Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Entraînement

Le Mot de la Fin / 02.05.2019

Le mot de la fin - Entraînement

Depuis le début de l’année, 17 Groupes – pour tous les âges – se sont courus en plat dans l’Hexagone. Et 16 ont été remportés par des chevaux placés sous l’entraînement de professionnels français, à savoir André Fabre (huit Groupes), Carlos Laffon-Parias (deux Groupes), Francis-Henri Graffard (deux Groupes), Henri-Alex Pantall (un Groupe), François Rohaut (un Groupe), Jean-Claude Rouget (un Groupe) et Bruno Audouin (un Groupe). L’année dernière, à la même date, le score des entraîneurs français était bien moins reluisant, avec seulement 11 succès sur 17 Groupes. En 2017, il était de 15 victoires, contre 16 en 2016 et 14 en 2015. Ce début de saison 2019 est donc l’un des deux meilleurs depuis cinq ans, à égalité avec 2016. Il faut certainement y voir un bon présage, car l’année 2016 s’était révélée de grande qualité, à l’international comme au niveau classique pour les chevaux entraînés en France. Cette année-là fut celle des succès classiques de La Cressonnière (Poule d’Essai des Pouliches et Prix de Diane) et d’Almanzor (Prix du Jockey Club). Ce fut également la génération de Qemah (Prix de la Grotte), qui a brillé des deux côtés de la Manche. The Gurkha (Poule d’Essai des Poulains), entraîné en Irlande, avait lui aussi prouvé la valeur des classique français hors de nos frontières.