Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

GRAS SAVOYE HIPCOVER PRIX MARÉCHAL FOCH-GENTLEMEN’S LEAGUE - Tom Hamilton reste invaincu en France avec Dalahast

Courses / 19.05.2019

GRAS SAVOYE HIPCOVER PRIX MARÉCHAL FOCH-GENTLEMEN’S LEAGUE - Tom Hamilton reste invaincu en France avec Dalahast

GRAS SAVOYE HIPCOVER PRIX MARÉCHAL FOCH-GENTLEMEN’S LEAGUE

Tom Hamilton reste invaincu en France avec Dalahast 

Dalahast (Ballingarry) faisait sa rentrée après 784 jours d’absence dans le Gras Savoye Hipcover Prix Maréchal Foch. À 4ans, il avait montré de sérieux moyens, remportant le Prix Le Touquet. Le sauteur de Magalen Bryant et Philippe Cottin était l’attraction de la course et il a signé un retour gagnant associé au gentleman-rider d’origine écossaise Tom Hamilton. Dalahast a d’ailleurs permis à ce dernier de rester invaincu en deux sorties en France tout en décrochant son premier succès dans ce "classique" du programme amateur à Auteuil. Rapidement bien placé, en deuxième position, Dalahast a pris seul les commandes après la rivière des tribunes. Sautant avec justesse, il est arrivé en pole position dans la ligne droite. Devona (Zambezi Sun) l’a attaqué sèchement sur le plat, lui prenant un instant le meilleur. Mais Dalahast est revenu dans les derniers mètres pour l’emporter d’une demi-longueur. Devona et Gonzague Cottreau ont conclu deuxième devant De Nous Quatre (Great Pretender) et Matthieu Havart, fautifs au gros open ditch et le favori Béguin d’Estruval (Martaline), lequel était déjà cadencé au bout de la ligne d’en face.

Tom Hamilton aime la France… qui le lui rend bien ! Tom Hamilton est donc resté invaincu en France. Il nous a dit : « Je suis très heureux de gagner cette course sur ce superbe hippodrome d’Auteuil. C’est vrai que j’ai monté deux fois pour deux victoires en France. Le cheval était absent depuis un moment, mais son entraîneur a fait du bon travail. Durant tout le parcours, j’ai eu un bon feeling. Ici, les obstacles sont différents par rapport à l’Angleterre, c’est très spécial, mais j’aime les courses françaises ! J’ai eu la monte de Dalahast car je travaille chez Joseph O’Brien et une amie française m’a mis en contact avec l’entourage du cheval pour pouvoir monter cette course. » De son côté, David Cottin, entraîneur de Dalahast, a ajouté : « Il était bien le matin et a confirmé qu’il était bien avancé dans son travail. Et c’est un bon cheval, tout simplement ! Avec le temps, il a pris de la maturité, il est plus posé. Je n’ai pas encore de plan pour la suite : il faut d’abord voir s’il rentre bien, il a des jambes de cristal. »

Le frère du roi du cross palois. Co-élevé par Magalen Bryant et Lydie Cottin, Dalahast est un fils de Ballingarry, étalon au haras du Grand Chesnaie et d’Iroquoise II (Dom Pasquini), gagnante d’une course plate, deux cross et un steeple. Dalahast est le frère d’Uroquois (Passing Sale), bon cheval de cross, lauréat de onze courses dont deux Grand Cross de Pau (L) pour le même entourage.

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Ballingarry

Desert Wine

Flamenco Wave

Armada Way

DALAHAST (H6)

Rheffic

Dom Pasquini

Boursonne

Iroquoise II

Prove it Baby

Saperlipopette II

In Chala