Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JEHAN PINSOLLE (MAIDEN) - Markhor, la première étoile de Vorda

Courses / 16.05.2019

PRIX JEHAN PINSOLLE (MAIDEN) - Markhor, la première étoile de Vorda

PRIX JEHAN PINSOLLE (MAIDEN)

Markhor, la première étoile de Vorda

Markhor (Frankel) a été la belle surprise de ce Prix Jehan Pinsolle (Maiden). Le représentant du cheik Mohammed bin Khalifa Al Thani était l’un des trois inédits au départ de ce maiden… Il est par Frankel et la rapide Vorda (Orpen), l’une des juments de cœur de son entraîneur Philippe Sogorb : autant dire que tous les yeux étaient tournés vers lui ce jeudi. Et il ne nous a pas déçus.

Une drôle de ligne droite. Immature, Markhor s’est vite retrouvé à l’arrière du peloton emmené à vive allure par Flyleyf (Kheleyf). Pris de vitesse pendant le parcours, galopant légèrement en retrait de ses adversaires, il a fait forte impression pour revenir de l’arrière-garde. À l’entrée de la ligne droite, Markhor a placé une première accélération pour se retrouver à mi-peloton mais, à 150m du poteau, la victoire paraissait encore impossible. Il a véritablement trouvé son action en pleine piste à 100m du poteau et a fini vite pour ajuster Scooby Chop (Moss Vale) sur le fil. Markhor s’impose d’une encolure, mais cet écart ne reflète pas sa supériorité : il n’est pas facile de revenir de l’arrière-garde à Dax. Markhor a su le faire, malgré son inexpérience. Nous lui décernons une JDG Rising Star. Silvered Angel (Rajsaman) est troisième, à trois quarts de longueur.

Plein d’espoir pour l’avenir. Philippe Sogorb, entraîneur du lauréat, a expliqué : « À mi-tournant final, je pensais que c’était fini. On sait que Dax est une piste roulante et cela se joue près de la tête. Aujourd’hui, il l’a fait car il est bon. Il s’est vraiment mis à galoper à 100m du poteau et il a déployé des foulées magnifiques. C’est un poulain qui a beaucoup de force et nous avons beaucoup d’espoir avec lui. Aujourd’hui, il n’était pas à 100 %, ce n’était pas le but. Mais je voulais le débuter ici car nous pensons au Prix Jean Prat. Il aura peut-être encore un engagement à Toulouse avant d’aller sur le Gr1. »

Le fils de Vorda. Élevé par Al Shahania Stud, Markhor est issu du croisement entre Frankel et Vorda (Orpen). Précoce et rapide, Vorda a gagné les Cheveley Park Stakes (Gr1) après avoir pris la deuxième place du Prix Morny (Gr1) et remporté le Prix Robert Papin (Gr2). Markhor est son premier produit. Elle a ensuite une 2ans par Teofilo, également entraînée par Philippe Sogorb, et une yearling par Invincible Spirit.

Vorda est le meilleur produit de sa mère, Velda (Observatory), laquelle est désormais poulinière au Japon où elle a donné Avior (Redoute’s Choice), gagnante de ses deux premières courses à 3ans, et Le Bélier (Deep Impact), laquelle a pris deux troisièmes places en deux sorties à 3ans, au mois de mars 2019.

C’est une souche italienne. La troisième mère est Val d’Erica (Ashmore), gagnante des 1.000 Guinées et Oaks italiennes (Grs1, à l’époque). Elle a aussi pris une deuxième place dans le Prix de Diane (Gr1) et a conclu quatrième d’un Prix Vermeille (Gr1). Au haras, elle a produit notamment Verardi (Mill Reef), gagnant de Gr3 en Italie.

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Frankel

Danehill

Kind

Rainbow Lake

MARKHOR (M3)

Lure

Orpen

Bonita Francita

Vorda

Observatory

Velda

Viavigoni