Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DERBY ITALIANO (Gr2) - Une italienne, une bulgare et un rêve

International / 17.05.2019

DERBY ITALIANO (Gr2) - Une italienne, une bulgare et un rêve

DERBY ITALIANO (Gr2)

Une italienne, une bulgare et un rêve

La légendaire Archidamia (Manna) est la dernière pouliche à avoir battu les mâles dans le Derby Italiano (Gr2). C’était en 1936 et l’élève de la Razza del Soldo avait remporté les quatre classiques — les deux Poules, les Oaks et le Derby — avant de s’imposer dans le Gran Premio d’Italia et le Gran Premio di Milano, face aux chevaux d’âge. Gagner le Derby Italiano avec une pouliche est le rêve de Felice Villa, qui a déjà décroché le classique à quatre reprises. Il a déjà essayé deux fois, avec Sound of Freedom (Duke of Marmalade), deuxième en 2015 derrière son compagnon d’écurie Goldstream (Martino Alonso), et Flower Party (Duke of Marmalade), troisième en 2018. Cette année, Felice Villa a trouvé peut-être la pouliche capable de mener à bien la mission. Il s’agit de Call me Love (Sea the Stars), élevée par Franca Vittadini et achetée 82.000 Gns (98.000 €). Elle est invaincue et a nettement dominé les poulains l’année dernière dans le Premio Campobello (L), à San Siro. Alduino et Stefano Botti ont choisi pour elle une rentrée cousue main, dans une course à conditions pour femelles, et Call me Love s’est promenée.

Irish Girl pour la Bulgarie. Il y a une deuxième pouliche au départ. Irish Girl (Burwaaz) arrive de Bulgarie, après avoir beaucoup voyagé. Elle est née en Angleterre et a fait ses débuts en Hongrie dans la même course qu’avait remportée Overdose (Starborough). La pouliche n’est pas allée aussi vite que le célèbre Budapest Bullet, qui s’était imposé par 18 longueurs en 58’’. Mais elle n’a fait qu’une bouchée de ses rivaux, avec 12 longueurs d’avance sur le deuxième et un chronomètre de 59’’. Après deux succès dans son pays d’entraînement, Irish Girl est partie pour San Siro, où elle a battu facilement de chevaux de Listed dans une course à conditions sur 1.200m. Les courses en Bulgarie sont plutôt confidentielles, mais selon plusieurs sources, elle a gagné en avril, lors de sa rentrée, sur 1.800m. Irish Girl est à San Siro depuis quelques jours. Elle ira ensuite à Rome.

Même Danedream n’a pas réussi, mais… Gagner le Derby Italiano avec une pouliche est très difficile. Une championne comme Danedream (Lomitas), lauréate de l’Arc de Triomphe et des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Grs1), s’était classée troisième en 2011. Le niveau des courses italiennes a beaucoup chuté en huit ans. Danedream était opposée à des rivaux qui ont ensuite démontré qu’ils valaient un Gr1 comme Crackerjack King (Shamardal) et Willie Cazals (Aussie Rules). Les adversaires de Call me Love et Irish Girl n’ont pas démontré pour le moment autant de classe. Cela paraît donc jouable pour les pouliches.

Les Botti ont la moitié des partants. Depuis 2011, l’écurie Botti a remporté six fois le Derby et les 3ans entraînés à Cenaia ont même composé à trois reprises le tiercé gagnant. C’est une domination à la Ballydoyle… Cette année, outre Call me Love, les Botti ont cinq autres partants, soit la moitié du lot. Le premier pilote de l’écurie, Dario Vargiu, sera en selle sur la pouliche et Carlo Fiocchi, qui a un contrat avec la Scuderia Blueberry, montera Mission Boy (Paco Boy). Pour les autres partants, plusieurs jockeys ont été appelés.

Le feeling de Cristian Demuro… Cristian Demuro, qui a gagné trois fois le Derby avec Goldstream, Mac Mahon (Ramonti) et Summer Festival (Poet’s Voice), a été engagé pour monter Keep on Fly (Rip Van Winkle). Poulain à grande action, assez tardif, il a ouvert son palmarès en remportant une maiden par dix longueurs lors de sa quatrième sortie. Mickael Barzalona, quant à lui, sera associé à Atom Heart Mother (Rock of Gibraltar), lauréat du Premio Berardelli (Gr3) à 2ans avec Gérald Mossé, mais décevant dans le Premio Botticelli (L). Andrea Atzeni est le pilote de Jighen (Teofilo), la deuxième carte de Felice Villa.

Lanfranco, tous les dix ans. Lanfranco Dettori fera aussi le déplacement à Capannelle. Il faut savoir qu’il a gagné son premier Derby Italiano en 1999 avec Mukhalif (Caerleon), et son deuxième en 2009 avec Mastery (Sulamani). Si tous les dix ans, Frankie remporte l’épreuve, il pourrait bien récidiver cette année il sera associé Frozen Juke (Frozen Power). Le poulain, gagnant de Listed à 2ans et malheureux cinquième du Gran Criterium (Gr2), a déjà couru quatre fois cette année et vient de se classer deuxième dans le Premio Botticelli (L), le trial romain. Le lauréat de cette course Being Alive (Champs Élysees) est fort probablement le meilleur 3ans vu cette saison en Italie, mais il ne peut pas courir le Derby puisqu’il est hongre. La Scuderia Incolinx a gagné deux fois le Derby et visera un troisième succès avec Agente Segreto (Mastercraftsman), qui a décroché son ticket en remportant le Premio Emanuele Filiberto (L), le trial milanais. Bruno Grizzetti, qui compte trois succès dans le classique, a enfin donné le feu vert pour Zoman (Rajsaman).