PRIX LA FLÈCHE (L) - Real Appeal file vers Ascot

Courses / 31.05.2019

PRIX LA FLÈCHE (L) - Real Appeal file vers Ascot

PRIX LA FLÈCHE (L)

Real Appeal file vers Ascot

Real Appeal (Sidestep) faisait partie des belles chances au départ de ce Prix La Flèche (L). Lauréat de ses deux premières sorties, il restait sur une deuxième place dans une Classe 2 à Angers, où il avait dû s’avouer vaincu d’une tête face à son ancien compagnon de casaque Ask Me Not (Anjaal). Il a repris ce vendredi le cours de ses succès, décrochant une première victoire black type par la même occasion. Muni d’œillères pour la première fois, le poulain de Thérésa Marnane a galopé en deuxième position dans le sillage de son compagnon de couleurs, Fan Club Rules (Gutaifan), lequel a imprimé un rythme très soutenu à l’épreuve. Ce dernier cédant dans la phase finale, Real Appeal a pris facilement le meilleur côté tribunes avant de subir l’attaque de l’anglaise Lady Kermit (Starspangledbanner), qu’il a vite repoussée. C’est alors que Jolie (Power), qui s’était fait discrète jusqu’alors, a fait irruption tout en dehors. Real Appeal a gardé l’avantage in extremis, s’imposant d’une tête devant la pouliche de Torsten Raber et de Janina Burger. Cette dernière est la gagnante morale de la course, car elle a dû changer plusieurs fois de ligne à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde et elle a fini à toute vitesse. La troisième place est revenue une courte encolure plus loin à My Love’s Passion (Elvstroem), qui a bien conclu elle aussi après avoir attendu. Cette dernière appartient à la première production française de l’étalon du haras du Petit Tellier Elvstroem.

Direction Royal Ascot. Matthieu Palussière, entraîneur du lauréat, nous a confié : « Je l’ai muni d’œillères aujourd’hui parce que c’est évident qu’il en avait besoin, d’après sa dernière course où il avait un petit peu penché. L’artifice l’a bien aidé. Il y a eu beaucoup de rythme et il s’est montré courageux jusqu’au bout. Il va désormais courir à Royal Ascot où il aura deux options sur 1.000m : les Norfolk Stakes (Gr2) ou les Windsor Castle Stakes (L). Je pense emmener Brand New Day (Épaulette) [invaincue en deux sorties, ndlr] là-bas également. Quant à Fan Club Rules, il en a trop fait et il est à reprendre. » La dernière victoire de Matthieu Palussière dans une course black type remonte au 20 juillet 2017. Ce jour-là, il avait remporté le Prix des Rêves d’Or – Jacques Bouchara (L) avec Rioticism (Rio de la Plata), laquelle appartenait également à Thérésa Marnane. Le Mansonnien peut aborder Royal Ascot avec confiance, lui qui y a déjà brillé il y a deux ans grâce au succès de Different League (Dabirsim) dans les Albany Stakes (Gr3).

Jolie, la nouvelle Lagrandecatherine ? Andrea Marcialis est visiblement doué pour faire progresser les chevaux. Tout le monde se souvient de Lagrandecatherine (Pedro the Great), qu’il avait achetée à réclamer à André Fabre en juillet dernier. La pouliche s’est ensuite hissée au niveau des Groupes avec réussite, se classant deuxième du Prix du Calvados (Gr2) puis quatrième du Prix Marcel Boussac (Gr1)… Jolie a commencé sa carrière chez Didier Guillemin, pour lequel elle a couru à deux reprises au niveau réclamer. Arrivée dans les boxes d’Andrea Marcialis à la fin du mois d’avril, elle s’est imposée de nouveau dans un réclamer avant de conclure troisième d’une Classe 2 clodoaldienne. Le jeune entraîneur nous a dit : « Elle avait gagné facilement à Chantilly et j’ai tout de suite dit à ses propriétaires qu’on pouvait gagner le Prix La Flèche avec elle. Ils m’ont dit que c’était impossible, mais nous ne sommes pas passés loin aujourd’hui ! Jolie n’a pas apprécié le parcours avec tournant en dernier lieu à Saint-Cloud. C’est une bonne pouliche ; dommage que nous ayons perdu à la photo, car il n’y a pas grand-chose ! Elle est allée très vite durant les derniers 300m. Elle est très froide et elle a un excellent mental. Elle va suivre le même programme que Lagrandecatherine. Elle va courir le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et aller sur le Prix du Calvados (Gr2) ensuite, si tout va bien. »

Né pour être précoce. Real Appeal a été acquis pour 7.500 € par Con Marnane à la vente d’élevage 2017 de l’agence Arqana. Cet élève du Gestüt Kussaburg était présenté par Irène Scheldt. C’est un fils de l’australien Sidestep (Exceed and Excel), dont il a été le premier gagnant en Europe. Sa mère, Runaway Sparkle, par le vecteur de vitesse et précocité Green Desert, avait décroché quatre places en sept sorties à 2ans. Son premier produit, Miami Sunny (Alhebayeb), n’a pas réussi à faire l’arrivée en deux sorties en plat et a débuté ce mois-ci en obstacle par une quatrième place à Compiègne.

La deuxième mère, Wassfa (Mark of Esteem), avait couru pas moins de onze fois à 3ans et elle s’est classée deuxième des European Breeders’ Fund Chalice Stakes (Listed, 2.400m) l’année suivante. Un seul de ses cinq produits a gagné. La troisième mère, Mistle Song (Nashwan), fut une bonne 3ans, lauréate notamment des Rothmans Royals Park Hill Stakes (Gr3) et jugée digne de prendre part aux Yorkshire Oaks (Gr1) sans succès.

Danehill

Exceed and Excel

Patrona

Sidestep

Quest for Fame

Dextrous

Many Hands

REAL APPEAL (M2)

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Runaway Sparkle

Mark of Esteem

Wassfa

Mistle Song