Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PAVILLON STAKES (GR3) - Calyx, une flèche pour Royal Ascot

International / 01.05.2019

PAVILLON STAKES (GR3) - Calyx, une flèche pour Royal Ascot

ASCOT (GB), MERCREDI

Décoiffant, c’est le moins que l’on puisse dire. Calyx (Kingman) a même fait voler la toque de Lanfranco Dettori, ce mercredi, dans les Pavillon Stakes (Gr3), la plus belle course de la journée labellisée Royal Ascot Trials. Le poulain, qui effectuait sa rentrée 316 jours après son succès dans les Coventry Stakes (Gr2), n’a fait qu’une bouchée de ses six rivaux, lesquels se tiennent dans un mouchoir de poche à quatre longueurs de lui…. On a assisté à un vrai one horse show et les bookmakers ont baissé à 1,75/1 la cote de l’élève du prince Abdullah pour la Commonwealth Cup (Gr1). Il sera l’une des bases des parieurs pour le meeting. Lanfranco Dettori a déclaré tout de suite après la course : « Il possède énormément de vitesse, je pense que le sprint est sa discipline de prédilection. Il m’a coupé le souffle quand il a démarré. Un grand bravo à John Gosden et à toute l’équipe qui ont réalisé un grand travail. John avait songé à le rallonger sur le mile, car c’est un cheval capable de se poser. Mais avec sa vitesse, il a un brillant avenir devant lui dans les sprints. »

Les premiers Kingman. Calyx appartient à la première génération de Kingman (Invincible Spirit), qui compte sur un autre crack en puissance, le français Persian King. Il est le premier gagnant issu de Helleborine (Observatory), qui a remporté le Prix d’Aumale (Gr3) et s’est classée troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Helleborine est une propre sœur d'African Rose, elle aussi entraînée par Criquette Head-Maarek. Elle avait battu chez eux les anglais dans la Sprint Cup (Gr1). Helleborine n’a pas de 2ans et a produit un yearling par Muharaar (Oasis Dream) et une foal, née en mars, par le crack Frankel (Galileo).

SAGARO STAKES (GR3)

Dee Ex Bee en stayer d’avenir  

La ligue des stayers s’est trouvée un nouveau héros. Dee Ex Bee (Farhh) s’est imposé de toute une classe, ce mercredi, dans les Sagaro Stakes (Gr3, 3.200m). Le poulain a déposé Weekender (Frankel) avant le poteau des derniers 400m et s’est détaché pour gagner de trois grandes longueurs sur un autre 4ans, Raymond Tusk (High Chaparral). Les bookmakers le proposent désormais à 12/1 dans la Gold Cup, une cote de méfiance. Son entraîneur, Mark Johnston, a expliqué : « Le programme, déjà avant le St Leger (Gr1,) était d’essayer les courses de tenue. J’ai entraîné plusieurs très bons stayers et il faut avoir un vrai cheval de Gr1 pour gagner au top-niveau dans ce circuit. » Dee Ex Bee a renoué avec le succès dix-neuf mois après sa dernière victoire. Depuis, il s’est classé deuxième du Derby et a toujours terminé dans l’argent. Qualifié de ̎ perdant de luxe ̎, Mark Johnston n’a, cependant, jamais perdu confiance en lui : « Prétendre, cela n’a pas de sens, car il a toujours bien couru et a trouvé de bons chevaux sur sa route. Quand il a été battu à Goodwood dans les Gordon Stakes (Gr3), il était tombé sur le futur lauréat de la Melbourne Cup (Gr1) Cross Counter (Teofilo). »

Il tient enfin son Groupe. Dee Ex Bee est le troisième gagnant de Groupe issu de la première génération de Farhh (Pivotal). Sa mère, l’inédite Dubai Sunrise (Seeking The Gold), est une propre sœur du crack Dubai Millennium. Elle a donné un autre gagnant et a produit un 2ans par Casamento (Shamardal) et une yearling par Exceed and Excel (Danehill).

PARADISE STAKES (L)

Zaaki sans ticket pour Royal Ascot

Sir Michael Stoute n’a pas engagé Zaaki (Leroidesanimaux) dans les Queen Anne Stakes (Gr1). Son propriétaire, Ahmad Alotaibi, sera donc obligé de payer une supplémentation de 55.000 £ (64.000 €) pour avoir un partant dans un Gr1 à Royal Ascot. Le 4ans a démontré que le rêve était permis, en s’imposant après une lutte acharnée avec Barney Roy (Excelebration) dans les Paradise Stakes (L). Ces deux-là ont largement devancé (trois longueurs) Robin of Navan (American Post). Sir Michael Stoute a peut-être manqué un peu de confiance au moment des engagements, mais il a tout de même fait deux bons choix : il a fait castrer Zaaki et a décidé de le faire courir sur le mile, après une campagne sur plus long, à 3ans.

Lady Pauline n’est pas Lady Aurelia

La mission Royal Ascot 2019 n’a pas bien démarré pour Wesley Ward. L’entraîneur américain a présenté dans une course à conditions Lady Pauline (Munnings), la demi-sœur de Lady Aurelia (Scat Daddy), qui avait gagné les Queen Mary Stakes (Gr2) de sept longueurs à 2ans, et les King’s Stand Stakes (Gr1) de 3 longueurs à 3ans. Lady Pauline, qui avait gagné d’une ligne droite lors de ses débuts sur le dirt à Keeneland, est une pouliche rapide, mais n’est pas du même acabit que sa sœur. Très appuyée (4/11), elle a fait perdre beaucoup d’argent aux parieurs... Elle a galopé facilement en tête, mais a cédé dans les 100 derniers mètres sous les attaques de Ventura Rebel (Pastoral Pursuits), un poulain de Richard Fahey, qui lui rendait cinq livres. Lady Pauline, qui était la favorite des Queen Mary Stakes, même avant les engagements, est maintenant à 10/1, alors que Ventura Rebel est à 12/1 dans les Coventry Stakes (Gr2).