Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Transversalité

Le Mot de la Fin / 19.05.2019

Transversalité

Le mot de la fin : Transversalité

Ce week-end, la Baule accueillait son célèbre CSIO5*. Electra Niarchos – dont on connaît l’implication dans la casaque familiale – a eu le bonheur de voir sa jument Venezia d’Ecaussinnes (Kashmir Van Schuttershof) réaliser un double sans faute pour sa première Coupe des Nations. Elle permet ainsi à l’équipe de France de monter sur la troisième marche du podium. Son cavalier, Thierry Rozier, a gagné en course de gentlemen-riders voici quelques années et il a même décroché sa licence pour devenir entraîneur public (qu’il n’a pas utilisée). Electra Niarchos s’est à son tour mise à cheval et elle a remporté l’épreuve des amateurs – après deux années sans compétition – avec Ifrani Ter Dolen (Catwalk Van de Helle). Olivier Robert et Vangog du Mas Garnier (Cornet Obolensky) ont franchi un grand cap en se classant sixième du Grand Prix 1,60m de La Baule. Il s’agit de la meilleure performance française de cette épreuve. Ce cheval appartient à un groupe de propriétaires venus des courses, dont Meryl et Nicolas de Watrigant, ainsi qu’Alain Jathière. Enfin on notera que Carriacou (Califet), lauréat du Grand Steeple Chase de Paris, appartient en partie à son co-éleveur Arnaud Evain lequel est l’un des dirigeants de Fences (agence de vente de chevaux de sport) et du Groupe France Élevage (leader de la distribution de semence d’étalon de sport sur le marché français).