Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU MUGUET (GR2) - Décoiffant Plumatic ** !

Courses / 01.05.2019

PRIX DU MUGUET (GR2) - Décoiffant Plumatic ** !

SAINT-CLOUD, MERCREDI

Plumatic ** (Dubawi) a fait un drôle de truc dans le Prix du Muguet (Gr2). Longtemps dernier, il a placé une pointe de vitesse époustouflante pour remonter tout le peloton – ce qui n’est pas évident en bon terrain avec lice à zéro à Saint-Cloud – et venir prendre une encolure à Olmedo ** (Declaration of War) sur le poteau. Mer et Nuages ** (Lope de Vega) est troisième à trois quarts de longueur. Ces trois poulains ont nettement dominé le lot, Tornibush (Dream Ahead) étant quatrième à deux longueurs et demie. Notons que Géniale (Deep Impact) était non-partant en raison d’un abcès au pied.

À maturité. Nous avons toujours beaucoup aimé Plumatic, depuis ses débuts victorieux à Saint-Cloud en mars 2017. Le tout bon et tout rond fils de Dubawi arrive certainement à maturité. Ce mercredi, il était moins "lourd", plus dessiné, mais toujours avec cette magnifique tête. En 2018, l’entourage du poulain avait décidé de le raccourcir sur le mile et cette distance lui plaît, même s’il peut aller sur un peu plus long…

Pierre-Yves Bureau, qui manage les intérêts de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit sur le pensionnaire d’André Fabre : « Il a probablement le profil du miler et nous l’avons certainement couru sur trop long en début de carrière. Mais il peut aussi aller sur 1.800m et le Prix d’Ispahan (Gr1) est une possibilité à laquelle nous allons réfléchir. Cependant, il ne faut pas brûler les étapes avec lui. Il a gagné au niveau Gr2 et a plusieurs opportunités. Il nous fait plaisir. Aujourd’hui, il a eu une très bonne course et a montré une très belle accélération. C’est un poulain que nous avons toujours estimé et il a passé un bon hiver. Plumatic a grandi, s’est dessiné. »

L’écurie Wertheimer & Frère comptait aussi sur Polydream ** (Oasis Dream) dans ce Prix du Muguet. La pouliche entraînée par Freddy Head faisait une rentrée et passait un test sur 1.600m en portant du poids. Elle a paru un peu tendue en début de parcours, avec la tête de côté, et n’a pas pu accélérer pour finir, concluant sixième. Pierre-Yves Bureau a dit : « Il faut réfléchir. À chaud, Maxime Guyon a émis un vrai doute sur la distance. Elle portait du poids aujourd’hui aussi. Nous allons en parler ensemble et réfléchir à faire un nouvel essai, ou non, sur le mile. »

Mention bien pour Olmedo. Olmedo n’a pas démérité et réalise une jolie performance pour prendre la deuxième place. Le représentant d’Antonio Caro et de Gérard Augustin-Normand, lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) l’an passé, s’est montré tendu dans le sillage d’Ostilio (New Approach). Olmedo restait sur une quatrième place dans le Prix Edmond Blanc (Gr3), où il était brillant.

Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, nous a dit : « Il a encore tiré, mais moins que la dernière fois. Pour finir, il a payé ses efforts de la ligne d'en face. D'après moi, cela ira de mieux en mieux au fil des courses et il va continuer dans le bon sens. Il a été arrêté longtemps et cela ne revient pas comme ça. Je suis content de sa performance. Quant à la suite de son programme, elle n'est pas encore définie. »

Mer et Nuages en progrès. Battu dans le Prix Jacques Laffitte (L) pour sa grande rentrée, Mer et Nuages affrontait un lot plus relevé ce mercredi et ne démérite pas en prenant la troisième place. Comme Olmedo, il devrait progresser au fil des courses. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Mer et Nuages court super bien, d'autant qu'il n'avait encore jamais affronté un tel lot. Ce n'était que sa deuxième course après une longue absence et il soufflait pas mal après. Il aura sûrement besoin d'une course supplémentaire pour retrouver son meilleur niveau. Nous n'avons pas encore parlé avec André Fabre de la suite de son programme. »

PEDIGREE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Plumatic.pdf

Un fils de Plumania **. Élevé par ses propriétaires, l’écurie Wertheimer & Frère, Plumatic est un fils de Dubawi et de Plumania ** (Anabaa). Plumatic est certainement à l’image de sa famille maternelle : un élément tardif, qui vieillit bien. Plumania s’est pleinement révélée à 4ans, année où elle a remporté consécutivement le Prix Corrida (Gr2) et le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). Au haras, Plumania a donné Solilea (Galileo), gagnante de son maiden, et Maniaco (Galileo), jugé digne de prendre part au Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) et ayant passé un cap en fin d’année de 3ans, où il a remporté le Prix Vulcain (L). Elle est aussi la mère de Starmaniac (Sea the Stars), troisième ce mercredi du Prix Greffulhe (Gr2). Elle a une pouliche de 2ans par Frankel, à l’entraînement chez Christophe Ferland, et une yearling par Sea the Stars.

La deuxième mère, Featherquest (Rainbow Quest), a gagné sur l'hippodrome d'Argentan. Outre Plumania, elle a donné Balladeuse (Singspiel), lauréate du Prix de Royallieu (Gr2) et elle-même mère de Left Hand (Dubawi), lauréate du Prix Vermeille (Gr1). Featherquest a également produit Dancequest (Dansili), troisième du Prix de Liancourt (L). C'est la souche de Groom Dancer, vainqueur du Prix Lupin (Gr1).

 

 

 

Seeking the Gold

 

 

Dubai Millenium

 

 

 

 

Colorado Dancer

 

Dubawi

 

 

 

 

 

Deploy

 

 

Zomaradah

 

 

 

 

Jawaher

PLUMATIC ** (M5)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Plumania

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Featherquest

 

 

 

 

Featherhill


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 37’’74

De 1.000m à 600m : 25’’19

De 600m à 400m : 11’’65

De 400m à 200m : 11’’36

De 200m à l’arrivée : 12’’03

Temps total : 1’37’’97