Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CHAMPION FOUR YEAR OLD HURDLE (GR1) - Fusil Raffles, la sagesse récompensée

International / 04.05.2019

CHAMPION FOUR YEAR OLD HURDLE (GR1) - Fusil Raffles, la sagesse récompensée

FESTIVAL DE PUNCHESTOWN

PUNCHESTOWN (IE), SAMEDI

Impressionnant vainqueur de l’Adonis Hurdle (Gr2) à Kempton le 23 février, Fusil Raffles (Saint des Saints) aurait dû se diriger vers le Triumph Hurdle (Gr1) à Cheltenham. Mais, victime d’un ennui de santé, il a dû faire une croix sur la grande épreuve anglaise. Son entraîneur, Nicky Henderson, n’a ensuite pas voulu aller trop vite pour courir le Gr1 d’Aintree pour les 4ans sur les claies. La sagesse de l’entourage de Fusil Raffles a été récompensée puisque le fils de Saint des Saints est resté invaincu pour son nouvel entourage en deux sorties. Il s’est imposé aisément dans le Champion 4YO Hurdle (Gr1). Attentiste en troisième position à la corde, il a suivi l’animateur, Fakir d’Oudairies (Kapgarde), qui a durci l’épreuve à l’amorce du tournant final. Fautif à ce moment du parcours, Fusil Raffles n’a pas perdu de terrain. Le poulain de Simon Munir et Isaac Souede est arrivé sur la ligne de Fakir d’Oudairies pour franchir la dernière claie. Puis, sur le plat, Fusil Raffles a creusé l’écart pour l’emporter aisément. Fakir d’Oudairies a terminé deuxième devant French Made (Dream Well), soit un trio de french breds ! D’ailleurs, lors de ce Festival de Punchestown 2019, les français n’ont laissé que des miettes aux autres nations, côté élevage, dans les Groupes.

Une victoire de Gr1 avec seulement trois semaines de travail… Nicky Henderson a récolté les fruits du travail réalisé par Guillaume Macaire, lequel a dressé Fusil Raffles. Il a expliqué : « Il a été très bon. Il a très bien et vite récupéré de sa blessure survenue à Kempton. Il a dû rater Cheltenham et n’avait aucune chance d’être prêt pour Aintree. Il s’était blessé à un postérieur et nous devons donc le courir avec une protection. Nous avons donc eu du temps pour le préparer pour ce Gr1 à Punchestown. Il faut souligner le travail des vétérinaires à Kempton ou encore celui de Sarah à la maison. Il doit être un très bon cheval. J’avais peur qu’il ne soit pas prêt pour une bataille comme aujourd’hui. Nous avons seulement commencé vraiment l’entraînement il y a trois semaines. C’est un poulain très dur. J’ai été chanceux cette année avec lui et Pentland Hills chez les 4ans. »

Un fils de Tali des Obeaux. Élevé par Simon Munir et Isaac Souede, au haras du Lieu des Champs, Fusil Raffles est un fils de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de Tali des Obeaux (Panoramic), deuxième des Prix Sytaj (Listed à l’époque) et Guillaume de Pracomtal (L), lauréate sur les steeples d’Auteuil et d’Enghien et sur les balais palois. Tali des Obeaux avait aussi fini troisième du Prix de l’Avenir (Course A à l’époque). Fusil Raffles est le propre frère d’Eddy’s Raya (Saint des Saints), gagnante à Angoulême. Il s’agit d’une souche Le Gentil, celle de Fabiola IV (Loliondo), passée dans les mains de Nicolas Devilder.