Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Première édition des Haras de légende : un succès

Élevage / 29.05.2019

Première édition des Haras de légende : un succès

Samedi 25 mai, une douzaine de haras normands ont répondu à la sollicitation de Génération Galop et de la communauté d’agglomération Lisieux Normandie pour proposer au grand public la première édition de l’opération Les haras de légende. Cet événement inédit a permis à près de 500 visiteurs de découvrir les coulisses de l’élevage des chevaux de course dans une atmosphère à la fois conviviale et très privilégiée, puisque les visites étaient limitées en nombre et uniquement accessibles sur inscription préalable. Tous ont manifesté une curiosité et un intérêt pour l’univers des courses hippiques qui a ravi les équipes des haras participants.

Jean-Baptiste André, au haras de Bonneval, témoigne : « Trois éléments ont particulièrement retenu l’attention du public présent : la possibilité d’approcher les chevaux et de connaître leur histoire, la beauté des sites et des infrastructures, et enfin la qualité des soins apportés aux chevaux. » Le haras de Saint-Léonard a lui aussi été très prisé, comme l’explique Pierre-Yves Bureau : « Nous avons accueilli des visiteurs d’horizons très différents, venus en voisins ou de beaucoup plus loin, connaisseurs ou tout à fait novices. Ils ont eu beaucoup de plaisir à voir d’anciens champions comme Solow et à découvrir les fondamentaux de l’élevage. La plupart ne se rendaient pas compte de toute la filière économique qui vit grâce aux courses, le nombre d’emplois, les différents métiers, etc. Il est très important de faire connaître ce que nous faisons, surtout dans un contexte où il devient de plus en plus difficile de recruter des jeunes qualifiés. »

Le débourreur et préentraîneur Philip Prévost-Baratte ouvre ses portes une fois par an depuis longtemps, et a donc rejoint sans hésiter l’opération Haras de légende : « Une bonne vingtaine de visiteurs a pu assister à une séance de débourrage, puis suivre un lot à la piste et observer les poulains passer dans les stalles de départ. Si certains étaient de véritables passionnés de course, d’autres étaient venus en simples curieux, mais tous ont posé beaucoup de questions et les échanges autour du buffet offert en fin de parcours ont été très riches. C’est vraiment satisfaisant de voir l’intérêt que suscite notre activité : ces visiteurs sont de futurs spectateurs et parieurs en puissance ! »

Le public s’est également pressé en nombre aux haras du Quesnay, de Bouquetot, de Saint-Pair, du Mézeray, de Marancourt, d’Écajeul, des Étincelles, de l’Épine Noire ou encore à l’écurie des Monceaux, suscitant l’enthousiasme du directeur, Henri Bozo : « Quel plaisir d’accueillir un public aussi varié, tellement heureux de visiter nos structures et de s’approcher des chevaux. On sent que le respect de la nature et de l’animal est vraiment important pour eux. Plus généralement, je m’aperçois qu’il existe de vrais passionnés, pas nécessairement joueurs, qui suivent les courses, comme moi le rugby : par passion du sport, du cheval et de l’actualité très vivante de cet univers de compétition. »

Vice-président de Génération Galop, Georges Rimaud a commenté : « Cette opération nous tenait à cœur depuis longtemps et nous sommes ravis qu’elle ait vu le jour grâce au soutien de l’office du tourisme de Lisieux Normandie. Il est essentiel d’ouvrir nos portes au grand public, de faire connaître notre activité, nos métiers, de partager notre passion. Il en va de la pérennité de notre filière, et il est gratifiant de voir que le grand public n’attend qu’une invitation de notre part pour se presser à la découverte des courses et de l’élevage. Notre projet à présent est d’étendre le périmètre de cette manifestation, en association avec la Fédération des éleveurs, dont Génération Galop est partenaire, et de la dupliquer dans le plus grand nombre de régions possible. J’encourage sincèrement tous les éleveurs à sauter le pas : s’ouvrir au public, c’est un peu de travail supplémentaire mais quelle reconnaissance, et quelle source d’espoir pour l’avenir de notre sport ! »

Tous les haras intéressés pour participer à l’édition 2020 des Haras de légende peuvent dès à présent contacter Fanny de Balanda à Génération Galop : generationgalop@gmail.com