Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le bon début de saison de Wissembourg

Courses / 16.05.2019

Le bon début de saison de Wissembourg

Le bon début de saison de Wissembourg

Le 1er mai, Wissembourg a réussi le lancement de sa saison avec plus de 2.800 entrées payantes. Ce dimanche, il accueille sa deuxième réunion de l’année. Alain Strasser, président de la Société des courses locale, nous a ouvert les coulisses de son hippodrome.

Par Charlotte Rimaud

Ce dimanche, la journée commencera par une visite guidée gratuite des coulisses des courses et une initiation au pari mutuel. Les animations seront nombreuses avec une ferme pédagogique pour les petits et une exposition avicole, une exposition de tracteurs anciens, des baptêmes de poney et des tours de manège gratuits tout au long de l’après-midi. Enfin, trois nord alsaciens acteurs de la filière hippique seront décorés de la médaille d’honneur de la ville de Wissembourg, par le maire Christian Gliech. Alain Strasser précise : « Nous avons quatre réunions par an, la première étant le 1er mai et la dernière fin juin. Cette année pour l’ouverture nous avons enregistré 2.800 entrées payantes et plus de 80.000 € d’enjeux PMH. Ce sont des chiffres très prometteurs. Il y a toujours beaucoup de monde sur notre hippodrome. »

L’entraînement. Le centre d’entraînement réunit une soixantaine de chevaux. Alain Strasser a expliqué : « Jess Parize entraîne trente chevaux en moyenne. Nous avons aussi plusieurs permis d’entraîner. Et puis une cinquantaine de chevaux non résidents viennent pour bénéficier des installations. Notre piste d’obstacle est peu utilisée. Nous prévoyons d’agrandir notre piste en sable qui mesure pour l’instant 1.300m. » L’hippodrome possède des pistes en gazon de très bonne qualité, où plusieurs grands gagnants ont débuté comme Danedream (Lomitas), qui a ensuite gagné Prix de l’Arc de Triomphe.

Des investissements et des partenariats. « Nous avons beaucoup investi depuis 2014. Notre salle multifonction peut accueillir 400 personnes aujourd’hui et elle se révèle trop petite. Nous sommes obligés d’ajouter un chapiteau pour accueillir le double de personnes dans ce qui nous sert de brasserie. Nous avons aussi investi dans un barn de 30 boxes, plusieurs machines mais aussi dans les voiries, entre autres» Les investissements des cinq dernières années ont coûté environ 1.000.000 € : « Nous avons reçu 80.000 € de la part du conseil régional et encore 80.000 € du conseil général à l’époque. » La salle multifonction de l’hippodrome de la Hardt peut être louée pour des apéritifs de mariage. « Nos partenaires associent leur nom aux courses et exposent sur l’hippodrome pour que le public puisse découvrir leur activité. De temps en temps, nous essayons de remercier notre public nombreux et fidèle, avec la venue de célébrités. Lors de notre dernière réunion en juin, nous aurons donc la présence de Miss France. »

Une grande équipe de bénévoles. La Société des courses de Wissembourg peut compter sur une belle équipe de bénévoles. Alain Strasser a commenté : « Nous sommes dix-sept à faire partie du conseil d’administration et quatre-vingts sociétaires ainsi qu’un salarié et un saisonnier pour l’entretien du champ de courses et du centre d’entraînement. » Trois associations de clubs de football alentour aident aussi l’hippodrome en s’occupant de la buvette, des entrées et du parking. Alain Strasser a dit : « Travailler avec des bénévoles nous permet de garder une tarification abordable. C’est très important vu la situation économique actuelle. »