Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

AUJOURD’HUI AUX COURSES - AUTEUIL - Le défilé d’un Grand Steeple de haut vol

Courses / 18.05.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - AUTEUIL - Le défilé d’un Grand Steeple de haut vol

16 H 25 • AUTEUIL • ZETURF GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS

Gr1 - Steeple-Chase - 5ans et plus - 6.000m

Vingt chevaux s’aligneront sous les ordres du starter, dimanche, aux alentours de 16 h 25 pour le Zeturf Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Le double gagnant du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Bipolaire (Fragrant Mix), va-t-il effacer sa chute de l’année dernière et gagner son premier Grand Steeple ? Guillaume Macaire peut-il décrocher un septième Grand Steeple et détrôner Bernard Sécly en tant que recordman ? Willie Mullins peut-il s’offrir un premier Grand Steeple avec l’un de ses cinq partants ? Louisa Carberry peut-elle devenir la première femme entraîneur à remporter le Grand Steeple avec Docteur de Ballon (Doctor Dino) ? Vingt ans après Mandarino (Trempolino), Marcel Rolland peut-il de nouveau gagner la course avec l’immense Crystal Beach (Network) ? Autant d’énigmes qui rendent la course passionnante. En attendant d’avoir les réponses, nous vous proposons le défilé de cette édition grandiose.

1 • LE COSTAUD (H8)

Forestier & Loya Lescribaa, par Robin des Champs

Propriétaires : T. Amos, Palmyr Racing & P. de Maleyssie Melun

Éleveurs : P. de Maleyssie Melun, G. Macaire & T. Amos

Entraîneur : G. Macaire

Jockey : J. Reveley

Le Costaud (Forestier) a un profil similaire à celui de Rigoureux (Villez), deuxième du Grand Steeple 2006. C’est-à-dire un cheval formé sur divers hippodromes provinciaux, qui n’a cessé de progresser. Son entraîneur, Guillaume Macaire, a toujours dit que, sans ses ennuis de jambes, il aurait un tout autre palmarès. Fort heureusement, ses jambes ont tenu le choc et Le Costaud a réalisé un numéro en perdant ses rivaux en route dans le Gran Premio di Merano (Gr1). L’opposition n’était pas la même que dimanche, mais il a ensuite remporté avec brio le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Il a confirmé en finissant deuxième du Prix Murat (Gr2) en avançant jusqu’au bout. En revanche, sa sixième place dans le Prix Ingré (Gr3) a laissé des doutes. Avec vingt partants, et des irlandais, l’allure sera sélective et il pourra attendre. Si c’est le cas, il peut enrouler de loin et faire deux kilomètres à grande vitesse.

2 • STORM OF SAINTLY (H10)

Saint des Saints & The Storm, par Garde Royale

Propriétaire/Éleveur : J. Andt

Entraîneur : G. Macaire

Jockey : B. Lestrade

Storm of Saintly (Saint des Saints) est un véritable guerrier. À pied d’œuvre au plus haut niveau depuis ses 3ans, il a gagné le Grand Steeple 2014 à l’issue d’un finish dont il a le secret. Victime d’un cancer ensuite, il s’est remis pour revenir au plus haut niveau et conclure deuxième du Grand Steeple 2016. De nouveau victime d’ennuis de santé en 2017, il est revenu encore une fois. Cette saison, il a gagné le Prix Troytown (Gr3) au prix d’une belle accélération finale. Moins percutant dans le Prix Ingré (Gr3), il aura pour lui cette fameuse mémoire du corps car il connaît le parcours à la perfection. En fin de parcours, il peut faire mal à plus d’un adversaire.

3 • RATHVINDEN (H11)

Heron Island & Peggy Cullen, par Presenting

Propriétaire : R. Bartlett

Éleveur : Traynor

Entraîneur : W. Mullins

Jockey : R. Blackmore

Avec Burrows Saint (Saint des Saints), Rathvinden (Heron Island) est certainement la meilleure chance de Willie Mullins. Il a montré de la qualité dès ses premières courses, finissant troisième du Neptune Investment Management Novices’ Hurdle (Gr1) derrière Faugheen (Germany). Lauréat du Bobbyjo Chase (Gr3) devant de bons éléments, il a ensuite terminé troisième du Grand National (Gr3). La tenue ne lui fait pas défaut et la qualité non plus. Mais, comme ses compagnons d’entraînement, il va découvrir Auteuil et un steeple avec des obstacles complètement différents. C’est un énorme point d’interrogation.

4 • SO FRENCH (H8)

Poliglote & Westonne, par Mansonnien

Propriétaire : Mme M. Bryant

Éleveur : Mme B. Gabeur

Entraîneur : G. Macaire

Jockey : J. Charron

Double gagnant du Grand Steeple, en 2016 et 2017, So French (Poliglote) est un authentique champion. Mais, depuis sa chute au petit open-ditch dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1) 2017, il n’est plus le même et a du mal à se retrouver. Cette année, il a gagné pour sa rentrée sur les haies de Fontainebleau, dans un bon style, mais a de nouveau déçu à Auteuil. Sa dernière sortie a eu pour cadre les gros obstacles bordelais et une course d’amateurs. Il a fini deuxième. Associé à un nouveau pilote, Johnny Charron, il essaiera de refaire parler de lui.

5 • PLEASANT COMPANY (H11)

Presenting & Katie Flame, par Alderbrook

Propriétaire : M. Denmark

Éleveur : Mme S. Bredin

Entraîneur : W. Mullins

Jockey : R. Power

Autant, lors de la saison 2017-2018, Pleasant Company (Presenting) a cartonné, gagnant le Bobbyjo Chase (Gr1) et finissant deuxième du Grand National (Gr3), autant, cette saison, il a déçu régulièrement. Il aura pour lui une tenue inépuisable et une affection pour les pistes bien souples.

6 • CARRIACOU (H7)

Califet & Medanik, par Medaaly

Propriétaire : écurie Mirande

Éleveur : haras de Mirande

Entraîneur : Mme I. Pacault

Jockey : D. Russell

Carriacou (Califet) fait partie de l’élite des steeple-chasers de 4ans ayant gagné le Prix Maurice Gillois (Gr1). Troisième du Grand Steeple 2017, il a été ensuite absent jusqu’au dernier meeting de Pau, où il a fait un retour victorieux. À Auteuil, ce printemps, il a gagné le Prix William Head (L), une excellente préparatoire. Sans jockey, son entraîneur a décidé de faire appel à Davy Russell, le pilote attitré de Tiger Roll (Authorized). Il est novice à Auteuil, mais il fait partie des meilleurs jockeys d’obstacle au monde. L’association peut faire des merveilles ce dimanche et décrocher la victoire.

7 • ROI MAGE (H7)

Poliglote & Royale Majesty, par Nikos

Propriétaire : écurie Sagara

Éleveurs : J.-P. Garçon & Mme I. Garçon

Entraîneur : F. Nicolle

Jockey : G. Masure

Roi Mage (Poliglote) a joué de malchance l’an dernier dans le Grand Steeple, tombant à la première haie. Auparavant, il avait notamment enlevé le Prix Georges Courtois (Gr2). Il va courir rapproché puisqu’il a gagné le Prix Romati (Gr3) à Compiègne, le 5 mai. Mais ce jour-là, il n’a fait que la ligne droite et ce succès lui aura donné du moral. De là à battre les favoris de ce dimanche ? Ça reste à prouver.

8 • DOCTEUR DE BALLON (H7)

Doctor Dino & Nile Breeze, par Phantom Breeze

Propriétaire : Mme R. Gasche-Luc

Éleveurs : Mme R. Gasche-Luc & Suc. M. Boulay

Entraîneur : Mme L. Carberry

D’une grande régularité, Docteur de Ballon (Doctor Dino) a rapidement montré de la qualité. Vainqueur du Prix Général Donnio (L) 2017, il a terminé deuxième du Prix Troytown (Gr3) la saison suivante avant de connaître un ennui de jambes. Son entourage pense au Grand Steeple depuis longtemps pour lui. Cette saison, il a démontré ce dont il était capable en gagnant le Prix Jean Granel (L) devant Blue Dragon (Califet) sur les haies puis le Prix Ingré (Gr3). En attendant, il est capable de faire un drôle de dernier kilomètre. Avec les vingt partants, il devrait y avoir du rythme, ce qui va l’avantager. Docteur de Ballon peut être le vainqueur de l’édition 2019 du Grand Steeple.

9 • BIPOLAIRE (H8)

Fragrant Mix & Kenna, par Épervier Bleu

Propriétaires : J. Détré, E. Walsh, F. Seigneur & T. Cyprès

Éleveurs : T. & J. Cyprès

Entraîneur : F. Nicolle

Jockey : J. Plouganou

Bipolaire (Fragrant Mix) fera logiquement partie des favoris du Grand Steeple. Double gagnant du Prix La Haye Jousselin (Gr1), il n’aura pas de problème avec la distance. Tombé l’an dernier à la première haie du Grand Steeple, il peut remettre les pendules à l’heure. Il a eu une préparation parfaite avec une facile victoire sur les haies et une troisième place dans le Prix Murat (Gr2). Il arrivera sur sa fraîcheur sur la grande épreuve et peut faire des merveilles, notamment associé à Jonathan Plouganou.

10 • CRYSTAL BEACH (H7)

Network & Hatilade, par Royal Charter

Propriétaire : JDG Bloodstock Services

Éleveur : Scea Terres Noires

Entraîneur : M. Rolland

Jockey : L. Philipperon

Crystal Beach  (Network) est une force de la nature. Mais il a eu l’inconvénient de son physique : des jambes fragiles. Après une brillante victoire à Auteuil sous l’entraînement de Nicolas Bertran de Balanda en mars 2016, il a été absent deux ans. De retour sous la responsabilité de Marcel Rolland, il a aligné les bons résultats. Lors de la réunion du Grand Steeple 2018, il avait gagné le Prix Wild Risk (L). Un an plus tard, il sera l’un des chevaux en vue de notre grande compétition. Entre-temps, il a gagné le Prix Murat (Gr2) devant Bipolaire et terminé troisième du Prix Ingré (Gr3), dans lequel il s’est retrouvé trop tôt en tête. Capable de faire la différence sur les plus gros obstacles, il devrait profiter des vingt partants et de l’allure sélective pour attendre au maximum avant de venir finir. S’il ne cherche pas à pencher sur sa gauche à la fin et qu’il ne vient pas trop tôt en tête, il faudra aller vite pour le battre.

11 • BOB AND CO (H8)

Dom Alco & Outre Mer, par Sleeping Car

Propriétaire : D. Maxwell

Éleveur : Mme M. Juhen-Cyprès

Entraîneur : P. Hobbs

Jockey : Mr D. Maxwell

Deuxième du Prix Fondeur (L) et cinquième du Prix Maurice Gillois (Gr1) dans sa jeunesse, alors sous l’entraînement d’Emmanuel Clayeux, Bob and Co (Dom Alco) a ensuite rejoint les boxes de François Nicolle. Cinquième du Prix La Haye Jousselin (Gr1), il a montré ses limites. Vendu par la famille Papot au gentleman-rider David Maxwell, toujours à la recherche de bons éléments qu’il puisse monter en Angleterre, il est parti chez Philip Hobbs. Absent depuis sa troisième place sur quatre dans le Prix Troytown (Gr3), il effectuera sa première sortie pour son nouvel entraîneur avec un gentleman-rider et propriétaire qui tentera un grand défi sportif !

12 • SAINT PISTOL (H11)

Saint des Saints & Miss Pistol, par Pistolet Bleu

Propriétaires : Famille Papot & R. Roisnard

Éleveurs : Mme R. Roisnard & Mme M. Rineau

Entraîneur : L. Viel

Jockey : A. Duchêne

Saint Pistol (Saint des Saints) a remporté le Prix du Président de la République (Gr3) et terminé troisième du Grand Steeple en 2015. Il a régulièrement fait l’arrivée des plus belles compétitions sur le steeple d’Auteuil. Absent de juin 2017 à mars 2019, il a fait une bonne rentrée en se classant troisième du Prix de Saumur. Quatrième ensuite du Prix Andrea le 6 mai, il va courir rapproché. Ce dimanche, il retrouvera Arnaud Duchêne, avec lequel il a signé ses deux grandes performances de 2015. Si le terrain est bon, il peut venir prendre une place à la fin.

13 • BURROWS SAINT (H6)

Saint des Saints & La Bombonera, par Mansonnien

Propriétaire : Mme S. Ricci

Éleveur : Mme J. Morgan

Entraîneur : W. Mullins

Jockey : P. Townend

Burrows Saint (Saint des Saints) sera monté par le premier jockey de Willie Mullins, Paul Townend. Tout neuf à 6ans, il a démarré sa carrière en France chez Guillaume Macaire, pour lequel il s’est placé sur le steeple d’Auteuil. En Irlande, il a rarement déçu et reste sur trois victoires, la dernière dans le Grand National irlandais (Gr3). C’est certainement la meilleure chance de la team Mullins dans le Grand Steeple.

14 • ACAPELLA BOURGEOIS (H9)

Network & Jasmine, par Valanjou

Propriétaire : Slaneyville Syndicate

Éleveurs : J.-P. Bannier & Mme M. Bannier

Entraîneur : W. Mullins

Jockey : J. Burke

Vainqueur de Gr2 en steeple et sur les claies, Acapella Bourgeois (Network) a beaucoup de tenue et apprécie les pistes bien souples. Il vient de conclure troisième du Grand National irlandais (Gr3) et il peut ambitionner de prendre une cinquième place. Mieux serait une surprise.

15 • TOTAL RECALL (H10)

Westerner & Augest Weekend, par Dr Massini

Propriétaire : Slaneyville Syndicate

Éleveur : J. Connolly

Entraîneur : W. Mullins

Jockey : D.-E. Mullins

Bon cheval de gros handicaps, vainqueur du Trophy Chase (Gr3), Total Recall (Westerner) est dur mais, en classe pure, c’est certainement le moins bon des représentants de Willie Mullins. Certes, il a terminé deuxième d’Al Boum Photo (Buck’s Boum) dans une Listed à Tramore, mais il finissait à six longueurs de l’élève d’Emmanuel Clayeux et Jacky Rauch. Sa tâche paraît délicate.

16 • ROXINELA (F6)

Muhtathir & Grivette, par Antarctique

Propriétaire/Éleveur : G. Codre

Entraîneur : F.-M. Cottin

Jockey : R. Schmidlin

Roxinela (Muhtathir), la dame de fer, est aussi douée sur les haies qu’en steeple. Très attachante avec sa manière de fouiller de la queue en pleine course, elle est très dure. Sa troisième place dans le Prix William Head (L) lui donne le droit d’être au départ. Lors de ses deux confrontations avec les chevaux de Grand Steeple dans le Prix Georges Courtois (Gr2) et dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), elle a été nettement dominée. Mais elle peut espérer prendre une cinquième place.

17 • SPIRIT SUN (H5)

Zambezi Sun & Miss Aubane, par Kahyasi

Propriétaire : Haras de Beauvoir

Éleveur : O. Tricot

Entraîneur : Mlle A.-S. Pacault

Jockey : A. de Chitray

L’imposant Spirit Sun (Zambezi Sun) a montré des moyens dès sa jeunesse, puis il a franchi un cap ce printemps. Vainqueur du Prix Air Landais (L) à la surprise générale, il a ensuite conclu deuxième du Prix William Head (L). Ce sauteur qui peut user ses rivaux grâce à son braquet a l’étoffe pour faire l’arrivée du Grand Steeple. D’autant plus qu’il est né pour, étant le neveu de la championne Perfect Impulse (Poliglote).

18 • DALIA GRANDCHAMP (F6)

Kapgarde & Qualia Grandchamp, par Nikos

Propriétaire : Famille Papot

Éleveur : J.-L. Guérin

Entraîneur : F. Nicolle

Jockey : D. Gallon

Certains ont été surpris par la deuxième place de Dalia Grandchamp (Kapgarde) dans le Prix Ingré (Gr3). Mais c’est oublier un peu vite qu’elle a fini deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1), troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et qu’elle a gagné le Prix The Fellow (Gr3). C’est une jument de classe pour laquelle son entraîneur pense au Grand Steeple depuis un moment. Si l’allure est sélective et qu’elle peut finir vite comme dans le Prix Ingré, elle peut faire des malheurs.

19 • SAINTE TURGEON (F7)

Turgeon & Sainte Nono, par Nononito

Propriétaire : Famille Papot

Éleveur : J.-M. Godefroy

Entraîneur : P. Quinton

Jockey : N. Desoutter

Absente depuis sa sixième place dans le Prix Journaliste (Gr3), Sainte Turgeon (Turgeon) avait terminé quatrième du Grand Steeple 2017. Un an avant, elle avait conclu deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1). C’est une jument de classe, qui a de la tenue. Ses dernières performances nous ont laissé sur notre faim, mais, sur 6.000m, elle peut venir accrocher une petite place.

20 • ELUDY (F5)

Saddler Maker & Idy, par Quart de Vin

Propriétaires : P. Détré, J. Détré & T. Cyprès

Éleveur : T. Cyprès

Entraîneur : F. Nicolle

Jockey : K. Nabet

Lauréate du Prix Orcada (Gr3), Eludy (Saddler Maker) n’a pas encore montré qu’elle pouvait s’offrir le scalp des meilleurs steeple-chasers d’âge à Auteuil. Sa cinquième place dans le Prix William Head (L), dans lequel elle a évolué loin du peloton durant une bonne partie de la course, n’a pas été convaincante. Il faut voir ce qu’elle peut faire dans une course qui s’annonce très rythmée, sur 6.000m.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : On The Go (G. Macaire). 2017 : So French (G. Macaire). 2016 : So French (G. Macaire). 2015 : Milord Thomas (D. Bressou). 2014 : Storm of Saintly (G. Macaire).

15 H 45 • AUTEUIL • PRIX FERDINAND DUFAURE

Gr1 - Steeple-Chase - 4ans - 4.400m

Tous contre Goliath du Berlais

Invaincu cette année, Goliath du Berlais (Saint des Saints) a enlevé les Prix Duc d’Anjou (Gr3), Fleuret (Gr3) et Jean Stern (Gr2). Ce poulain magnifique s’est montré intouchable et, à moins d’un fait de course que l’on ne souhaite pas, il ne sera pas battu dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Alors qui peut espérer être son dauphin ? Bel Apsis (Apsis) a fini deuxième du Fleuret et du Jean Stern. Il a le palmarès tout indiqué pour occuper la deuxième place sur le podium. Figuero (Yeats) vient de remporter le Prix Philippe Ménager (L) et est invaincu en steeple en deux sorties. Il passera un test dans ce lot. Altus (Saint des Saints) arrivera frais sur la course, n’ayant plus été revu depuis sa troisième place dans le Prix Fleuret (Gr3). C’est un excellent finisseur et lui aussi peut briguer la deuxième place tout comme son compagnon de couleur et d’entraînement Royal et Tic (Policy Maker). Offensif la dernière fois, il l’a payé pour finir mais, s’il attend plus longuement, il peut finir vite. King Elvis (Saint des Saints) avait enchaîné les fautes à Compiègne avant de remettre les pendules à l’heure sur le steeple d’Auteuil, s’imposant de douze longueurs. Il passera un test, mais ne devra pas retomber dans ses travers. Jugée sur sa meilleure valeur, Thrilling (Network) peut prendre une place. Pour Fantastic Sivola (Noroit), ça s’annonce un peu plus compliqué.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Whetstone  (G. Macaire). 2017 : Srelighonn (F. Nicolle). 2016 : Punch Nantais (G. Macaire). 2015 : Kotkikova (J.-P. Gallorini). 2014 : Fleur d’Ainay (P. Peltier).

17 H 08 • AUTEUIL • PRIX ALAIN DU BREIL-COURSE DE HAIES D’ÉTÉ DES 4ANS

Gr1 - Haies - 4ans - 3.900m

Feu Follet  engrange avant le steeple

Feu Follet (Kapgarde) est un poulain de grand avenir. Aussi doué en haies que sur le steeple, il évolue pour le moment sur les balais avant d’aller sur le steeple. Mais il a tellement de classe qu’il engrange au niveau… Groupe ! Déjà vainqueur des Prix d’Indy (Gr3) et Amadou (Gr2), il s’annonce comme le favori du Prix Alain du Breil (Gr1). Bon deuxième du Amadou pour son retour sur les haies, Polirico (Cokoriko) a eu une course sage avant de venir bien finir. Dimanche, il peut s’offrir un premier Gr1. Laterana (Saint des Saints) a terminé bonne troisième du Prix Amadou, laissant une belle impression. Elle aussi sera très en vue. Deuxième du Prix d’Indy et troisième du Prix de Pépinvast (Gr3), Byzance du Berlais (Martaline) a elle aussi les moyens d’envisager la victoire. Invaincu cette année, Fogo de Chao (Agent Secret) a laissé entrevoir beaucoup de qualité. Il est très calme, ne tire jamais dans un parcours et saute bien. Il pourrait bouleverser l’ordre établi. Jugé sur sa troisième place dans le Prix d’Indy, Pat du Pont (Cokoriko) peut lui aussi envisager un bon résultat. Troisième de l’équivalent irlandais du Alain du Breil, à Punchestown, French Made (Dream Well) avait gagné un Gr2 auparavant. Elle est difficile à situer dans ce lot, mais ses performances irlandaises lui donnent le droit de faire l’arrivée. De là à gagner ? Pas sûr du tout. Always Magic (Sunday Break) a fait une rentrée gagnante mais monte de catégorie. C’est aussi le cas de Lee d’Anjou (Della Francesca), vainqueur au niveau handicap.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Wildriver (M. Pimbonnet). 2017 : Prince Ali (G. Macaire). 2016 : Footpad (W. Mullins). 2015 : Blue Dragon (G. Cherel). 2014 : Roll on Has (J.-P. Gallorini).

14 H 35 • AUTEUIL • PRIX STANLEY

Listed - Haies - 3ans - Poulains - 3.500m

Al Cuarto doit confirmer son statut

Absent volontairement du Prix Go Ahead (L), remporté par son compagnon d’entraînement Hipsters (Poliglote), Al Cuarto (Nicaron) est le leader des hurdlers de 3ans. Invaincu en deux sorties, il a laissé de belles impressions sur les haies d’Auteuil. Acheté en partie par Pierre Pilarski, dont il défendra les couleurs pour la première fois, il sera très attendu. Mais sa tâche ne sera pas simple car nous avons rarement vu un Prix Stanley aussi qualiteux. Kick Up (Martaline) a remporté le Prix Wild Monarch (L) dans un bon style, Gardons le Sourire (Fame and Glory) a débuté en très bon poulain à Senonnes, King Edward (Martaline) a de la marge et For Fun (Motivator) a conclu deuxième du Prix Go Ahead (L). Irrésistibles (Nom de D’La) a laissé deux belles impressions, mais il découvre Auteuil, Haevens Story (Slickly) possède un bon finish. Quant à Joshua Dream (Joshua Tree), il devra progresser pour espérer inquiéter les principaux favoris.