Un "FR" atteint le top-price pour 440.000 £ à l’Aintree Sale

International / 05.04.2019

Un "FR" atteint le top-price pour 440.000 £ à l’Aintree Sale

Un "FR" atteint le top-price pour 440.000 £ à l’Aintree Sale

Organisée par Goffs et réservée aux chevaux à l’entraînement, l’Aintree Sale s’est déroulée le jour même du lancement du festival anglais, jeudi après les courses. Vingt-cinq chevaux ont trouvé preneur parmi les vingt-huit présentés au public, atteignant un prix moyen de vente à hauteur de 127.920 £.

Facile lauréat lors de ses débuts dans un point-to-point, à Liscaroll, Papa Tango Charly (No Risk at All) a fait monter les enchères jusqu’à 440.000 £. Présenté par Colin Bowe, Papa Tango Charly a été adjugé à Aidan Kennedy. Cet élève de Roger-Yves et de Nicolas Simon avait été exporté en Irlande en octobre 2016. Son père No Risk at All (My Risk), qui fait la monte au haras de Montaigu, a vu sa cote de popularité croître à l’étranger grâce à ses fils Allaho et Gumball, tous deux placés au plus haut niveau sur les claies anglaises, mais aussi grâce à la prometteuse Épatante, exportée outre-Manche à la suite de sa victoire dans le Prix Jacques de Vienne (Gr1 AQPS) et lauréate de ses deux premières courses britanniques. Papa Tango Charly est issu de la famille du bon Encore un Peu (Nikos), lauréat des Prix Congress et Montgomery (Listeds, à l’époque) et deuxième du Grand National d’Aintree et du Prix du Président de la République (devenus Grs3), entre autres.

Un autre french bred à 280.000 £. Le deuxième prix le plus élevé a également été atteint par un "FR", Adrimel (Tirwanako). Lui aussi s’est imposé d’entrée de jeu dans un point-to-point, ce qui lui a valu de faire grimper les enchères jusqu’à 280.000 £. Élevé par Gabriel Descours, Adrimel appartient à la famille d’un french bred qui a bien réussi en Angleterre, Halcon Genelardais (Halcon). Gagnant du Towton Novices’ Chase (Gr2) et du Coral Welsh National Handicap Chase (Gr3), ce dernier s’est également placé à de nombreuses reprises au niveau Groupe, notamment sur les fences de Cheltenham. Présenté par Josh Ryan, qui l’avait acquis pour 11.000 € au mois d’août chez Tattersalls Ireland, Adrimel a été acheté ce jeudi par Ed Bailey. Son père, Tirwanako (Sin Kiang), est stationné en France au haras de la Clayette.

Changement d’entourage pour Don Poli et Outlander à la veille du Grand National. Gagnant du Lexus Chase, du RSA Chase et du Topaz Novice Chase (Grs1) dans sa jeunesse, le vieux Don Poli (Poliglote) n’évolue plus au même niveau que par le passé, mais il a tout de même atteint les 170.000 £. Fils de la "FR" Dalamine (Sillery), il est né en Irlande, mais avait effectué ses débuts en compétition sur les haies d’Auteuil, se classant deuxième du Prix Master Bob avant de connaître une brillante carrière en Angleterre et en Irlande, sous les couleurs de Gigginstown House Stud. Don Poli a donc quitté les boxes de Gordon Elliott pour ceux de Philip Kirby et étrennera sa nouvelle casaque, celle de Darren et d’Annaley Yates, ce samedi dans le Grand National d’Aintree (Gr3). Gigginstown House Stud s’est également séparé du bon Outlander (Stowaway), lauréat du Lexus Chase, du Flogas Novice Chase et du Down Royal Champion Chase (Grs1), pour la somme de 165.000 £. Désormais entraîné par Richard Spencer, il sera également au départ du Grand National où il défendra la casaque de Gowing’s Eleven.

Un parent de Gilder vendu 170.000 £. Né en Angleterre, Big Brésil (Blue Brésil) est pourtant bien issu de deux french breds. Dauphin de Papa Tango Charly lors de leurs débuts communs, il était présenté par Donnchadh Doyle et a été cédé 170.000 £ à Roger Brookhouse. Sa mère, Cutielilou (Astarabad), est une propre sœur de Cheltenian, vainqueur du Champion Bumper NH Flat Race (Gr1). C’est la famille de l’excellent Gilder (Cadoudal), gagnant du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) et deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1).