Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

HUXLEY STAKES (Gr3) - Matterhorn découvre le gazon

International / 09.05.2019

HUXLEY STAKES (Gr3) - Matterhorn découvre le gazon

HUXLEY STAKES (Gr3)

Matterhorn découvre le gazon

Il fut le champion de cet hiver sur la P.S.F. À présent, il lui reste à confirmer sur le gazon. Matterhorn (Raven’s Pass) n’a couru qu’une seule fois sur cette surface, lors de ses débuts à Pontefract. Mark Johnston voulait voir si ce poulain tardif méritait de rester à l’écurie ou s’il fallait le brader à la vente Tattersalls Horses in Training. Dix courses et sept victoires plus tard, on le retrouve au départ des Huxley Stakes (Gr3), ce vendredi à Chester. En quatre mois, il a progressé de 35 livres et il peut continuer sur sa lancée. Le profil de Chester ne devrait pas le déranger et le gazon, en principe, non plus. Mais il reste encore un point d’interrogation le concernant : le terrain souple. Pour Addeybb (Pivotal), c’est l’inverse. Il s’agit d’un grand nageur, mais pas vraiment confirmé sur 2.075m. Le lot est assez réduit — six partants — mais la course s’annonce très ouverte, car le tenant du titre Forest Ranger (Lawman) peut doubler la mise et Success Days (Jeremy) est toujours capable de surprendre.

CHESTER CUP

Presque 4.000m et sept tournants…

Lors du meeting de mois de mai à Chester, la course que tout le monde attend n’est ni le Vase (Gr3), lequel nous a offert un candidat sérieux au Derby avec Sir Dragonet (Camelot), ni les autres trials classiques ou les Groupes pour les chevaux d’âge. La Chester Cup est l’un des handicaps les plus fous de la saison anglaise, avec plus de 150.000 £ d’allocations, dont 92.385 (107.500 €) pour le gagnant. La distance est extrême — 3.749m — et les chevaux passent trois fois devant les tribunes : tout de suite après le départ, à mi-parcours et pour l’empoignade finale. À Chester, les lignes droites sont difficiles à distinguer et le parcours de la Cup compte sept tournants… Les places dans les stalles de départ jouent un rôle décisif, car seul l’un des dix derniers lauréats avait hérité d’un numéro de corde supérieur à six. Il s’agit de Trip to Paris (Champs Élysées), qui un mois et demi après s’est imposé dans la Gold Cup (Gr1)…

Le tenant du titre est le top weight Magic Circle (Makfi). Il ne sera pas au départ de l’épreuve car il a couru ce jeudi les Ormonde Stakes (Gr3), sauf si son propriétaire, le docteur Marwan Koukash qui adore Chester, change d’avis. Dans tous les cas, il dispose d’un autre candidat ; il s’agit de Shabeeb (Smart Strike), acheté 58.000 Gns (71.000 €) l’année dernière chez Tattersalls en juillet avec cet objectif en ligne de mire. Depuis, il a été volontairement mis de côté afin de "protéger" son rating (98). Le favori est Austrian School (Teofilo), un des quatre pensionnaires de Mark Johnston, alors que Willie Mullins propose Low Sun (Champs Élysées), le lauréat du Cesarewitch, le grand handicap à 500.000 £ (581.000 €) sur les 3.600m de Newmarket, et Whiskey Sour (Jeremy), un gagnant de Gr1 sur les claies l’année dernière.