Un beau weekend pour les étalons français à l’international

International / 08.04.2019

Un beau weekend pour les étalons français à l’international

L’étalon du haras du Logis Authorized (Montjeu) a connu un week-end tout à fait exceptionnel, en plat comme sur les obstacles. Et il n’est pas le seul, parmi les étalons français, à avoir brillé ces derniers jours.

Par Adrien Cugnasse

Tiger Roll, en devenant le premier double lauréat du Grand National (Gr3) d’Aintree depuis Red Rum (Quorum), a fait la Une de tous les journaux en Irlande et en Angleterre, y compris celle des tabloïds et des journaux généralistes. Un peu plus tôt dans la journée, son père Authorized (Montjeu) avait déjà brillé en plat. Hartnell s’est en effet classé troisième du Star Doncaster Mile (Gr1) en Australie. Troisième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) dans sa jeunesse, il a, depuis son arrivée en Australie, amassé plus de 6,3 millions de dollars australiens (environ 4 millions d’euros). Quelques heures plus tard, Étoile (Siyouni) s’est classée bonne et proche deuxième du Prix Vanteaux (Gr3). Sa mère est une fille d’Authorized, tout comme celle de Dame du Roi (Prix Miesque, Gr3) et de Stage Magic (Prix des Chênes, Gr3)

Une arrivée tardive sur le marché de l’obstacle. Alors que les Irlandais se lamentent encore de la disparition de Fame and Glory (Montjeu), les fils de Montjeu (Sadler’s Wells), dont on connaît la réussite en tant que père de sauteurs, se font rares. En France, ils ne sont plus que huit à être actifs (Honolulu, Joshua Tree, Masked Marvel, Motivator, Montmartre, National Flag et Walzertakt). Tiger Roll n’est pas le premier produit d’Authorized conçu pour le plat à se convertir avec bonheur sur les obstacles. C’est par exemple aussi le cas de Nichols Canyon, lauréat de huit Grs1 sur les haies, qui s’était imposé à ce niveau dès novembre 2014. Pourtant Authorized a mis du temps avant de s’affirmer sur ce marché. Si en 2018, un peu moins de la moitié de ses saillies étaient destinées à produire des sauteurs, c’était loin d’être le cas lors de son arrivée en France. En effet, comme les autres sires polyvalents de Darley, il n’est pas promu sur le marché de l’obstacle et son prix de saillie de l’époque – 10.000 € – pouvait freiner certains éleveurs français qui ne le connaissaient pas encore très bien. Avec l’aide de quelques champions, il a, depuis, été complétement adopté par ces derniers. Bien que né pour le plat, Tiger Roll a un pedigree en tout point remarquable pour sauter. Il est inbred sur Sadler’s Wells (Northern Dancer) et sur Green Valley (Val de Loir), deux valeurs sûres des origines d’obstacle, lesquels sont accompagnés dans son origine par Saumarez (notamment père de Crillon) et Green Dancer (notamment père de Cadoudal).

HARTNELL (AU), SAMEDI

THE STAR DONCASTER MILE

Gr1, handicap, 1.600m, 1.858.359 €

1er              BRUTAL (M3)

                   (O'Reilly & Alberton Princess, par Golan)

2e               DREAMFORCE (H6)

                   (Fastnet Rock & Eskimo Queen, par Shinko King)

3e               HARTNELL (H8)

                   (Authorized & Débonnaire, par Anabaa)

                   Pr. : Godolphin

                   El. : Darley Stud Management

                   Ent. : J. O'Shea

SB_LOGIS_ AUTHORIZED

Le premier Groupe de Magadan sur les obstacles. Installé au haras de Treban, Magadan est un fils d’High Chaparral (père du crack Altior). Ce dimanche en Irlande, Dommage pour Toi lui a offert un premier succès de Groupe sur les obstacles, dans le Fairyhouse Easter Festival Novice Hurdle (Gr2). En 2018, Elisa des Obeaux, après avoir remporté le Prix Glorieuse (Gr2 AQPS) en plat, était devenue son premier lauréat à Auteuil. Henry de Bromhead, l’entraîneur de Dommage pour Toi, a déclaré à la presse irlandaise : « C’est un cheval qui ne cesse de progresser, il s’améliore de sortie en sortie. Mon pensionnaire va aller à Punchestown, où il pourrait viser les Grs1 de longue distance. En fonction de ses performances, il pourrait ensuite aller sur le steeple. » Dans la même course, Easy Game se classe troisième et confirme la valeur de son père, Barastraight (Barathea), lequel fait la monte à seulement 1.000 € au haras des Sablonnets.

FAIRYHOUSE (IE), DIMANCHE

FAIRYHOUSE EASTER FESTIVAL NOVICE HURDLE

Gr2, haies, 4ans et plus, 4.000m, 22.590 £, 12 partants

1er      DOMMAGE POUR TOI (H6)

            (Magadan & Phenyl des Mottes, par Bonnet Rouge)

            El. : K. Perreau & C. Poirier

            Pr . : H. Bleahen

            Entr. : H. de Bromhead

2e        ZERO TEN (H6)

            (Shantou & Hannah Rose, par Un Desperado)

            El. : P. Nolan

            Pr . : A. F. Mee

            Entr. : E. Mullins

3e        EASY GAME (H5)

            (Barastraight & Rule of the Game, par Lavirco)

            El. : J.-Y. Taupin

            Pr . : H. Bleahen

            Entr. : H. de Bromhead

Ils brillent en plat des deux côtés de l’Atlantique. Aux États-Unis, pour sa rentrée, The Black Album (Wootton Bassett) s’est classé proche troisième des Kentucky Utilities Transylvania Stakes (Gr3). Ce gagnant du Prix La Rochette (Gr3) a été un peu gêné dans la phase finale. Son père fait la monte au haras d’Étreham, tout comme celui de Nica (Kamsin) qui s’est classée deuxième du Preis des Gestüt Rottgen (L). Elle est le quatrième black type de Kamsin (Samum) qui fait partie des étalons ayant les meilleures statistiques sur les obstacles parmi ceux officiant en France.

En Irlande, Pythion (Olympic Glory) s’est classé troisième des Ballysax Stakes (Gr3), devenant ainsi le sixième black type de son père Olympic Glory (Choisir). Ce dernier officie au haras de Bouquetot, et avec trois produits ayant décroché du caractère gras en Europe depuis le mois de janvier, il est tête de liste des étalons de deuxième génération au même titre que No Nay Never (Scat Daddy) qui fait la monte à 100.000 € en Irlande… Pythion a été battu par un très bon cheval, Broome (Australia). Il décroche en effet le meilleur rating pour un lauréat de ce Gr3 depuis Harzand (Sea the Moon), futur gagnant des Derbys d’Irlande et d’Epsom (Grs1).

LEOPARDSTOWN (IE), SAMEDI

P.W. MCGRATH MEMORIAL BALLYSAX STAKES

Gr3, 2.000m, 3ans

1er              BROOME (M3)

                   (Australia & Sweepstake, par Acclamation)

2e               SOVEREIGN (M3)

                   (Galileo & Devoted to You, par Danehill Dancer)

3e               PYTHION (M3)

                   (Olympic Glory & Paragua, par Nayef)

                   Entr. : G M Lyons

                   Pr. : D. Spratt & S. Jones

                   El. : Gestüt Fährhof

KEENELAND (US), VENDREDI

KENTUCKY UTILITIES TRANSYLVANIA STAKES

Gr3, 1.700m, gazon, terrain léger

1er              AVIE'S FLATTER (M3)

                   (Flatter & Avie's Empire, par Empire Maker)

2e               HENLEY'S JOY (M3)

                   (Kitten's Joy & Blue Grass Music, par Bluegrass Cat)

3e               THE BLACK ALBUM (M3)

                   (Wootton Bassett & Model Black, par Trade Fair)

                   El. : D. Bouquil

                   Entr. : R. Brisset

                   Pr. : Team Valor International & Gary Barber

HOPPEGARTEN (DE), DIMANCHE

PREIS DES GESTUT ROTTGEN

L, femelle, 4ans et plus, 1.600m

1re              FOUTAIN OF TIME (F4)

                   (Iffraaj & Key to Peace, par Kheleyf)

                   El. & Pr. : Godolphin

                   Entr. : H.-A. Pantall

2e               NICA (F4)

                   (Kamsin & Narrika, par Santiago)

                   El. : C. & A. Stahn

                   Entr. : A Bolte

                   Pr. : R. Nicolay

3e               SERENA (F4)

                   (Soldier Hollow & Salonshuffle, par Big Shuffle)

                   Entr. : H. J. Groschel

                   El. & Pr. : Gestüt Paschberg