Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JEAN-LUC KIRCHHOFF (CLASSE 2) - Alzire ** peut rêver aux belles courses de l’été-

Courses / 08.05.2019

PRIX JEAN-LUC KIRCHHOFF (CLASSE 2) - Alzire ** peut rêver aux belles courses de l’été-

LA TESTE-DE-BUCH, MERCREDI

Alzire ** (Shamardal) reste invaincue en deux sorties après ce succès dans le Prix Jean-Luc Kirchhoff (Classe 2). En effet, la représentante du haras Voltaire venait d’ouvrir son palmarès pour ses débuts, à Bordeaux, dans le Prix Bertrand Blanchy (Inédits), au début du mois d’avril. Ce mercredi, elle a galopé proche de la tête avant d’attaquer ses adversaires à l’intérieur, à l’open-stretch. Elle a ensuite maîtrisé les opérations facilement jusqu’au poteau final, laissant son plus proche concurrent et compagnon d’entraînement, Dan (Slade Power), à deux longueurs. Au vu de ce deuxième succès et des propos de son entraîneur à son égard, nous lui décernons une ** JDG Rising Star **. Dan a attaqué l’animateur, Theochop (Kheleyf), à l’entrée de la ligne droite. Une fois devant, il n’a rien pu faire contre Alzire, mais a tout de même conservé la deuxième place. Parafection ** (Mastercraftsman) complète le podium de cette Classe 2 après avoir attendu à l’arrière-garde. Il a poursuivi son effort dans la phase finale, mais sans menacer les deux premiers. Il conclut troisième, à deux longueurs et demie.

Du potentiel. Jean-Claude Rouget, entraîneur de la lauréate, a expliqué : « Ce qu’elle fait aujourd’hui, c’est plus que propre. Elle a un vrai éclair de classe, car je pense que le lot est très bon. Elle n’a pas de métier, c’est pour cela que j’ai décidé d’utiliser la décharge de son apprenti pour compenser son manque d’expérience. Elle est aussi très bien née, nous l’avons attendue, nous avons bien fait. Elle devrait faire une bonne fin de printemps et un très bel été. Elle a ce changement de vitesse des bons chevaux ; pour sa deuxième course, c’est vraiment bien. Elle va aller dans mon écurie à Deauville pour courir une Listed ou un Gr3. Je crois qu’elle a un gros potentiel. » À propos de la deuxième place de son pensionnaire, Dan, l’entraîneur palois a dit : « Il a été arrêté après un problème à un pied. Quand il a effectué sa rentrée, il n’était vraiment pas prêt du tout. Là, il me dit qu’il a encore besoin d’une course. Il va gagner sa Classe 1 cet été ici. C’est un cheval très correct. »

Une petite-fille de Purely Priceless. Vendue 400.000 € par le haras d’Étreham à MAB Agency, pour Thierry Gillier, lors de la vente d’août Arqana, Alzire est une fille de Shamardal, qui officie à Kildangan Stud. C’est le deuxième gagnant de Purely Priceless (Galileo), laquelle a déjà donné Palmyre (Dansili), qui est monté sur le podium du Prix Charles Laffitte et du Grand Prix de Clairefontaine (L). La deuxième mère, Peeping Fawn (Danehill), fut championne à 3ans en Europe et notamment lauréate des Oaks d'Irlande, des Yorkshire Oaks, des Pretty Polly Stakes et Nassau Stakes (Grs1). Au haras, Peeping Fawn a notamment donné September (Deep Impact), gagnante des Chesham Stakes à Royal Ascot, deuxième d'un nez du Fillies' Mile, troisième des Moyglare Stud Stakes et du Breeders' Cup Juvenile Fillies Turf (Grs1). La troisième mère a produit Thewayyouare (Kingmambo), gagnant du Critérium International (Gr1).

 

 

 

Storm Cat

 

 

Giant’s Causeway

 

 

 

 

Mariah’s Storm

 

Shamardal

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Helsinki

 

 

 

 

Helen Street

ALZIRE ** (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Purely Priceless

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Peeping Fawn

 

 

 

 

Maryinsky