Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TATTERSALLS IRISH 2.000 GUINÉES (GR1) - Quand l’arbitre gagne le match !

International / 25.05.2019

TATTERSALLS IRISH 2.000 GUINÉES (GR1) - Quand l’arbitre gagne le match !

TATTERSALLS IRISH 2.000 GUINÉES (GR1)

Quand l’arbitre gagne le match !

Too Darn Hot (Dubawi) a gagné le match qui l’opposait à Magna Grecia (Invincible Spirit), mais il a raté la dernière (et unique) chance de devenir un lauréat classique. Le pensionnaire de John Gosden a trouvé sur son chemin Phoenix of Spain (Lope de Vega), qu’il avait largement battu à 2ans dans les Champagne Stakes (Gr2), et il a conclu deuxième des Tattersalls Irish 2 000 Guinées (Gr1).

Huit mois ont passé depuis la première rencontre des deux poulains et on connaît les problèmes qu’a rencontrés Too Darn Hot. On avait perdu la trace de Phoenix of Spain, qui avait joué de malchance lors de sa défaite dans le Futurity Trophy (Gr1) face à Magna Grecia. Son entraîneur, Charlie Hills, a joué la carte de la patience, il a fait l’impasse sur les 2 000 Guinées, et il a réussi une vraie performance d’entraîneur, puisque gagner les 2.000 Guinées irlandaises sans une course de rentrée, ce n’est pas évident.

La bonne inspiration de Jamie Spencer. Phoenix of Spain a bénéficié d’une monte inspirée de Jamie Spencer qui a joué un atout surprise. Il a tout de suite poussé son poulain en tête et il a imposé un train régulier, alors que les deux favoris ont été obligés de voyager en épaisseur. Too Darn Hot a marqué à la culotte Magna Grecia et il l’a laissé sur place à 400m, quand Lanfranco Dettori lui a demandé d’accélérer. Course gagnée ? Pas du tout, puisque Phoenix of Spain a mis un autre coup de reins à 200m du poteau, sous le nez de Too Darn Hot, qui n’a pas vraiment pu l’inquiéter. Phoenix of Spain s’est imposé par trois longueurs devant Too Darn Hot, alors que Decrypt (Dark Angel) a bien fini pour décrocher la troisième place à une demi-longueur. Skardu (Shamardal), qui a eu un bon parcours, a pris sa revanche sur Magna Grecia, qui a franchement déçu. Son jockey Ryan Moore a dit : « Je pense qu’il n’a pas fait sa valeur et j’espère qu’on découvrira la raison. »

Il est le favori des St James’s Palace. La révélation de Phoenix of Spain va changer le cours de la saison. Les bookmakers ont quitté le bateau de Too Darn Hot et proposent le pensionnaire de Charlie Hills favori, dans une fourchette comprise entre 1,5 et 2,5/1, des St James’s Palace Stakes (Gr1). L’entraîneur a expliqué : « On n’avait pas prévu d’aller devant, mais Jamie Spencer a fait le bon choix. Le poulain a eu un problème en janvier et il a perdu trois ou quatre semaines de travail. Ensuite, il avait travaillé à l’hippodrome pendant le Craven Meeting, mais on a dû renoncer aux Guinées. Je savais qu’il pouvait progresser beaucoup de 2 à 3ans. Maintenant on peut souffler un peu avant de le préparer pour Royal Ascot et ensuite on verra bien. Il est engagé dans les Eclipse Stakes (Gr1), car je pense qu’il peut tenir 2 000m. »

Too Darn Hot, pas d’excuses. Too Darn Hot n’a pas d’excuses pour sa défaite, sauf le scénario de la course. Le choix tactique était très simple : filer Magna Grecia et faire parler la pointe de vitesse. Dettori a dû attaquer un peu plus tôt que prévu et Too Darn Hot, après une belle accélération, n’a pas trouvé de second souffle. Il a payé un peu son effort dans les Dante Stakes (Gr2), mais c’est encore un peu tôt pour le condamner comme un 2ans qui n’a pas assez évolué. Les St James’s Palace Stakes nous en apprendront beaucoup plus.

Lope de Vega tient enfin un vrai classique. Phoenix of Spain est le 27e gagnant de Groupe issu de Lope de Vega (Shamardal) et son huitième lauréat de Gr1. L’étalon de Ballylinch Stud, qui avait réussi le doublé Poule d’Essai des Poulains - Prix du Jockey Club, avait déjà donné un classique, l’italien Hero Look. Phoenix of Spain est passé deux fois sur le ring de Tattersalls. Il a coûté 78 000 Gns foal et il a été revendu 220 000 Gns yearling. Sa mère, Lucky Clio (Key of Luck), n’a pas gagné, mais s’est révélée une excellente poulinière en produisant trois autres placés black types et sept gagnants sur sept produits de 3ans et plus. Elle est une demi-sœur de l’excellent miler Special Kaldoun (Alzao), qui a remporté six Groupes sous la férule de David Smaga.

Lucky Clio a un 2ans par Lope de Vega, propre frère de Phoenix of Spain, acheté foal 110 000 € par Grove Stud, et qui a été scratché de la breeze up Arqana. Son yearling est un mâle par Awtaad (Cape Cross) acheté 8 000 € par Tally-Ho Stud chez Goffs November Foal.