Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TATTERSALLS IRISH 2.000 GUINÉES (Gr1) - Too Darn Hot plus soutenu que Magna Grecia

International / 24.05.2019

TATTERSALLS IRISH 2.000 GUINÉES (Gr1) - Too Darn Hot plus soutenu que Magna Grecia

CURRAGH (IE), SAMEDI

Ce vendredi au pointage de 13 h 15, Too Darn Hot (Dubawi) a dépassé Magna Grecia (Invincible Spirit). Deux des neuf bookmakers de référence ont mis sur un pied d’égalité les deux candidats aux Irish 2.000 Guinées (Gr1), six sont pour l’anglais et un seul, un Irlandais, propose en favori le poulain de Ballydoyle. Mais ce ne sont que des détails car la différence entre le 11/8 (ou 1,37/1) quasi unanime attribué à Too Darn Hot et le 6/4 (1,5/1) de Magna Grecia ne permet pas dégager un réel favori. En revanche, c’est dans les ratings que l’on trouve les chiffres qui ont un sens. Too Darn Hot avait terminé sa saison de 2ans invaincu avec à la clé le rating "frankelien" de 126, alors que Magna Grecia avait reçu un rating de 113 pour son succès dans le Futurity Trophy (Gr1), modifié prudemment en 118 suite à son succès dans les 2000 Guinées. Too Darn Hot, sur trop long et avec une préparation interrompue, a affiché un 114 dans les Dante Stakes (Gr2). Outre les chiffres, c’est le moment auquel intervient ce match passionnant qui est prépondérant. Le timing est parfait pour Magna Grecia, qui courra trois semaines après sa rentrée à Newmarket. Au contraire, Too Darn Hot n’a eu que neuf jours pour récupérer de son effort à York, et on sait qu’une course sur une distance trop longue est plus difficile à oublier. Chaque cheval a son physique et son équilibre. Et c’est John Gosden en personne qui nous l’a rappelé en début de semaine, quand il a annoncé que Too Darn Hot prendrait la direction du Curragh.

Des détails qui peuvent peser. C’est un grand match et chaque détail est important. Magna Grecia peut compter sur quatre coéquipiers, mais pas sur un leader naturel, sauf si le maiden Globe Theatre (War Front), avec son petit rating de 81, ou Old Glory (Frankel), qui est en association avec Zayat Stables et a coûté 1,6 M€, vont devant. Mohawk (Galileo), possible candidat au Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), et Van Beethoven (Scat Daddy) sont des attentistes. Pour rendre le tout encore plus piquant, les deux favoris ont tiré des numéros loin de la corde (Magna Grecia le 9 et Too Darn Hot le 11)…

Skardu peut encore progresser. Quatre poulains peuvent contrecarrer les plans des deux favoris pour le plus grand plaisir des bookmakers. L’outsider le plus sûr est Skardu (Shamardal), troisième des 2.000 Guinées… mais premier des 16 partants du peloton qui avait choisi d’évoluer au centre de la piste lors de cette épreuve. Les deux premiers étaient appuyés sur la lice des tribunes. Le pensionnaire de William Haggas est visiblement un poulain sur la montante.

Les autres que Ballydoyle. L’Irlande AQB (autre que Ballydoyle) a remporté deux des trois dernières éditions de ce classique. Paddy Twomey, ancien spécialiste de breeze up, connaît une belle réussite avec un petit effectif. Son meilleur cheval est Decrypt (Dark Angel), qui a fait forte impression lors de sa rentrée en remportant par trois longueurs une course à conditions à Cork. Les handicapeurs ont monté son rating à 105 et il est capable de surprendre. Shelir (Dark Angel), élève de Son Altesse l’Aga Khan, est invaincu en deux sorties et il vient de s’imposer dans les Tetrarch Stakes (L), un ancien trial de référence.

Phoenix of Spain, monsieur l’arbitre. Un poulain a déjà affronté les deux favoris. Il s’agit de Phoenix of Spain (Lope de Vega), qui avait terminé à presque deux longueurs de Too Darn Hot dans les Champagne Stakes (Gr2) et qui s’est incliné d’une tête face à Magna Grecia dans le Futurity Trophy. Lauréat de Gr3 à 2ans, ce pensionnaire de Charlie Hills fera sa rentrée, mais il possède une belle chance pour une place.

16 H 35 • TATTERSALLS IRISH 2.00 GUINÉES

Gr1 - Mâles et femelles de 3ans - 1.600m - 232.000 €

# (corde)

Cheval

Entraîneur

Jockey

1 (8)

Decrypt

P. Twomey

W. Lee

2 (10)

Emaraaty Ana

K. Ryan

A. Atzeni

3 (7)

Globe Theatre

A. P. O’Brien

P. Beggy

4 (6)

Guaranteed

J. Bolger

K. Manning

5 (12)

Hillwalker

T. Cleary

R. Cleary

6 (4)

I Am Superman

M. O’Callaghan

L. Roche

7 (9)

Magna Grecia

A. P. O’Brien

R. Moore

8 (13)

Mohawk

A. P. O’Brien

D. O’Brien

9 (3)

Old Glory

A. P. O’Brien

W. Lordan

10 (1)

Phoenix of Spain

C. Hills

J. Spencer

11 (5)

Shelir

D. Weld

C. Hayes

12 (2)

Skardu

W. Haggas

J. Doyle

13 (11)

Too Darn Hot

J. Gosden

L. Dettori

14 (14)

Van Beethoven

A. P. O’Brien

S. Heffernan

LANWADES STUD STAKES (GR2)

One Master fait sa rentrée

La lauréate du Qatar Prix de la Forêt, One Master (Fastnet Rock), fait sa rentrée ce samedi dans les Lanwades Stud Stakes (Gr2, 1600m). La pensionnaire de William Haggas a voyagé après son succès à ParisLongchamp. Cinquième assez proche d’Expert Eye (Acclamation) dans la Breeders’ Cup Mile, elle a terminé sa saison dans le Hong Kong Mile (Gr1). One Master, qui a eu droit à des vacances, sera opposée à six rivales et portera trois livres de surcharge. Le danger pour l’anglaise viendra surtout d’I Can Fly (Fastnet Rock), qui n’a pas vraiment confirmé cette année sa très bonne course dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1). La "FR" Normandel (Le Havre), qui a décroché son Groupe dans les Park Express Stakes (Gr3) sur le lourd de Naas, évoluera dans des conditions différentes, mais elle est en forme. La vieille dame Red Tea (Sakhee), qui est passée chez Joseph O’Brien cet hiver, vient de surclasser ses vingt-six adversaires d’un handicap sur ce même parcours.

Un sprint avec le frère d’American Pharoah. Le troisième Groupe de la réunion, les Greenlands Stakes (Gr2), destinés aux sprinters, est plutôt quelconque. Les favoris sont l’anglais Mr Lupton (Elnadim) et le pensionnaire de Joseph O’Brien Speak in Colours (Excelebration). On peut aussi s’enthousiasmer pour Gordon Lord Byron (Byron), qui à 11ans a le mérite d’être encore là. Mais celui qu’il faudra suivre avec attention est St Patrick’s Day (Pioneerof The Nile), le propre frère du lauréat de la Triple Crown American Pharoah, qui est à la recherche de son premier succès en Irlande. L’année dernière, il s’était classé deuxième dans un Gr3. Et remporter un Groupe peut changer son destin.

CURRAGH (IE), DIMANCHE

TATTERSALLS IRISH 1.000 GUINÉES (Gr1)

East défend la forme française dans les 1.000 Guinées

East (Frankel), troisième de The Emirates Poule d’Essai des Pouliches, jouera pour la France ce dimanche dans les Tattersalls Irish 1.000 Guinées (Grs1). La pensionnaire de Kevin Ryan est une des trois pouliches anglaises qui feront le déplacement pour affronter un quatuor de Ballydoyle qui a pour capitaine Hermosa (Galileo), gagnante des 1.000 Guinées et possible candidate au Prix de Diane (Gr1). Ryan Moore sera associé à Hermosa alors que Wayne Lordan, son pilote à Newmarket, sera en selle sur Iridessa (Ruler of the World), pensionnaire de Joseph O’Brien. Qabala (Scat Daddy) a été supplémentée et tentera de prendre sa revanche après sa troisième place dans les 1.000 Guinées. Pretty Pollyanna (Oasis Dream) fera sa rentrée avec Lanfranco Dettori.

Les anglais sont restés chez eux et la Tattersalls Gold Cup (Gr1) est une course 100 % irlandaise, avec cinq partants. Même un écolier de primaire peut répondre à la question posée par ce Gr1 : Magical (Galileo) réussira-t-elle à devancer pour la troisième fois cette année son leader Flag of Honour (Galileo) ?…