Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

SANDY LANE STAKES (GR2) - Hello Youmzain se retrouve ; Calyx se perd

International / 25.05.2019

SANDY LANE STAKES (GR2) - Hello Youmzain se retrouve ; Calyx se perd

SANDY LANE STAKES (GR2)

Hello Youmzain se retrouve ; Calyx se perd

Le "FR" Hello Youmzain (Kodiac) a causé une petite surprise dans ces Sandy Lane Stakes (Gr2). Il était difficile de voir la petite bombe Calyx (Kingman) battue dans ce Gr2, mais Hello Youmzain l’a laissée, sans forcer, à trois longueurs un quart… Plus étonnant encore : c’est de justesse que Calyx a conservé la deuxième place. Quelques mètres plus loin, Royal Intervention (Exceed and Excel) aurait été deuxième.

Hello Youmzain sur plus court. Hello Youmzain n’est pas n’importe qui ! Le pensionnaire de Kevin Ryan avait survolé le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) l’an passé, pour sa troisième sortie seulement. Il venait d’être nettement battu pour sa rentrée, mais c’était dans les Greenham Stakes (Gr3), sur 1.400m, où il avait trouvé le temps long pour finir. Visiblement, Hello Youmzain est un pur sprinter et il le montre pour son retour sur 1.200m. Adam Ryan, fils et assistant de Kevin Ryan, a expliqué : « Cela montre qu’il ne faut pas avoir peur d’un cheval. C’est un peu tôt pour condamner Calyx, mais nous sommes juste enchantés de notre poulain. Nous devions tenter notre chance dans les Greenham pour voir s’il tenait : il n’y a pas beaucoup de classiques. Il était clair qu’il ne tenait pas et cette course était la suite logique. Il a gagné deux Grs2 et ne fait que progresser. Il est ainsi depuis toujours : plus il court, plus il prend de la maturité. Nous espérons qu’il y aura encore plein de belles choses à venir. Il apprend encore. Hello Youmzain est dans la Commonwealth Cup (Gr1) et c’est la suite logique. Nous allons d’abord savourer puis en discuter tous ensemble. »

Rien ne s’est bien passé pour Calyx. Quand ça ne veut pas… Dès le début de la course, tout est allé contre Calyx. Le pensionnaire de John Gosden a été percuté à la sortie des stalles, ce qui l’a tendu. Un passage de route est vite arrivé ensuite et il a paru complètement déséquilibré. John Gosden a aussi souligné que le terrain, très rapide, n’avait probablement pas plu à Calyx, qui n’avait pas une belle action et ne paraissait vraiment pas à l’aise. John Gosden n’a probablement pas vécu les meilleures cinq minutes de sa vie puisque, tout de suite après Calyx, Too Darn Hot (Dubawi) a été battu dans les 2.000 Guinées d’Irlande. Quand ça ne veut pas…

Le frère de Royal Youmzain. Fils de Kodiac, Hello Youmzain a été élevé en France pour le compte de Rabbah Bloodstock Limited. Inscrit au catalogue du book 1 de Tattersalls, il a finalement été retiré de la vente. Ce poulain est le troisième black type de sa mère Spasha (Shamardal). Elle a déjà donné Royal Youmzain (Youmzain), champion à 2ans en Italie, qui a remporté le Premio Gran Criterium (Gr2) et le pferdewetten.de Bavarian Classic (Gr3). Il s’est ensuite classé troisième du Derby allemand et du Longines Grosser Preis von Berlin (Grs1). La jument a aussi produit Saglawy (Youmzain), troisième du Prix Maurice Caillault (L) avant de passer sur les obstacles. Lauréat du BoyleSports Juvenile Hurdle (Gr2), il s’est classé troisième de l’AES Champion 4yo Hurdle (Gr1). Enfin, Zuhoor Baynoona (Elnadim) a été une bonne 2ans, notamment lauréate des Lansdown Stakes (L).

La deuxième mère a donné Persian Majesty (Grand Lodge), troisième des Hardwicke Stakes (Gr2). Il s’agit de la très grande famille de Schwarzgold (Alchimist), une des onze femelles ayant gagné le Derby allemand depuis 1896. Cette dernière est également l’ancêtre d’Olmedo ** (Poule d’Essai des Poulains), élève de Jean-Pierre Dubois entraîné par Jean-Claude Rouget, Sagace (Prix de l’Arc de Triomphe), Slip Anchor (Derby d’Epsom), Steinlen (quatre Grs1 dont la Breeders' Cup Mile), Stacelita (Prix Jean Romanet, Saint-Alary, de Diane, Vermeille, Beverly D Stakes, de l’Arlington International et des Flower Bowl Invitational Stakes, Grs1)…

TEMPLE STAKES (GR2)

Battaash, explosif

Lorsqu’il est bien, Battaash (Dark Angel) est un véritable monstre de vitesse. Visiblement, le représentant de Shadwell était dans un très bon jour pour ces Temple Stakes (Gr2) et il a démoli l’opposition pour sa rentrée, conservant sa couronne dans ce Gr2. L’impression visuelle est saisissante. Lorsqu’il a appuyé sur l’accélérateur, même une jument comme Mads Cross (Dutch Art) – gagnante du Prix de l’Abbaye de Longchamp 2018 (Gr1) – n’a pas su réagir. Battaash a envoyé un uppercut à ses adversaires pour s’imposer de deux longueurs et demie devant Alpha Defini (Captain Gerrard), lauréat l’an passé des Nunthorpe Stakes (Gr1) devant Mabs Cross et Battaash, qui a pris trois quarts de longueur à Mabs Cross.

Formule 1. Battaash n’est pas n’importe qui et il ne bat pas n’importe qui ! Lui, Alpha Defini et Mabs Cross sont trois des meilleurs sprinters européens sur 1.000m. Lauréat du Prix de l’Abbaye de Longchamp en 2017, il avait connu une saison 2018 en demi-teinte et peut revenir au top en 2019. Son jockey, Jim Crowley, a expliqué : « J’ai eu de la chance d’être moyennement parti à l’ouverture des stalles. C’est assez amusant, mais il avait manqué son départ dans cette course l’an passé. À Ascot, je l’avais laissé bondir hors de sa stalle et il en a trop fait devant. Donc j’ai essayé de ne pas le laisser partir trop vite. Avec lui, ce n’est pas simple, mais j’ai réussi à le cacher un peu. Même si c’est juste pour 200m, cela m’aide, plutôt que de le laisser foncer en tête. Après 200m, cela n’allait pas assez vite. J’ai essayé de le retenir mais il fait ce qu’il veut. Je le crois en meilleure forme cette année. Il a l’air plus heureux et a meilleur poil que l’an dernier à la même époque. » La suite logique pour ces trois chevaux est désormais Royal Ascot et les King’s Stand Stakes (Gr1).

La famille d’Etlaala. Battaash est le premier produit d’Anna Law (Lawman), qui n’avait pas gagné un sou en quatre sorties. Le deuxième produit, le 3ans Littlelordconfort (Intikhab), a pris une quatrième place en huit sorties et il a été bradé 600 £ à la vente Tattersalls Irlande à Ascot en juillet 2018. Le cheikh Hamdan Al Maktoum a acheté Battaash pour 200.000 Gns à la vente de yearling de Tattersalls, lors du book 2. Il avait déjà connu la réussite avec cette souche, notamment avec Etlaala (Selkirk), qui avait gagné les Champagne Stakes (Gr2) à 2ans et s’était classé troisième dans la July Cup à 3ans. Anna Law a une 2ans par Gutaifan (Dark Angel) et une yearling par Dark Angel (Acclamation), propre sœur du champion.