Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX BEAUMANOIR (HAIES) - Roselove Has appelée à faire honneur à sa mère

Courses / 25.05.2019

PRIX BEAUMANOIR (HAIES) - Roselove Has appelée à faire honneur à sa mère

PRIX BEAUMANOIR (HAIES)

Roselove Has appelée à faire honneur à sa mère

Nous avons vu une bonne pouliche remporter le Prix Beaumanoir : Roselove Has (Saint des Saints). Tardive comme sa mère, Formosa Joana Has (Turgeon), mais douée, la représentante d’Hamel Stud n’a pas dominé un grand lot sur l’hippodrome du Putois. Mais son dauphin, Macho Boris (Boris de Deauville), est certainement un élément d’avenir. Roselove Has peut tout à fait devenir une jument de Groupe dans le futur. C’est pourquoi nous lui attribuons une JDG Jumping Star.

Constamment derrière le groupe de tête, Roselove Has a pris la tête à l’entrée de la ligne droite sous la menace de Macho Boris. Ce dernier a attaqué la protégée de Sylvain Dehez tout au long de la ligne droite. Cependant, Roselove Has, sans l’appui du rail extérieur, a été capable de contrer son attaque jusqu’au bout. Pour sa troisième course, elle a ouvert son palmarès et a fait dire à Sylvain Dehez : « Je n’étais pas très serein dans la ligne droite. Le principal est atteint même si j’ai un peu douté à la fin. Elle a bien lutté, mais n’a pas changé de vitesse. Il faut quand même monter deux fois la côte ici, ce qui n’est pas simple et elle n’en était qu’à son troisième parcours. C’est une pouliche qualiteuse. Elle est facile et fait ce qu’on lui demande. Elle travaille bien. Mais il faut faire attention car elle pourrait vite tourner du mauvais côté. Dans le futur, elle pourra alterner les haies et le steeple. Elle recourra peut-être encore une fois avant la fin du premier semestre. » Pour l’anecdote, Sylvain Dehez était le jockey d’une certaine… Formosa Joana Has ! L’histoire ne fait que commencer. Macho Boris a conclu bon deuxième, d’autant qu’il a fait une faute en face, précédant Make a Dream (Linda’s Lad) et Soleil Couchant (George Vancouver), sérieusement fautif sur la dernière haie. Parmi les favoris, l’imposant Firework (Network) était déjà battu en face.

La fille d’une reine d’Enghien. Élevée par Hamel Stud, Roselove Has est une fille de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de la championne Formosa Joana Has. Cette dernière a réalisé de grandes performances, aussi bien en steeple qu’en haies, à Auteuil qu’à Enghien. D’abord entraînée par Éric Leray pour lequel elle s’était imposée à Auteuil en haies et en steeple, elle est ensuite passée sous l’entraînement de Jean-Paul Gallorini. Pour ce dernier, elle a gagné le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) 2011, deux Grande Courses de Haies d’Enghien (Gr3) en 2011 et 2012, les Prix Juigné, Hypothèse (Grs3), de la Gascogne, Dawn Run, Romati et Journaliste (Ls). Elle a aussi pris cinq places de Groupe, dont une troisième place dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Formosa Joana Has a été le premier très bon cheval d’Hamel Stud. Formosa Joana Has a donné le jour à Rosemarie Has (Poliglote), lauréate de ses deux premières courses, mais victime d’un accident fatal à Pau, Roselove Has et Rosemagic Has (Saint des Saints), née en 2018.

Deuxième mère de Roselove Has, Rose Diamond (Rose Laurel) s’est imposée en haies et en steeple. Elle a produit Rosane (Sheyrann), mère de Défi d’Anjou (Saint des Saints), vainqueur du Prix Christian de l’Hermite (L), deuxième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), multiple placé du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), et de Rosa d’Anjou (Rochesson), gagnante de deux Listeds handicaps. Elle a également donné le jour à Rasia (Pistolet Bleu), la génitrice du bon Rasique (Enrique), placé de Groupe et de Listed. Il s’agit d’une souche estampillée André Michel à laquelle on doit aussi Brazil (Matahawk), vainqueur de deux gros handicaps à Auteuil et qui a pris plus de 200.000 € de gains.

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

ROSELOVE HAS (F4)

Caro

Turgeon

Reiko

Formosa Joana Has

Rose Laurel

Rose Diamond

Normania Hall