Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LONGINES IRISH CHAMPIONS WEEKEND - Pat Keogh : « L’Irish Champions weekend est une expérience des plus mémorables »

International / 21.05.2019

LONGINES IRISH CHAMPIONS WEEKEND - Pat Keogh : « L’Irish Champions weekend est une expérience des plus mémorables »

Les 14 et 15 septembre prochains, Leopardstown et le Curragh accueilleront le Longines Irish Champions Weekend et ses six Grs1. Pat Keogh, directeur de l’hippodrome de Leopardstown, était présent à Saint-Cloud la semaine passée et il a répondu à nos questions.

Cette année, l’Irish Champions Weekend proposera à nouveau deux Grs1 pour la journée du samedi 14 septembre, à Leopardstown, avec les Qipco Irish Champion Stakes et les Coolmore Fastnet Rock Matron Stakes, et quatre Grs1 le dimanche 15 septembre, au Curragh : les Derrinstowns Stud Flying Five Stakes, le Comer Groupe International Irish St Leger, les Moyglare Stud Stakes et les Goffs Vincent O’Brien National Stakes. Les premiers engagements auront lieu le 29 mai pour les Irish Champion Stakes et l’Irish Saint Leger.

Créé dans l’idée d’en faire un Festival de courses capable de rivaliser sur la scène internationale avec les autres grands rendez-vous hippiques, l’Irish Champions Weekend propose donc six Grs1 sur deux jours et 5.000.000 € d’allocations. À ce sujet, Pat Keogh nous a déclaré : « L’Irish Champions Weekend est situé trois semaines avant le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, en même temps que les Qatar Arc Trials. Plusieurs de nos grandes courses de l’automne sont rassemblées en un weekend et partagées entre Leopardstown et le Curragh. L’an dernier, nous avons eu pour la première fois un Gr1 sur le sprint, les Flying Five Stakes. Le programme proposé est assez complet. Les allocations sont bonnes et régulièrement examinées. »

Une présence française espérée. Quatre des cinq derniers vainqueurs du Qipco Prix du Jockey Club sont venus participer aux Qipco Irish Champion Stakes. Pat Keogh a ajouté : « Les meilleurs chevaux trouvent ici une occasion de s’affronter sur un weekend comprenant six Grs1. Nous avons eu Almanzor (Wootton Bassett) mais aussi New Bay (Dubawi) ou encore Qemah ** (Danehill Dancer) qui avaient très bien couru. Né en France, The Grey Gastby (Mastercraftsman) avait été le premier à faire le déplacement. Il avait gagné le Prix du Jockey Club et les Irish Champion Stakes. Je me suis déplacé en France pour parler avec les professionnels français et les encourager à venir. Même s’ils n’ont pas de chevaux pour se déplacer cette année, cela pourrait arriver dans le futur. Study of Man ** (Deep Impact) est venu l’an passé. Pour nous, il est très important d’avoir des concurrents français, car vous avez quelques-uns des meilleurs chevaux dans le monde. Notre ambition est aussi d’avoir plus de partants. L’Osaka Hai (Gr1), à Han Shin, au mois de mars, garantit un engagement pour les Qipco Irish Champion Stakes. Nous espérons attirer un japonais car cela est très important pour nous, si nous voulons rendre le festival vraiment international. »

Le transport simplifié. Le transport jusqu’en Irlande pour les concurrents français était assez long. Mais il est désormais facilité par un avion mis à disposition. « Auparavant, les chevaux français devaient passer par l’Angleterre. Nous avons supprimé cette difficulté en mettant à disposition un avion pour les chevaux entraînés en France. Ils peuvent partir directement le vendredi pour l’Irlande. »

Une expérience inoubliable. Afin de faire de ce rendez-vous une date importante du calendrier, Pat Keogh et ses équipes veillent particulièrement au confort de l’entourage des chevaux : « Dès qu’un cheval est engagé dans l’une des courses du weekend, nous sommes en contact avec son entourage. Nous souhaitons également proposer une belle expérience à ses propriétaires, éleveurs, entraîneurs, jockeys. Sur place, nous nous occupons d’eux de la meilleure manière possible. Nous mettons tout en œuvre pour qu’ils passent un bon moment. Nous nous occupons de leur transport, de leur logement, de leur accueil tout le long du weekend. L’Irish Champions weekend est une expérience des plus mémorables. Nous sommes ravis d’accueillir les Français, avec qui nous partageons beaucoup de choses, nos deux pays s’entendent très bien, cela signifie beaucoup pour nous. »