Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

AUJOURD’HUI AUX COURSES -PARISLONGCHAMP

Courses / 25.05.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES -PARISLONGCHAMP

Aujourd’hui aux courses

16 h 28 • PARISLONGCHAMP • SAXON WARRIOR COOLMORE PRIX SAINT-ALARY

Gr1 - 3ans - Femelles - 2.000m

Siyarafina, tant d’espoirs à confirmer

Invaincue en deux sorties, Siyarafina (Pivotal) a été l’éclair de classe de l’année 2019 chez les pouliches de 3ans. La représentante de Son Altesse l’Aga Khan aurait été la grande favorite de The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), dans laquelle elle aurait dû être supplémentée. Mais un mauvais galop et d’autres éléments ont changé la donne. C’est donc dans ce Saxon Warrior Coolmore Prix Saint Alary (Gr1) que Siyarafina passe son premier grand test : un Gr1, sur une distance qu’elle va découvrir (2.000m) et, au bout, un ticket pour le Prix de Diane (Gr1). La distance est un point d’interrogation, mais elle a certainement la classe pour remporter un Gr1 dès son premier essai au niveau black type.

Fount, aussi invaincue. Siyarafina est annoncée comme un soleil dans ce Gr1 – même si elle n’est pas un penalty – et il y a de multiples possibilités derrière. Fount (Frankel) est elle aussi invaincue en deux sorties. Le style est moins flamboyant que celui de Siyarafina mais cette pensionnaire d’André Fabre a de la qualité. Elle reste sur une victoire acquise de bout en bout à Saint-Cloud, après une longue accélération. Elle peut aller loin. Platane (Le Havre) est invaincue en deux sorties en 2019. La représentante de l’écurie Wertheimer & Frère reste sur une victoire dans le Prix Vanteaux (Gr3) devant Étoile (Siyouni), depuis lauréate du Prix Cléopâtre (Gr3). Imperial Charm (Dubawi), quatrième de The Emirates Poule d’Essai des Pouliches, allonge le tir avec des ambitions ce dimanche. Attention à elle.

Frédéric Rossi aura deux pouliches au départ de ce Saint Alary. Phocéene (Olympic Glory) n’a pas été revue depuis sa deuxième place dans le Prix Pénélope (Gr3), où elle avait dû mener par la force des choses. Elle se retrouvait pour la première fois dans cette configuration et n’avait pas démérité. Elle peut prendre une place. Avec Cala Tarida (Garswood), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) à 2ans, Frédéric Rossi a fait le choix d’une rentrée dans le Prix de la Grotte (Gr3) puis a fait l’impasse sur la Poule. La pouliche sera certainement mieux sur 2.000m mais a encore tout à prouver à ce niveau.

Olendon (Le Havre), gagnante du Prix Finlande (L), est rallongée ce dimanche. Il lui faudra avoir encore progressé pour espérer la victoire. Merimbula (Dalakhani), troisième du Prix de la Seine (L) pour sa rentrée et sa deuxième course, a certainement un peu de marge. Montviette (Le Havre) vaut mieux que sa rentrée dans le Prix de la Grotte (Gr3). Morning Dew (Dabirsim) s’attaque a priori à forte partie.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2018 : Laurens (K. Burke). 2017 : Sobetsu (C. Appleby). 2016 : Jemayel (J.-C. Rouget). 2015 : Queen’s Jewel (F. Head). 2014 : Vazira (A. de Royer Dupré).

17 h 03 • PARISLONGCHAMP • PRIX D’ISPAHAN

Gr1 - 4ans et plus - 1.850m

Study of Man face à une opposition solide

Fort de neuf candidatures, ce Prix d’Ispahan (Gr1) s’annonce passionnant avec la présence de cinq chevaux qui se sont déjà imposés au plus haut niveau. Vainqueur l’an passé du Qipco Prix du Jockey-Club (Gr1), Study of Man (Deep Impact) vient d’effectuer une rentrée prometteuse en se classant deuxième du champion Waldgeist (Galileo) dans le Prix Ganay (Gr1). Le fait d’avoir déjà une course dans les jambes peut lui conférer un avantage face aux deux excellentes juments que sont Wild Illusion (Dubawi) et With You (Dansili). La première citée n’a plus été revue depuis sa deuxième place à une encolure de Sistercharlie (Myboycharlie) dans la Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Gr1), au mois de novembre. Son entraîneur, Charlie Appleby, nous a prévenus qu’elle ne serait pas à 100 %, mais Wild Illusion possède une première chance sur ce qu’elle a fait de mieux, d’autant qu’elle a bien travaillé samedi dernier à Newmarket. Elle va aussi affronter les mâles pour la première fois de sa carrière. Wild Illusion va retrouver With You, qu’elle a nettement devancée dans le Prix de l’Opéra (Gr1). Brillante gagnante du Prix Rothschild (Gr1), cette dernière est également capable de bien faire au-delà du mile et sera à surveiller.

Vainqueur du Jebel Hatta (Gr1) en début d’année, Dream Castle (Frankel) va effectuer sa première sortie sur notre sol. Il ne faut pas le condamner sur sa dernière tentative infructueuse dans le Dubaï Turf (Gr1), son entourage ayant ensuite décelé un problème à un pied. Transformé depuis sa castration, le protégé de Saeed bin Suroor n’a jamais été aussi fort qu’en 2019 et s’annonce redoutable. Décevant dans le Prix Ganay, Intellogent (Intello) sera muni d’œillères australiennes pour la première fois, ce dimanche. Cet artifice lui permettra peut-être de montrer son meilleur visage, celui d’un gagnant du Prix Jean Prat (Gr1).

Troisième du Prix d’Ispahan en 2018, Trais Fluors (Dansili) aura sans doute du mal à faire mieux cette année. Après une rentrée victorieuse dans le Prix Darshaan (Classe 1), il n’a pu faire mieux que cinquième (sur sept) dans les Gordon Richards Stakes (Gr3). Le représentant du haras de Saint Pair vient d’être nettement devancé par Knight to Behold (Sea the Stars), qu’il va retrouver de nouveau. Deuxième pour sa rentrée à Sandown, ce dernier a déjà bien fait sur notre sol puisqu’il a remporté le dernier Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) devant un certain… Study of Man. Il faudra aussi se méfier de Zabeel Prince (Lope de Vega), qui vient de remporter les Earl of Sefton Stakes (Gr3) pour son retour en piste et son premier essai sur 1.800m. Enfin, Subway Dancer (Shamardal) est absent depuis sa troisième place dans les Qipco Champion Stakes (Gr1), au mois d’octobre. Il avait alors réalisé la meilleure performance de sa carrière et ce sera compliqué pour lui de monter sur le podium de ce Prix d’Ispahan.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Recoletos (C. Laffon-Parias). 2017 : Mekhtaal (J.-C. Rouget). 2016 : A Shin Hikari (M. Sakaguchi). 2015 : Solow (F. Head). 2014 : Cirrus des Aigles (C. Barande Barbe).

17 h 38 • PARISLONGCHAMP • PRIX VICOMTESSE VIGIER

Gr2 - 4ans et plus - 3.000m

Un dernier tour de piste avant Royal Ascot pour Holdthasigreen

Le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) 2019 a vraiment fière allure. Onze partants seront en piste et, hormis Vazirabad (Manduro), il ne manquera personne parmi l’élite des stayers français. Actuel co-leader de la spécialité, avec Call the Wind (Frankel), Holdthasigreen (Hold that Tiger) en profitera pour faire un dernier tour de piste avant la Gold Cup d’Ascot (Gr1). Il vient de gagner le Prix de Barbeville (Gr3) devant Way to Paris (Champs Élysées) et Called to the Bar (Henrythenavigator) qu’il va retrouver. En toute logique, il sera le grand favori. Mais sa tâche ne sera pas simple puisqu’il sera opposé à Call the Wind, lequel l’avait dominé nettement dans le Qatar Prix du Cadran (Gr1). Certes, ce dernier fera sa réapparition, après une bonne troisième place dans la Dubai Gold Cup (Gr1), mais il n’a rien à prouver sur ce genre de distance et il peut signer un retour gagnant. Vainqueur du Prix Gladiateur (Gr3) devant Holdthasigreen puis deuxième de celui-ci dans le Prix Royal-Oak (Gr1), Call to the Bar devrait lui aussi se préparer pour Ascot. Véritable métronome dans cette catégorie, il devrait jouer les premières places. Jugé sur sa deuxième place dernièrement, dans le Barbeville, Way to Paris disposera d’une chance régulière.

Funny Kid (Lemon Drop Kid) devrait avoir son terrain. Il vient de faire une bonne rentrée et avait gagné le Barbeville 2018. De quoi envisager un bon résultat. D’autant que Maxime Guyon l’a préféré aux deux autres représentants de la casaque Wertheimer : Bartaba (Deep Impact), lauréate du Prix Gold River (L), et Impertinente (Redoute’s Choice), qui monte de catégorie malgré un échec pour son essai sur les longues distances. Magical Touch (Dubawi) a très bien couru en finissant deuxième du Gold River. Elle passera un test à ce niveau tout comme Boulevard (Galileo) qui a aligné les bâtons cette année. Bon troisième du Qatar Prix Chaudenay (Gr2), My Swashbuckler (Pour Moi) revient dans les Groupes après des sorties décevantes dans les courses à conditions. Le suisse Malkoboy (Rajsaman) a terminé troisième du Prix Lord Seymour (L) à une demi-longueur de Funny Kid et devant Bartaba, ce qui lui donne une chance régulière pour les places.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Vazirabad (A. de Royer Dupré). 2017 : Vazirabad (A. de Royer Dupré). 2016 : Vazirabad (A. de Royer Dupré). 2015 : Bathyrhon (Mme P. Brandt). 2014 : Fly with Me (E. Libaud).

15 h 10 • PRIX DU LYS

Gr3 - 3ans - 2.400m – 80.000 €

Moonlight Spirit sur sa lancée

Ils ne seront que cinq poulains au départ de ce Prix du Lys (Gr3). Invaincu en trois sorties, Moonlight Spirit (Dubawi) effectue le déplacement en France pour la première fois avec des ambitions. Il pourrait continuer sur sa lancée si le rallongement de distance ne lui pose pas de problème. Il devra cependant se méfier de son compagnon de couleurs Khagan (Le Havre) qui a fait impression pour ses débuts face à des chevaux plus expérimentés et s’est classé troisième du Prix de l’Avre (L) en dernier lieu. Il ne faudra pas négliger l’autre pensionnaire d’André Fabre, Ballet Russe (Camelot). En effet, il vient d’ouvrir son palmarès sur les 2.400m de Compiègne dans un bon style puisqu’il a laissé son plus proche rival à quatre longueurs. Lauréat du Prix François Mathet (L), Talk or Listen (Alhebayeb) n’a fait que progresser depuis sa rentrée début février à Cagnes-sur-Mer. Il s’agira d’une première fois sur la distance de 2.400m pour le pensionnaire de Frédéric Rossi. Enfin, Quest the Moon (Sea the Moon) a déjà gagné un Gr3 en Allemagne mais c’était sur 1.400m. Pour sa rentrée, le 1er mai à Munich, le poulain de la Stall Salzburg s’est classé deuxième de la Bavarian Classic (Gr3).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Neufbosc (P. Brandt). 2017 : Called to the Bar (P. Brandt). 2016 : Spring Master (P. Bary). 2015 : Erupt (F.-H. Graffard). 2014 : Guardini (J.-P. Carvalho).