TOP NOVICES’HURDLE (GR1) - Felix Desjy, de bout en bout avec des émotions

International / 05.04.2019

TOP NOVICES’HURDLE (GR1) - Felix Desjy, de bout en bout avec des émotions

TOP NOVICES’HURDLE (GR1)

Felix Desjy, de bout en bout avec des émotions

Pour sa septième sortie de la saison, le "FR" Felix Desjy (Maresca Sorrento) a démontré qu’en plus d’être dur, il était bon. En effet, le représentant de Gigginstown House Stud a remporté son premier Gr1 dans le Top Novices’Hurdle, non sans donner des émotions à son entourage et ses preneurs. Vite en tête, détaché d’environ cinq longueurs, il a rapidement étiré le peloton. Tout allait bien pour lui devant où, muni d’un bonnet, il sautait bien. Jusqu’à la première claie de la ligne d’en face. Parti de loin, il a fait une faute sérieuse. Son jockey Jack Kennedy l’a ensuite bien accompagné à la claie suivante et il n’a refait qu’une petite erreur sur l’ultime obstacle. Sur le plat, Felix Desjy a été attaqué par Aramon (Monsun), qui a regagné plusieurs longueurs. Mais il l’a repoussé jusqu’au bout et s’est finalement imposé nettement. Aramon a terminé deuxième et n’a pu prendre sa revanche sur Felix Desjy. Ce dernier venait de le devancer dans le Supreme Novices’Hurdle (Gr1) dans lequel il était sixième et Felix Desjy cinquième. Ce dernier lui est donc bien supérieur. Les positions n’ont guère varié dans le parcours. Rouge Vif (Sageburg) a toujours galopé en deuxième position et ce n’est qu’à la fin qu’il a perdu cette place au profit d’Aramon, concluant troisième devant son compagnon de couleurs Itchy Feet (Cima de Triomphe), longtemps dernier et monté de bonne heure. Au finale, les french breds ont pris les première, troisième et quatrième places.

Le steeple la saison prochaine. Vainqueur du Moscow Flyer Novice Hurdle (Gr2), Felix Desjy a gagné son premier Gr1 ce vendredi ce qui a fait dire à son entraîneur Gordon Elliott : « Nous pensions qu’il allait bien aimer la piste d’Aintree. Son jockey l’a laissé faire devant et il a été bon. Si le cheval avait été battu, je ne l’aurais pas blâmé pour la tactique. Après sa faute, j’ai pensé qu’il aurait des soucis pour la fin de course, mais il a bien répondu. Lorsqu’il avait gagné son maiden hurdle, je me suis dit qu’il était bon, mais il avait été mal monté ensuite. » La saison prochaine, Felix Desjy ira en steeple tout comme le troisième, Rouge Vif, un autre french bred.

La souche de La Monalisa. Élevé par Catherine Bodin et Martine Boullier, Felix Desjy est un fils de Maresca Sorrento et de Lamadoun (Smadoun), lauréate d’un steeple à Gémozac sous l’entraînement d’Arnaud Chaillé-Chaillé. C’est le frère de Carladoun (Roli Abi), vainqueur de cinq courses en plat et le neveu de L’Eau du Nil (Kadounor) qui a fait une honorable carrière en Angleterre. C’est la souche de La Monalisa (Gorytus), gagnante du Prix Pénélope (Gr3) et deuxième du Prix de Malleret (Gr2).