. Bien au contraire. Lors des quinze dernières éditions du mile de Newmarket, le feeling des parieurs a été confirmé à sept reprises. Et par deux fois, le favori a terminé malheureux deuxième. New Approach (Galileo) avait trouvé plus rapide que lui en la personne de Henrythenavigator (Kingmambo), en 2008, et Kingman (Invincible Spirit) fut obligé de galoper dans la mauvaise portion de la piste, quand Night of Thunder (Dubawi) avait gagné en 2014.

Les Guinées et leur favori de l’hiver

Année Gagnant 2.000 Guinées Entraîneur Favori de l'hiver Entraîneur Classement
2004 Haafhd Barry Hills One Cool Cat Aidan O'Brien 13
2005 Footstepsinthesand Aidan O'Brien Shamardal Saeed bin Suroor Pas couru
2006 George Washington Aidan O'Brien George Washington Aidan O'Brien 1
2007 Cockney Rebel Geoff Huffer Teofilo Jim Bolger Pas couru
2008 Henrythenavigator Aidan O'Brien New Approach Jim Bolger 2
2009 Sea the Stars John Oxx Mastercraftsman Aidan O'Brien 5
2010 Makfi Mikel Delzangles St Nicholas Abbey Aidan O'Brien 6
2011 Frankel Henry Cecil Frankel Sir Henry Cecil 1
2012 Camelot Aidan O'Brien Camelot Aidan O'Brien 1
2013 Dawn Approach Jim Bolger Dawn Approach Jim Bolger 1
2014 Night of Thunder Richard Hannon Jr. Kingman John Gosden 2
2015 Gleneagles Aidan O'Brien Gleneagles Aidan O'Brien 1
2016 Galileo Gold Hugo Palmer Air Force Blue Aidan O'Brien 12
2017 Churchill Aidan O'Brien Churchill Aidan O'Brien 1
2018 Saxon Warrior Aidan O'Brien Saxon Warrior Aidan O'Brien 1

Teofilo, plus revu en piste. Sur les quinze dernières éditions, deux favoris de l’hiver ne se sont pas rendus à Newmarket. En 2007, Teofilo (Galileo), invaincu en six sorties, avait dominé la saison des 2ans, avec à la clé le doublé de Gr1 National Stakes - Dewhurst Stakes. Au début du printemps, il avait aussi perdu son rival annoncé, Holy Roman Emperor (Danehill), devenu baby étalon pour remplacer le stérile George Washington (Danehill). C’est à dix jours de la course que Jim Bolger a annoncé le forfait de Teofilo, avec une chance de le courir dans le Derby irlandais. Il n’a pas été revu, mais il s’est transformé en étalon de haut niveau.

Le choix de Shamardal. Le Godolphin Shamardal (Giant’s Causeway), lui aussi lauréat des Dewhurst Stakes en 2004, avait la confiance des parieurs et il a fait l’impasse sur les Guinées suite au choix de son entourage. En fait, pendant l’hiver, Godolphin avait un moment pensé à lui comme un poulain pour le Kentucky Derby. Shamardal a raté son test dans l’UAE Derby (Gr2) et Godolphin a décidé de lui donner deux semaines de récupération en plus, en choisissant la Poule d’Essai des Poulains avec Dubawi comme remplaçant de luxe à Newmarket. Shamardal a réussi le coup de deux Poule & Jockey Club. Dubawi, battu dans les Guinées, a remporté le Prix Jacques Le Marois (Gr1). Les deux sont devenus grands étalons.