Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX UNE PARTIE DE CAMPAGNE - PRIX PIMPIN (CLASSE 1) - Firebird Song ajuste

Courses / 08.05.2019

PRIX UNE PARTIE DE CAMPAGNE - PRIX PIMPIN (CLASSE 1) - Firebird Song ajuste

LYON-PARILLY, MERCREDI

Firebird Song (Invincible Spirit) est venue ajuster Takuendo (Deep Impact) dans les derniers mètres de ce Prix Une Partie de Campagne (Classe 1). La représentante de Godolphin a longuement attendu à l’arrière-garde, bien posée. Dans la ligne droite, Mickaël Barzalona est venu chercher le meilleur terrain en pleine piste et a lancé sa pouliche à l’assaut de Takuendo, lequel avait placé un démarrage à l’entrée de la ligne droite et creusé l’écart. Takuendo, qui effectuait une rentrée, s’est bien défendu, mais Firebird Song est venue, sur le poteau, lui prendre une encolure. Il y a eu eux deux et les autres, puisque Pedro Star (Pedro the Great) pointe à cinq longueurs et demie pour la troisième place.

Probablement une bonne pouliche. Firebird Song fait partie de ces pouliches ayant commencé leur carrière en Angleterre avant de rejoindre Beaupréau. La mission d’Henri-Alex Pantall est de leur faire gagner leur black type, et Firebird Song a certainement les moyens de décrocher son caractère gras. La pouliche restait sur une quatrième place dans le Prix du Louvre (Classe 1), derrière Siyarafina ** (Pivotal) et Commes (Le Havre), qui pourraient toutes deux être au départ de The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), ce dimanche à ParisLongchamp, même si l’incertitude plane pour la représentante de Son Altesse l’Aga Khan. Dans le Prix du Louvre, Firebird Song s’était peut-être retrouvée un peu rapidement en tête et son jockey a fait le choix de la faire longtemps attendre ce mercredi, pour faire parler son accélération. Cela a payé.

Une descendante d’Helen Street. Élevée par Godolphin, Firebird Song est une fille d’Invincible Spirit et de Policoro (Pivotal), une jument qui avait gagné son maiden à Lyon-Parilly sous l’entraînement d’André Fabre. Firebird Song est son premier produit. Henri-Alex Pantall entraînait la deuxième mère de la pouliche : Magna Graecia (Warning), lauréate du Prix de Barbeville (Gr3) et du Prix Right Royal (L). Au haras, Magna Graecia a notamment donné Taranto (Machiavellian), placée de Listed et mère de Territories ** (Invincible Spirit), lauréat du Prix Jean Prat et deuxième des 2.000 Guinées de Newmarket, du Prix Jean-Luc Lagardère ainsi que du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Grs1).

La troisième mère, Grecian Slipper (Sadler’s Wells), a donné Graikos (Rainbow Quest), gagnant du Prix de Condé (Gr3) sous l’entraînement d’André Fabre. La quatrième mère n’est autre qu’Helen Street (Troy), mère de Street Cry (Machiavellian) et deuxième mère de Shamardal (Giant’s Causeway).

 

 

 

Danzig

 

 

Green Desert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

 

Kris

 

 

Rafha

 

 

 

 

Eljazzi

FIREBIRD SONG (F3)

 

 

 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Policoro

 

 

 

 

 

Warning

 

 

Magna Graecia

 

 

 

 

Grecian Slipper