Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Option française pour Hurricane Ivor

Courses / 24.05.2019

Option française pour Hurricane Ivor

Hurricane Ivor (Ivawood), c’est le 2ans qui fait le buzz. Le représentant de Fiona Carmichael a humilié ses rivaux lors de son succès dans le Prix d’Orgemont (Inédits), sur les 1.000m de ligne droite de Chantilly. Les journalistes anglais en ont même fait l’un de leurs favoris pour les courses de 2ans de Royal Ascot, les Coventry ou les Norfolk Stakes (Grs2). Mais le poulain va rester en France, comme nous l’a expliqué son entraîneur, Fabrice Chappet : « Il y avait deux options. La première, c’était Royal Ascot et, dans ce cas, il fallait courir le Prix La Flèche. Mais cette Listed arrive un peu tôt, le 31 mai. La seconde, celle que nous allons privilégier après discussion avec Fiona Carmichael et Amanda Skiffington, c’est de rester en France et de courir le Prix du Bois (Gr3), le 29 juin à Chantilly, avec l’idée de poursuivre sur le Robert Papin et le Morny. Hurricane Ivor est vraiment un poulain impressionnant, doté de beaucoup de vitesse et de précocité. Il a toujours été au-dessus des autres, depuis son arrivée à la maison, en janvier. C’est la copie conforme au modèle de son père, qui défendait les mêmes couleurs et qui avait gagné deux Groupes à 2ans. »

Le Prix de Diane pour Noor Sahara. Jeudi, Fabrice Chappet a connu une belle journée, puisqu’il a gagné deux Listeds, la Coupe de Trois Ans à Lyon avec San Huberto (Speighstown) et le Prix de Pontarmé avec Noor Sahara (Lope de Vega). Si le poulain va disputer le Prix Hocquart, la pouliche sera dirigée le même jour sur le Prix de Diane. L’entraîneur expliqué : « Nous en avons discuté avec son entourage et nous allons tenter notre chance dans le Prix de Diane. Il y a le point d’interrogation de la distance, puisqu’elle n’a jamais dépassé le mile… Nous allons tenter un coup à la Précieuse, qui avait gagné la Poule pour son premier essai sur 1.600m. La clé sera de l’avoir bien relax. Pour faire 400m de plus le jour J, c’est avant tout une question de maniabilité… Jeudi, elle a montré qu’elle pouvait être montée de l’arrière… » Le 16 juin, à Chantilly, Fabrice Chappet sellera aussi Pizzicato (Dabirsim) dans le Prix Paul de Moussac (Gr3).

Œillères australiennes pour Intellogent. Dimanche, c’est Intellogent (Intello) qui a rendez-vous dans le Prix d’Ispahan (Gr1). Ce lauréat du Prix Jean Prat (Gr1) a déçu dernièrement, dans le Prix Ganay (Gr1). Fabrice Chappet nous a confié : « Nous n’avons rien trouvé d’anormal après cette contre-performance, et le cheval est bien le matin. Il va porter des œillères australiennes dimanche, car il est possible qu’il ait pris un peu de caractère… »

Le Sandringham pour Rocques. Rocques (Lawman) s’est montrée très brillante dans The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). La pouliche est prévue dans le Prix de Sandringham (Gr2), le 2 juin, et Fabrice Chappet nous a dit : « Nous avons essayé de la faire attendre mais cela n’a pas été concluant. Elle sera donc montée différemment, à sa main, la prochaine fois. Elle est en très bonne condition physique. »